About the author
Sources
Sources

[1] Panossian A, Wikman G. Effects of adaptogens on the central nervous system and the molecular mechanisms associated with their stress-protective activity. Pharmaceuticals (Basel, Switzerland). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3991026/. Published January 19, 2010. Accessed April 8, 2022. [Source]

[2] J; CMBAPB. The effects of rhodiola rosea L. Extract on anxiety, stress, cognition and other mood symptoms. Phytotherapy research : PTR. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26502953/. Published 2015. Accessed April 11, 2022. [Source]

[3] Lee Y, Jung J-C, Jang S, et al. Anti-inflammatory and neuroprotective effects of constituents isolated from rhodiola rosea. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. https://www.hindawi.com/journals/ecam/2013/514049/. Published April 16, 2013. Accessed April 11, 2022. [Source]

[4] Ishaque S, Shamseer L, Bukutu C, Vohra S. Rhodiola rosea for physical and mental fatigue: A systematic review. BMC complementary and alternative medicine. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3541197/. Published May 29, 2012. Accessed April 11, 2022. [Source]

[5] Rhodiola. National Center for Complementary and Integrative Health. https://www.nccih.nih.gov/health/rhodiola. Published 2020. Accessed April 11, 2022. [Source]

Back

Rhodiola rosea : définition, bienfaits, effets secondaires et posologie

Qu’est-ce que la Rhodiola rosea ?

Préférant le froid et les régions alpines, la Rhodiola rosea est une plante vivace qui pourrait avoir certains bienfaits pour la santé. Continuez votre lecture pour en savoir plus sur ce complément alimentaire végétal de plus en plus populaire.

Qu’est-ce que la Rhodiola rosea ?

Juste au-dessus du sol, la Rhodiola rosea (aussi connue sous le nom d’orpin rose, racine d’or ou racine arctique) a une apparence modeste et en général ne semble rien offrir d’extraordinaire. Toutefois, ce qui est intéressant se trouve dessous.

Appartenant à la famille des Crassulaceae, la Rhodiola rosea pousse à l’état sauvage dans des régions montagneuses froides, et est très utile comme plante couvre-sol afin de protéger l’intégrité du sol.

Passez son utilité dans le jardin, et vous découvrirez une plante à l’histoire riche d’utilisation holistique à travers la Russie et les pays scandinaves. En effet, la racine de la plante est utilisée comme complément végétal, en espérant qu’il favorise le bien être.

Mais que contient la Rhodiola pour la rendre active ? La réponse pourrait se trouver dans les adaptogènes : un terme utilisé pour décrire les substances qui pourraient aider à stabiliser le bien-être physique et mental.

Comment agit la Rhodiola rosea ?

On pense que le composé présent dans la Rhodiola travaille avec les principaux processus biologiques de l’organisme afin de favoriser l’homéostasie, faisant dire à certains que cette racine posséderait des caractéristiques adaptogènes.

La science des adaptogènes reste encore peu étudiée, mais on pense que ce genre de substance fonctionne principalement à travers la modulation de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien.[1] Ce système de réseau contrôle la libération du cortisol, un composé neurochimique impliqué dans la réponse du corps au stress. En influençant potentiellement la libération et la régulation d’hormones essentielles, les adaptogènes pourraient aider le corps et l’esprit à mieux gérer l’impact du stress.

Quels sont les bienfaits de la Rhodiola rosea ?

Les mécanismes potentiels de la racine d’or et les détails techniques étant couverts, il est temps de passer aux applications plus pratiques. Comment la Rhodiole peut-elle influencer notre bien-être ?

La Rhodiola rosea et les troubles de l’humeur

L’anxiété et la cognition sont directement liées à la réponse du corps face au stress, ce qui a conduit les chercheurs de l’Université du Surrey à réaliser un essai contrôlé observant les effets de la Rhodiola rosea sur des participants humains. L’étude a révélé que 80 « participants légèrement anxieux » ont montré un changement « dans l’anxiété, le stress, la colère, la confusion et la dépression autodéclarés ».[2]

Il est important de noter toutefois que les résultats d’une étude non contrôlée par placebo présentent certaines limites. Ceci dit, les chercheurs étaient confiants que les changements n’étaient pas le résultat d’un effet placebo, et que cela méritait la poursuite d’un « examen plus approfondi » pour soutenir les effets de la Rhodiole pour les symptômes liés au stress.

La Rhodiola rosea et le système immunitaire

La présumée nature adaptogène de la Rhodiole signifie que son influence modératrice pourrait s’étendre au système immunitaire.

Malheureusement, le système immunitaire est une partie de notre corps qui est très sensible au stress et donc, n’importe quelle substance ayant le potentiel de restaurer un équilibre vaut la peine d’être étudiée.

Une étude de 2013 cherchait à comprendre le possible impact de la Rhodiole sur les inflammations, un mécanisme important du système immunitaire.[3] Les chercheurs ont trouvé des composés dans la Rhodiole (la rosine, la rosarine et le salidroside) qui pourraient présenter des liens thérapeutiques avec l’inflammation.

Rhodiola rosea et fatigue

Au fil des ans, la Rhodiole s’est forgée une bonne réputation parmi les consommateurs dans leur combat contre la fatigue, mais une étude systématique des preuves a montré que les résultats étaient un peu plus ambigus.[4] Les chercheurs ont trouvé que la plante pouvait améliorer « les performances physiques et atténuer la fatigue mentale », mais de nombreuses études étaient limitées dans leur portée ou dans leurs paramètres de contrôle.

Toutefois, le manque de preuves ne veut pas forcément dire que la plante n’est pas efficace. L’étude a montré que les résultats provisoires étaient encourageants, mais que des études « rigoureuses » sont nécessaires pour déterminer la véritable efficacité de cette plante.

Quels sont les effets secondaires indésirables de la Rhodiola rosea ?

Le point commun à travers toutes ces études ci-dessus, c’est le « profil de sécurité et de tolérance favorable », qui laisse entendre que la Rhodiola rosea est généralement bien tolérée et sans trop de potentiels effets secondaires indésirables.

Toutefois, vous devriez quand même être conscient des potentiels effets secondaires indésirables qui comprennent : vertiges, bouche sèche et salivation excessive. Vous devriez également éviter la Rhodiole si vous avez une maladie auto-immune. Bien qu’il n’y ait pas de preuves concrètes que la Rhodiole module le système immunitaire, son mécanisme d’action supposé pourrait aggraver certaines pathologies.[5] Si vous n’êtes pas sûr que l’extrait de Rhodiole vous convienne, il est préférable d’en parler à votre médecin.

Comment prendre la Rhodiola rosea

Les formes les plus courantes de la Rhodiole sont les gélules, comprimés et extraits en poudre. Vous pouvez également infuser les racines de la plante dans une infusion, mais cela ne sera que peu efficace comparé aux compléments concentrés. Peu importe l’option que vous choisissez, choisir des ingrédients de qualité est très important, car il faudra vous assurer que vos compléments à la Rhodiole ne contiennent pas d’ingrédients ajoutés ou indésirables.

La posologie et la fréquence de consommation dépendront de votre régime bien-être actuel et la meilleure approche est donc de suivre les instructions du fabricant. La dernière chose à surveiller lorsqu’on prend de la Rhodiola rosea c’est sa pertinence sur le long terme. De nombreuses études ont seulement examiné l’impact à court terme de la plante. Il est donc plus prudent d’éviter de prendre ce genre de compléments pendant plus de 12 semaines.

Rhodiola rosea : un adaptogène polyvalent

Les études précliniques suggèrent que les composés se trouvant dans la Rhodiola rosea pourraient avoir une influence bénéfique sur la réponse du corps au stress. Toutefois, savoir qu’il existe une potentielle interaction n’est qu’une petite partie du puzzle. Plus de recherches sont nécessaires afin d’identifier le mécanisme d’action exact et établir comment l’extrait de Rhodiole pourrait avoir des effets bénéfiques sur l’humeur, l’épuisement, l’inflammation et plus encore.

Malgré les doutes entourant l’efficacité de la Rhodiole, elle montre un profil de sécurité favorable et travaille en parallèle avec d’autres ingrédients bien-être naturels. Donc, si vous achetez des produits de fabricants reconnus, il n’y a pas de raisons de ne pas essayer l’influence modératrice de la plante.

Prêt à essayer une gamme de compléments naturels de qualité ? Allez jeter un œil à la boutique en ligne de Cibdol et découvrez-y comment le pouvoir de la nature pourrait vous aider à atteindre vos objectifs de bien-être. Sinon, pour en apprendre plus sur le besoin d’équilibre de l’organisme (homéostasie), visitez notre Encyclopédie du CBD

Auteur
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Sources

[1] Panossian A, Wikman G. Effects of adaptogens on the central nervous system and the molecular mechanisms associated with their stress-protective activity. Pharmaceuticals (Basel, Switzerland). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3991026/. Published January 19, 2010. Accessed April 8, 2022. [Source]

[2] J; CMBAPB. The effects of rhodiola rosea L. Extract on anxiety, stress, cognition and other mood symptoms. Phytotherapy research : PTR. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26502953/. Published 2015. Accessed April 11, 2022. [Source]

[3] Lee Y, Jung J-C, Jang S, et al. Anti-inflammatory and neuroprotective effects of constituents isolated from rhodiola rosea. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. https://www.hindawi.com/journals/ecam/2013/514049/. Published April 16, 2013. Accessed April 11, 2022. [Source]

[4] Ishaque S, Shamseer L, Bukutu C, Vohra S. Rhodiola rosea for physical and mental fatigue: A systematic review. BMC complementary and alternative medicine. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3541197/. Published May 29, 2012. Accessed April 11, 2022. [Source]

[5] Rhodiola. National Center for Complementary and Integrative Health. https://www.nccih.nih.gov/health/rhodiola. Published 2020. Accessed April 11, 2022. [Source]

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: