Published:

Updated:

Author: Luke Sholl

5-HTP : Bienfaits, Utilisations , Dosage et Effets Secondaires

5-HTP

Le 5-Hydroxytryptophane (5-HTP) joue un rôle crucial dans la quantité de sérotonine produite par notre organisme. Cependant, comme il y a de nombreux problèmes de santé liés à de faibles niveaux de sérotonine, les gens se tournent de plus en plus vers les compléments de 5-HTP pour favoriser leur bien-être. Pour découvrir ce que vous devez savoir sur le 5-HTP et si la supplémentation serait intéressante dans votre situation, poursuivez votre lecture.

Qu’est-ce que le 5-HTP ?

Afin d'établir les bases, le 5-HTP est un acide aminé naturel qui provient du L-tryptophane (également un acide aminé). Lorsque nous consommons des aliments riches en L-tryptophane, des enzymes corporelles convertissent cet acide en 5-HTP qui est ensuite transformé en 5-HT, ou comme on l’appelle, en sérotonine.

Cela peut sembler un peu déroutant au début, mais concrètement, le 5-HTP augmente les niveaux de la sérotonine, aussi appelée « molécule du bonheur », et influence potentiellement le bien-être.

Pour la plupart d’entre nous, des niveaux suffisants de 5-HTP proviennent d’aliments riches en L-tryptophane tel que les graines, le soja, le fromage et la dinde. Cependant, certaines personnes choisissent de prendre un complément de 5-HTP pour augmenter leur taux de sérotonine. Nous verrons peu après la raison derrière cela, mais pour faire court, une augmentation des niveaux de sérotonine pourrait aider à résoudre les problèmes liés à l’humeur, aux migraines et aux troubles du sommeil.

Heureusement, les graines de la plante ouest-africaine Griffonia simplicifolia sont une source abondante de 5-HTP et après un traitement minutieux, elles deviennent des compléments facilement disponibles.

Maintenant que nous savons d’où vient le 5-HTP, il est temps d’examiner plus en détail comment il peut favoriser le bien-être.

Le 5-HTP est-il efficace ?

La recherche suggère un lien entre de faibles niveaux de sérotonine et un risque accru de dépression, de migraines et de troubles du sommeil. L’hypothèse naturelle est que l’augmentation des niveaux de sérotonine (via des compléments de 5-HTP) peut aider à lutter contre ces troubles.

Bien sûr, les cas sont beaucoup plus nuancés que de s’attaquer à un seul composé neurochimique, mais des études provisoires suggèrent que ce pourrait être un bon point de départ. Dans cette optique, examinons certaines des preuves encourageant la supplémentation en 5-HTP.

Dépression

La revue médicale Trends in Pharmacological Sciences[1] a cherché à comprendre l’impact de la supplémentation en 5-HTP sur la dépression résistante au traitement. Habituellement, les inhibiteurs de la sérotonine augmentent les niveaux naturels de 5-HT dans le cerveau. Cependant, chez les patients résistants au traitement, le maintien de niveaux légèrement élevés ne suffit pas à combattre suffisamment les symptômes de la dépression.

C’est dans ces cas-là que les personnes se tournent vers les compléments de 5-HTP comme moyen d’augmenter les niveaux de sérotonine au-delà de ce qui est possible avec les médicaments traditionnels.

Un modèle animal de comportement dépressif montre que les compléments de 5-HTP « élèvent fortement le taux de 5-HT » et qu’en imitant cette interaction chez l’Homme, les médicaments à base de 5-HTP à libération lente (SR) pourraient constituer une alternative « sûre et efficace ».

Migraines

Les migraines sont une autre affection fréquemment liée à un faible taux de sérotonine. Bien que la cause exacte des migraines ne soit pas entièrement comprise, les résultats d’une étude menée en 2011[2] semblent indiquer que le 5-HT pourrait être un facteur contributif. Les chercheurs ont établi un lien entre le déficit en sérotonine et les migraines hémiplégiques en examinant deux frères et sœurs atteints de plusieurs maladies génétiques débilitantes.

Bien que le manque de sérotonine fasse probablement partie d’un problème beaucoup plus large de signalisation cellulaire, cela nous permet de comprendre que certains types de migraines pourraient être induits ou aggravés par une carence.

Trouble du sommeil

Le rôle du 5-HTP dans le sommeil est intéressant, car une supplémentation peut en fait augmenter l’état d’éveil[3]. Il faut aussi noter que des niveaux plus élevés de sérotonine (résultant d’une supplémentation en 5-HTP) peuvent améliorer l’humeur et donc combattre certains des problèmes liés à l’humeur qui perturbent un sommeil réparateur.

Il faut aussi tenir compte de l’interaction innée entre la sérotonine et la mélatonine. La glande pinéale dépend de la sérotonine pour produire la mélatonine, l’hormone du sommeil responsable de la gestion du rythme circadien de l’organisme. Des niveaux suffisants de sérotonine peuvent favoriser un sommeil sain, mais les implications exactes diffèrent d’une personne à l’autre.

Les études ci-dessus ne représentent qu’un aperçu des preuves favorables aux potentiels bienfaits du 5-HTP pour la santé. Vous trouverez également des relations encourageantes entre le 5-HTP et plusieurs pathologies que nous n’avons pas mentionnées, mais on en revient toujours au manque de recherches qualitatives pour toutes ces maladies. Pour l’instant, nous devons attendre que les chercheurs découvrent tout le potentiel du 5-HTP à cet égard.

Dosage

Le dosage du 5-HTP dépend principalement de la ou des raisons pour lesquelles vous le prenez. Les différents dosages influencent l’organisme de diverses manières. Vous pouvez donc utiliser ces règles générales comme point de départ :

• Sommeil : 100–300 mg, environ trente minutes avant le coucher.

• Migraines : 100–200 mg. En ce qui concerne la fréquence, vous pouvez soit consommer à intervalles réguliers tout au long de la journée (jusqu’à trois fois par jour avec un repas), soit prendre du 5-HTP lorsque vous sentez une migraine arriver.

• Humeur : 50–100 mg. La clé de la prise de 5-HTP pour l’humeur est la fréquence. S’en tenir à une dose plus faible que d’habitude, mais prendre le complément plus fréquemment peut être une stratégie efficace pour améliorer l’humeur. Dans la mesure du possible, prenez les compléments avec de la nourriture jusqu’à trois fois par jour.

Comme c’est le cas avec tout composé qui influence l’équilibre neurochimique de notre corps, il est préférable de commencer doucement et lentement. Cela signifie qu’il faut commencer par la partie inférieure des recommandations ci-dessus. Il est important de voir comment votre corps réagit, car plus la dose est élevée, plus la probabilité d’effets secondaires augmente.

Potentiels effets secondaires

Les avantages potentiels et le dosage étant couverts, il est temps d’examiner les potentiels effets indésirables du 5-HTP. Heureusement, la probabilité d’effets secondaires est faible et ceux qui se produisent semblent légers. Les recherches suggèrent que la prise quotidienne de ce complément est généralement sûre, mais les effets secondaires possibles sont les suivants :

• Aigreurs
• Nausées/vomissements
• Douleurs d’estomac/diarrhée
• Somnolence

Il est également important de comprendre que l’impact du 5-HTP sur les niveaux de sérotonine peut perturber certains médicaments sur ordonnance comme les ISRS et autres antidépresseurs. De ce fait, vous devez d’abord discuter de la supplémentation avec un médecin.

Précautions et avertissements

Dans l’ensemble, les risques associés à la prise de compléments de 5-HTP sont minimes ; toutefois, il faut être conscient de certaines circonstances particulières. Même si vous ne correspondez pas aux catégories ci-dessous, il est toujours utile de discuter d’abord avec un professionnel de la santé de toute prise régulière de compléments. Il pourra vous donner des conseils adaptés à votre cas, bien au-delà des guides et recommandations que vous trouverez sur Internet.

Les personnes enceintes ou qui allaitent doivent éviter de prendre du 5-HTP. Il n’y a pas de preuve quant à sa nocivité, mais il n’y a pas non plus de rapports indiquant le contraire. Il est toujours préférable d’être prudent lorsqu’il s’agit de fœtus et de nouveau-nés. Le même conseil vaut pour les enfants, en particulier ceux de moins de douze ans. Les enfants de plus de douze ans peuvent prendre du 5-HTP, mais vous devez en discuter avec un médecin.

La dernière mise en garde concerne les personnes qui vont bientôt subir une intervention chirurgicale. Certains des médicaments administrés pendant l’opération peuvent modifier l’équilibre de la sérotonine dans l’organisme et vous ne voulez pas perturber davantage le fonctionnement en prenant des compléments de 5-HTP. Idéalement, il serait judicieux d’arrêter de prendre du 5-HTP au moins deux semaines avant toute intervention chirurgicale prévue.

Et voilà, un récapitulatif des utilisations, des avantages et des effets secondaires du 5-HTP. Avec un bon profil de sécurité, des effets secondaires potentiels limités et un certain potentiel, il ne fait aucun doute que le 5-HTP pourrait être un complément précieux pour le bien-être.

Si vous êtes à la recherche d’une gamme variée de compléments de bien-être naturels, pourquoi ne pas parcourir la boutique Cibdol pour découvrir une sélection d’huiles, de gélules, de compléments, de crèmes, etc. Ou si vous voulez en savoir plus sur la façon dont le corps gère la douleur, le sommeil et l’humeur, visitez notre encyclopédie du CBD.

Sources

[1] Jacobsen, J. P. R., Krystal, A. D., & Krishnan, K. R. R. (2017). Adjunctive 5-hydroxytryptophan slow-release for treatment-resistant depression: Clinical and pre-clinical rationale. NCBI. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5728156/ [Source]

[2] Horvath, G. A., Selby, K., & Poskitt, K. (2011). Hemiplegic migraine, seizures, progressive spastic paraparesis, mood disorder, and coma in siblings with low systemic serotonin. SAGE Journals. https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/0333102411420584 [Source]

[3] Watson, C. J., Baghdoyan, H. A., & Lydic, R. (2011). Neuropharmacology of Sleep and Wakefulness. NCBI. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3026477/ [Source]

Author
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: