Published:

Updated:

Author: Luke Sholl

Valériane : utilisations, dosage et effets secondaires

Valériane

La racine de valériane est un produit naturel et populaire de soins depuis que les Grecs de l’antiquité ont découvert son influence positive sur le sommeil. Poursuivez votre lecture pour découvrir ce qu’il faut savoir de cette herbe puissante et si elle pourrait aider à soulager plusieurs troubles de la santé.

Qu’est-ce que la valériane ?

Avec un usage remontant à 460 av. J.-C, la racine de valériane a su se construire une base de fidèles adorateurs pour ses nombreux potentiels bienfaits pour la santé. Parmi ces derniers, l’un des impacts les plus documentés serait vis-à-vis du sommeil. Il y a des tas de choses à apprendre sur la valériane alors abordons tout de suite les bases à connaître : ce que c’est et ses origines.

Étant une plante grimpante à fleurs poussant naturellement en Europe et en Asie, la valériane est facilement repérable grâce à ses fleurs roses et blanches. Cependant, malgré leur attrait, les fleurs ne sont pas la véritable source de son potentiel. Il faut plutôt regarder sous terre au niveau de ses racines.

Les herboristes se sont rapidement rendu compte que la racine de valériane séchée avait un large éventail d’effets sur la santé humaine et notamment sur le sommeil. Bien sûr, ce que les Grecs et les Romains de l’Antiquité n’ont pas compris, c’est la raison derrière cela. Heureusement, l’examen au microscope de la racine de valériane nous donne quelques indices sur ses qualités favorisant le sommeil.

Fonctionnement de la valériane

La clé de la grande influence de la racine de valériane provient d’un mélange sophistiqué d’acide valérénique, d’acide isovalérique et de plusieurs antioxydants. Les deux acides semblent moduler un système de messages chimiques dans le cerveau appelé acide gamma-aminobutyrique ou GABA en abrégé.

La deuxième interaction est le fait de deux antioxydants : l’hespéridine et la linarine. Bien que les deux soient influents en soi, la combinaison d’acides et d’antioxydants rend la racine de valériane unique. Les chercheurs pensent que l’acide valérénique potentialise l’impact de l’hespéridine et de la linarine pour une plus grande influence sur la santé humaine.

Valériane vs mélatonine

La valériane et la mélatonine peuvent toutes deux influencer le sommeil et sa qualité et celles-ci sont considérées comme des compléments naturels généralement bien tolérés chez l’Homme. Pour déterminer lequel vous convient le mieux, il est important de peser le pour et le contre en fonction des besoins de votre mode de vie.

Une remarque rapide, cependant : nous ne recommandons pas de prendre les deux compléments ensemble. La valériane et la mélatonine ont chacune leur propre mécanisme d’action, de sorte qu’une combinaison peut entraîner des effets indésirables.

Quels sont les bienfaits possibles de la valériane pour la santé ?

Maintenant que nous avons abordé les subtilités de la racine de valériane, il est temps de passer au sujet le plus crucial : ses bienfaits potentiels sur la santé humaine. La racine de valériane est surtout connue pour son impact sur le sommeil et nous aborderons ces avantages plus en détail ultérieurement. Pour l’instant, nous allons explorer les implications plus larges de cette plante sur le bien-être.

• La valériane peut favoriser la relaxation : dans le cadre d’une étude animale contrôlée, plusieurs rats ont reçu un extrait de racine de valériane. Les chercheurs ont observé une « réduction significative du comportement anxieux », en particulier par rapport à un groupe distinct ne consommant que de l’éthanol. Bien que l’impact sur les humains ne soit pas clair, l’étude fournit la preuve que l’acide valérénique contenu dans la racine de valériane a un impact sur le système GABA.

• Impact possible sur le syndrome des jambes sans repos : une étude randomisée en triple aveugle suggère que de fortes doses d’extrait de valériane pourraient avoir un impact sur les symptômes du SJSR tout en diminuant la « somnolence diurne des patients ». Il reste encore beaucoup à apprendre sur le dosage et la fréquence optimale, mais ces résultats provisoires constituent certainement un pas vers une meilleure qualité de vie pour les personnes concernées.

• Favoriser la réduction des bouffées de chaleur de la ménopause : les bouffées de chaleur étant un symptôme fréquent de la ménopause, des scientifiques ont cherché à analyser l’impact potentiel de la racine de valériane dans une étude de 2013. Par rapport à un groupe placebo, les patients auxquels on a administré de la racine de valériane ont semblé connaître une réduction significative de la fréquence des bouffées de chaleur jusqu’à huit semaines après le traitement. L’étude a reconnu que la racine de valériane pourrait être une alternative viable pour « les femmes qui sont réticentes à recevoir un traitement hormonal ».

