About the author
Sources
Sources

[1] Ricard-Blum S. The collagen family. Cold Spring Harbor perspectives in biology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3003457/. Published January 1, 2011. Accessed March 21, 2022. [Source]

[2] Yazdanparast T, Hassanzadeh H, Nasrollahi SA, et al. Cigarettes smoking and skin: A comparison study of the biophysical properties of skin in smokers and Non-Smokers. Tanaffos. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7230126/. Published February 2019. Accessed March 23, 2022. [Source]

[3] Goodman GD, Kaufman J, Day D, et al. Impact of smoking and alcohol use on facial aging in women: Results of a large multinational, Multiracial, cross-sectional survey. The Journal of clinical and aesthetic dermatology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6715121/. Published August 2019. Accessed March 23, 2022. [Source]

[4] R; NHPK. Sugar sag: Glycation and the role of Diet in aging skin. Skin therapy letter. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27224842/. Published 2015. Accessed March 23, 2022. [Source]

[5] Budden T, Gaudy-Marqueste C, Porter A, et al. Ultraviolet light-induced collagen degradation inhibits melanoma invasion. Nature Communications. https://econpapers.repec.org/RePEc:nat:natcom:v:12:y:2021:i:1:d:10.1038_s41467-021-22953-z. Published January 1, 1970. Accessed March 23, 2022. [Source]

[6] Diaconeasa Z, Știrbu I, Xiao J, et al. Anthocyanins, Vibrant Color Pigments, and Their Role in Skin Cancer Prevention. Biomedicines. 2020;8(9):336. doi:10.3390/biomedicines8090336 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7555344/ [Source]

Back

Collagène : tout ce qu’il faut savoir

Le collagène est un élément fondamental que l’on retrouve dans la peau, les tendons, les os et le cartilage, mais beaucoup de gens ne savent pas ce qu’il fait ni comment les compléments de collagène peuvent favoriser le bien-être physique. Poursuivez votre lecture pour tout savoir sur la protéine la plus abondante du corps humain.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est une protéine qui constitue 75 % de la structure de soutien de la peau et qui est présente dans le tissu conjonctif, les tendons, les os et le cartilage. Son rôle principal est de fournir une intégrité structurelle à ces zones, mais le collagène joue aussi un rôle dans la réparation des tissus, la réponse immunitaire et la signalisation cellulaire.

La bonne nouvelle est que l’organisme produit naturellement du collagène à condition que votre régime alimentaire contienne suffisamment de protéines. Malheureusement, la vitesse et l’efficacité de ce processus diminuent avec l’âge. Hélas, sans collagène, notre peau perd le soutien et l’élasticité dont elle a besoin pour rester forte et souple pendant que les os et les tendons s’affaiblissent simultanément.

Que fait le collagène ?

Étant donné l’importance du collagène pour la santé physique, il est logique d’examiner de près son processus de production. Dans les zones du corps où l’intégrité structurelle est cruciale (la peau, aux tendons et aux os), les cellules fibroblastes sécrètent du collagène qui fonctionne de concert avec l’élastine et d’autres molécules pour créer un réseau fibreux.

Visualisez ce réseau fibreux comme les ressorts d’un matelas. Alors qu’ils maintiennent l’intégrité structurelle, ils ont aussi un petit degré de flexibilité s’adaptant à différentes formes, poids et pressions.

Les autres bienfaits potentiels du collagène sont les suivants :

• Une meilleure densité osseuse
• Des ongles plus sains
• Des cheveux plus épais
• Une hydratation et une élasticité accrues de la peau

Cependant, de la même façon que vous devez remplacer un matelas après quelques années, la qualité et la quantité de collagène dans le corps diminuent également avec l’âge. Il est encourageant de constater que vous pouvez renouveler ou compléter vos réserves de collagène par des sources externes telles que des aliments riches en protéines et des compléments alimentaires (nous y reviendrons plus loin).

Types de collagène

Si le collagène lui-même est principalement composé de trois acides aminés (glycine, proline et hydroxyproline), la composition de ces éléments diffère selon l’endroit du corps où il est produit.

Il existe 28 types de collagène au total,[1] mais les plus notables sont les suivants :

• Collagène I : produit dans la peau
• Collagène II : produit dans le cartilage
• Collagène III : produit dans la moelle osseuse
• Collagène IV : produit dans le tissu conjonctif (membrane basale)
• Collagène V : produit dans les cheveux

La quasi-totalité du collagène présent dans votre corps est de type I (environ 80–90 %), car c’est cette variante qui soutient la structure et l’élasticité de votre peau. Les autres types de collagène sont aussi importants, mais ne sont pas produits dans la même concentration.

Qu’est-ce qui endommage le collagène ?

Outre le déclin naturel du collagène lié à l’âge, plusieurs facteurs de risque perturbent sa production et son intégrité. On retrouve :

• Le tabagisme : la fumée de cigarette nuit à l’élasticité et à l’intégrité de la peau en diminuant la densité de l’épiderme (la couche la plus externe).[2]
• L’excès d’alcool : une consommation excessive d’alcool (systématiquement supérieure à 14 unités d’alcool par semaine) contribue à l’apparition de rides, de poches sous les yeux et à la perte d’intégrité des vaisseaux sanguins.[3]
• Aliments transformés : les aliments ultra-transformés et riches en sucre peuvent contribuer à la glycation et ainsi réduire la production et la fonction du collagène.[4]
• Exposition aux UV : une exposition excessive au soleil dégrade le collagène et contribue aux cancers primitifs.[5]

Les aliments riches en collagène

Le corps produit essentiellement du collagène en décomposant les protéines des aliments que nous consommons et en les transformant en acides aminés. Néanmoins, il est fort judicieux d’équilibrer l’apport en protéines avec certaines vitamines et minéraux pour créer un écosystème équilibré.

Par exemple, la vitamine C est également essentielle à la synthèse du collagène et les anthocyanines des fruits peuvent aider à protéger la peau contre les dommages causés par les UV.[6] Vous trouverez ci-dessous des exemples d’aliments à privilégier :

• Riche en collagène : peau de poulet, jarret de porc, blancs d’œufs, bouillon d’os
• Riche en protéines : poulet, poisson (y compris les crustacés), fromage blanc, bœuf
• Vitamine C : oranges, poivrons, brocolis, cassis
• Anthocyanes : myrtilles, cerises, framboises, aubergines
• Cuivre : foie, chocolat noir, champignons shiitakés, amandes, noix de cajou

Comme vous pouvez le constater à partir des suggestions ci-dessus, des dizaines d’aliments peuvent favoriser la production de collagène. La meilleure approche consistera toujours à adopter une alimentation équilibrée tout en s’efforçant de réduire les activités nocives que nous avons décrites précédemment.

Complémentation en collagène

Les compléments alimentaires constituent un autre excellent moyen de maintenir des niveaux de collagène à un degré élevé. Ils permettent non seulement de combler les lacunes nutritionnelles, mais aussi de soutenir la production naturelle de collagène, où et quand vous le souhaitez.

Ces compléments ne se présentent pas seulement sous forme de comprimés, mais aussi de poudres, de gélules, de crèmes et de liquides de collagène, tous conçus pour aider à rééquilibrer les niveaux. Déterminer quel complément vous convient le mieux dépendra de votre alimentation et de votre mode de vie actuels.

• Si vous trouvez qu’il est difficile de suivre un régime équilibré composé des aliments mentionnés plus haut, les poudres ou les gélules de collagène sont préférables.
• Si vous souhaitez soutenir la peau dans une zone particulière, il est préférable de se concentrer sur les crèmes et produits de beauté au collagène.

L’élément principal à surveiller avec tout produit infusé au collagène est le contrôle de la qualité. Alors que le collagène lui-même semble bien toléré avec peu d’effets secondaires potentiels, certains produits peuvent inclure des ingrédients supplémentaires susceptibles de poser des problèmes. Pour contourner ces problèmes, procurez-vous des poudres, des gélules et des crèmes de collagène auprès de commerçants réputés qui testent et vérifient leurs formules.

L’importance du collagène

Le collagène est un élément fondamental du corps humain qui fait partie intégrante de la santé de la peau, des articulations, des muscles et des os. Sans lui, notre corps ne serait pas aussi apte à soutenir un mode de vie actif. Malheureusement, la capacité de l’organisme à en produire diminue avec l’âge, mais nous pouvons toujours prendre des mesures pour maintenir des niveaux à flot.

Que ce soit par le biais d’une alimentation équilibrée ou de compléments de collagène, il ne fait aucun doute que quelques sources exogènes de collagène peuvent faire des merveilles pour le bien-être physique. La clé, comme à chaque fois, est de s’en tenir à des compléments et à des sources alimentaires de haute qualité.

Prêt à parcourir une gamme complète de produits de bien-être naturels et de haute qualité ? Rendez-vous donc sur la boutique Cibdol. Ou pour en savoir plus sur l’écosystème délicat de la peau, visitez notre encyclopédie du CBD.

Sources

[1] Ricard-Blum S. The collagen family. Cold Spring Harbor perspectives in biology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3003457/. Published January 1, 2011. Accessed March 21, 2022. [Source]

[2] Yazdanparast T, Hassanzadeh H, Nasrollahi SA, et al. Cigarettes smoking and skin: A comparison study of the biophysical properties of skin in smokers and Non-Smokers. Tanaffos. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7230126/. Published February 2019. Accessed March 23, 2022. [Source]

[3] Goodman GD, Kaufman J, Day D, et al. Impact of smoking and alcohol use on facial aging in women: Results of a large multinational, Multiracial, cross-sectional survey. The Journal of clinical and aesthetic dermatology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6715121/. Published August 2019. Accessed March 23, 2022. [Source]

[4] R; NHPK. Sugar sag: Glycation and the role of Diet in aging skin. Skin therapy letter. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27224842/. Published 2015. Accessed March 23, 2022. [Source]

[5] Budden T, Gaudy-Marqueste C, Porter A, et al. Ultraviolet light-induced collagen degradation inhibits melanoma invasion. Nature Communications. https://econpapers.repec.org/RePEc:nat:natcom:v:12:y:2021:i:1:d:10.1038_s41467-021-22953-z. Published January 1, 1970. Accessed March 23, 2022. [Source]

[6] Diaconeasa Z, Știrbu I, Xiao J, et al. Anthocyanins, Vibrant Color Pigments, and Their Role in Skin Cancer Prevention. Biomedicines. 2020;8(9):336. doi:10.3390/biomedicines8090336 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7555344/ [Source]

Auteur
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Sources

[1] Ricard-Blum S. The collagen family. Cold Spring Harbor perspectives in biology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3003457/. Published January 1, 2011. Accessed March 21, 2022. [Source]

[2] Yazdanparast T, Hassanzadeh H, Nasrollahi SA, et al. Cigarettes smoking and skin: A comparison study of the biophysical properties of skin in smokers and Non-Smokers. Tanaffos. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7230126/. Published February 2019. Accessed March 23, 2022. [Source]

[3] Goodman GD, Kaufman J, Day D, et al. Impact of smoking and alcohol use on facial aging in women: Results of a large multinational, Multiracial, cross-sectional survey. The Journal of clinical and aesthetic dermatology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6715121/. Published August 2019. Accessed March 23, 2022. [Source]

[4] R; NHPK. Sugar sag: Glycation and the role of Diet in aging skin. Skin therapy letter. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27224842/. Published 2015. Accessed March 23, 2022. [Source]

[5] Budden T, Gaudy-Marqueste C, Porter A, et al. Ultraviolet light-induced collagen degradation inhibits melanoma invasion. Nature Communications. https://econpapers.repec.org/RePEc:nat:natcom:v:12:y:2021:i:1:d:10.1038_s41467-021-22953-z. Published January 1, 1970. Accessed March 23, 2022. [Source]

[6] Diaconeasa Z, Știrbu I, Xiao J, et al. Anthocyanins, Vibrant Color Pigments, and Their Role in Skin Cancer Prevention. Biomedicines. 2020;8(9):336. doi:10.3390/biomedicines8090336 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7555344/ [Source]

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: