Les Plantes Peuvent-Elles Être Stressées?

Publié:

LES PLANTES DEVIENNENT-ELLES STRESSÉES ?

Il y a deux façons de répondre à la question du titre – la façon facile et la bonne façon. La réponse facile serait de simplement dire : oui. D’un autre côté, répondre à la question de la bonne manière demande d’avoir au préalable une compréhension de ce qu’est réellement le stress.

La plupart d’entre nous a une compréhension innée du mot stress. Récemment, ce mot a pris un sens surtout négatif, dans lequel le stress signifie un trouble aigu et chronique. Il est vrai que beaucoup de personnes souffrent de nos jours de cette forme de stress. Le stress chronique fait empirer leur état, ce qui provoque des problèmes de santé et mentaux – c’est un cercle vicieux.

La vraie nature du stress n’a rien à voir avec le trouble décrit précédemment. C’est simplement une réaction biologique prédéterminée à des conditions environnementales. Il aide à faire face à ces troubles et, à moins de devenir un état chronique, il est bénéfique.

Les plantes, tout comme les humains, sont souvent exposées à des conditions bien moins qu’idéales. La réponse à des conditions stressantes est hautement évoluée. Au contraire des humains, les plantes ne peuvent pas échapper au stress en courant, elles sont donc forcées de faire face et de lutter aussi fort que possible – et elles luttent vraiment.

Les plantes ont évolué et développé des mécanismes de défense contre les herbivores, les champignons, la sécheresse et la chaleur et le froid extrêmes. Toutes ces menaces déclenchent des réponses hormonales uniques, qui maximisent les chances de survie de la plante face à la situation stressante rencontrée. Reconnaître à temps que votre plante est stressée – et déterminer les causes du stress – vous donne une chance d’aider la plante à combattre l’agent stressant et de réparer la situation.

COMMENT RECONNAÎTRE LE STRESS DES PLANTES

Le flétrissement est la plus courante des réponses au stress chez les plantes. Les raisons d’un flétrissement peuvent être nombreuses – insectes, pathogènes, arrosage inadéquat, chaleur extrême, changement soudain de conditions.

La raison la plus courante d’un flétrissement est un arrosage inadéquat. S’il a plu fortement, ou que vous avez juste trop arrosé vos plants, vous devriez arrêter d’arroser jusqu’à ce que les plantes récupères et la terre sèche. D’un autre côté, s’il n’y a pas assez d’humidité dans la terre, vos plantes vont aussi se flétrir. Il est donc important de vérifier sous la terre pour l’humidité – à la profondeur des racines, pas juste à la surface.

Si vous transférez un plant en conditions d’intérieur vers un environnement en extérieur, il y a de fortes chances pour que le plant réagisse au soleil et au vent supplémentaires en se flétrissant. Construire un abri à lumière pour faciliter la transition permettra de l’éviter.

Des zones décolorées sur les feuilles de plantes transférées d’un milieu en intérieur vers l’extérieur indiquent en général une brûlure due au soleil. Si c’est le cas, les feuilles les plus décolorées seront les plus exposées au soleil. Alors que les plants peuvent dépasser et récupérer d’un coup de soleil léger, vous pouvez l’éviter en introduisant progressivement plus de soleil pour les plantes pendant quelques jours, ou en construisant un abri contre le soleil.

Des zones noires sur les feuilles indiquent en général des dégâts dus au gel – si les conditions climatiques le permettant sont présentes. Les dégâts du gel sont surtout présents sur les feuilles extérieures exposées. Si vous remarquez des dégâts dus au gel, attendez que les conditions climatiques s’améliorent et éliminez les feuilles endommagées. Les plantes peuvent en général dépasser des dégâts dus au gel.

Des feuilles en morceaux sont dues à des conditions climatiques dures comme un vent fort ou de la grêle. Même si c’est surtout un problème esthétique, dans certains cas, cela peut réduire le potentiel de la plante à combattre les pathogènes. Taillez les feuilles abîmées par précaution.

Des feuilles aux couleurs inhabituelles sont en général provoquées par une carence en nutriment. Utilisez des engrais bio à libération prolongée pour résoudre toute carence de nutriments. Si la décoloration persiste, la capacité d’absorption des nutriments de la plante est peut-être compromise. Vous devriez vérifier si les niveaux de pH du sol conviennent à votre plante en particulier – la plupart des plantes ont besoin d’un pH entre six et sept.

Les feuilles aux bord séchés sont en généralement dues à une utilisation incorrecte des engrais, ou à des vents forts. Il faut utiliser les engrais selon les instructions du fabricant et, si vous le pouvez, vous devriez utiliser des engrais bio à libération prolongée. Si c’est le vent qui pose problème, construire un abri à vent ou protéger la plante sensible en la plantant derrière des plantes plus résistantes au vent résoudra votre problème.

Des feuilles brûlées sont un signe de stress chimique. Cela peut être provoqué par des pesticides ou de l’urine animale. Vous pouvez essayer de nettoyer les feuilles endommagées avec de l’eau et vous devriez tailler toute feuille endommagée de manière permanente.

CE QUI PROVOQUE LE STRESS DANS UN PLANT DE CANNABIS

Le Stress lié à l’Eau est provoqué par un manque ou un excès d’eau. Dans les deux cas, vous verrez un flétrissement notable.

Le Stress lié aux Nutriments est provoqué par un déséquilibre en nutriments ou une carence générale en nutriments. Vous noterez des feuilles aux couleurs inhabituelles ou dans le pire des cas, une croissance arrêtée.

Le pH de la Zone des Racines doit être entretenu comme il se doit. Les besoins en pH dépendent du type de culture. Un pH incorrect peut provoquer une absorption des nutriments par vos plants à un rythme inefficace. Les symptômes sont les mêmes qu’avec un stress en nutriments. En plus du pH, la santé des racines peut être affectée par une variation de température dans le sol. Quand vous cultivez en intérieur, assurez-vous que le sol reste à température ambiante d’intérieur.

Des Cycles Lumineux irréguliers dans la culture du cannabis en intérieur provoquent une réduction des rendements et peuvent entraîner l’apparition de plants hermaphrodites. Assurez-vous de respecter les 18+ heures de lumière en phase végétative et le cycle lumineux 12/12 durant la phase de floraison.

Les dégâts sur les Tissus de la Plante peuvent être provoqués par des extrêmes environnementaux comme la grêle ou des vents extrêmes, ou par une mauvaise manipulation des plantes. Dans la plupart des cas, les dégâts seront dépassés par la plante après sa croissance et il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Les Extrêmes Environnementaux sont toujours mauvais pour toutes les plants. Si vous cultivez en intérieur, assurez-vous d’entretenir une humidité et une circulation de l’air correctes, tout comme pour la température. S’il y a un changement soudain dans les conditions de l’environnement, le plant réagira en ralentissant sa croissance et aura des rendements finaux réduits.


Cibdol