La valériane m’aidera-t-elle à dormir ?

Après avoir abordé l’intérêt général de la racine de valériane, il est temps de passer à un domaine où les recherches sont beaucoup plus nombreuses : le sommeil. Nous avons souligné précédemment comment les composés de la valériane pouvaient influencer le système GABA. Eh bien, il s’avère que cette interaction a des implications importantes pour ceux qui cherchent à obtenir un sommeil plus régulier et plus réparateur.

On estime que 30 % de la population souffre d’insomnie, un trouble du sommeil qui rend difficile de s’endormir et de rester endormi. Le sommeil étant crucial pour le bien-être mental et physique, l’impact de l’insomnie peut rapidement s’aggraver. Heureusement, l’organisme dispose d’un système permettant de contrôler les conditions de sommeil : le système GABA mentionné précédemment.

Multifonctionnel, le système GABA (composé de récepteurs et du neurotransmetteur GABA) est responsable de la modulation de la cognition, du comportement et de la façon dont notre corps gère le stress. Des études provisoires suggèrent qu’un faible taux de GABA peut aggraver l’impact du stress tout en contribuant aux troubles du sommeil tels que l’insomnie.

C’est là que la racine de valériane pourrait s’avérer utile pour aider les individus à mieux dormir, car sa structure chimique aide à activer le système GABA. Un système GABA pleinement fonctionnel est bien mieux équipé pour faire face au stress et aux troubles du sommeil, ce qui vous permet de vous sentir au mieux de votre forme.

Comment doser la valériane

La racine de valériane suit la même approche de dosage que de nombreuses autres aides à base de plantes : commencez lentement et trouvez l’équilibre qui vous convient. Nous aborderons sous peu les effets secondaires potentiels, mais des doses d’extrait de valériane allant jusqu’à 900 mg semblent généralement sûres (pour un maximum de six semaines). Si vous prenez de la racine de valériane en même temps que d’autres extraits naturels comme la mélisse, le houblon ou la passiflore, vous devrez vous en tenir à une dose maximale de 400 mg.

Quant à la fréquence, les études recommandent de prendre de la valériane une fois par jour, environ une heure avant le coucher. Si vous l’utilisez pour traiter autre chose que le sommeil, le moment sera différent, mais dans la plupart des cas, l’objectif est de favoriser un sommeil réparateur.

Quels sont les potentiels effets secondaires de la valériane ?

À doses légères, les effets secondaires potentiels de la valériane semblent limités. Cependant, il est important de noter que de nombreuses études n’ont examiné que l’impact à court terme de la valériane (4–8 semaines) et que nous en savons très peu sur les implications d’une utilisation à long terme.

Pour l’instant, les effets secondaires potentiels de la valériane comprennent les maux de tête, les troubles gastriques, la léthargie et la sécheresse buccale. Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, arrêtez simplement d’en prendre ou diminuez la dose jusqu’à ce que vous vous sentiez à nouveau à l’aise. Des interactions ont également été signalées entre elle et des médicaments sur ordonnance. Il serait donc judicieux d’en parler à votre médecin, car les interactions sont spécifiques à chaque cas.

Mot de la fin : la valériane pourrait être une aide au sommeil efficace

La modulation potentielle du système GABA par la racine de valériane pourrait en faire un allié puissant dans la quête d’un sommeil réparateur. Qu’il s’agisse de s’endormir plus rapidement ou de rester endormi, la plante semble favoriser l’état optimal nécessaire pour atteindre ces deux objectifs.

Bien entendu, nombre de ces études doivent être approfondies, notamment en ce qui concerne l’impact à long terme de la valériane, son impact plus large sur la santé humaine et le dosage approprié. Cela dit, avec des effets secondaires potentiels limités, l’expérimentation de la valériane semble être une approche viable pour voir si elle fonctionne pour vous. Pour toute personne à la recherche d’une aide naturelle au sommeil, elle pourrait être une option extrêmement influente.

Êtes-vous intéressé par de meilleures nuits de sommeil ? Parcourez la boutique Cibdol pour une sélection complète d’aides naturelles au sommeil. Ou si vous voulez en savoir plus sur l’importance du sommeil pour le bien-être physique et mental, visitez notre encyclopédie du CBD pour tout ce que vous devez savoir.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: