Qu’est-ce que le pinène ?

Qu’est-ce que le pinène ?

Le pinène est un terpène majeur commun à l’espèce de Cannabis sativa. Les terpènes sont des composés aromatiques présents dans des centaines d’aliments et de plantes. Le pinène a deux isomères structuraux avec des variations mineures, l’alpha-pinène et le bêta-pinène, qui sont présents dans les conifères et d’autres arbres de forêts. Le pinène fait partie des défenses naturelles d’une plante, repoussant les insectes grâce à son arôme distinct. Une fois extrait et isolé, le pinène est également utilisé dans des parfums et des nettoyants industriels.

Parfum

Le parfum de l’alpha-pinène est similaire à celui du pin et du romarin. Le bêta-pinène dégage une odeur semblable à celle du houblon ou du basilic.

On le trouve également dans

Conifères, oranges, romarin, aneth et persil.
Qu’est-ce que le pinène ?

Appui de la recherche

De nombreuses études portant sur le pinène ont été menées sur des modèles animaux ou en sont encore au stade préclinique. Le composé semble avoir une grande influence, les résultats démontrant des capacités antimicrobiennes, anti-inflammatoires, antitumorales et d’amélioration de la mémoire.

Une étude publiée en 2007 dans le Brazilian Journal of Pharmaceutical Sciences a testé l’action antimicrobienne de l’α-pinene et du β-pinene. Contre les bactéries à gram-positif, les deux composés ont montré « une élimination totale de l’inoculum bactérien en un temps maximum de 24 heures d’exposition ». Les chercheurs ont conclu que le pinène a une « utilisation possible et rationnelle en thérapie antimicrobienne » (Leite et al., 2007).

Sur la base d’études antérieures, une étude publiée dans le Journal of Natural Products a cherché à mieux comprendre l’action anti-inflammatoire du pinène. Comparé à d’autres composés du « noyau pinanique », le pinène a été le plus puissant pour inhiber les voies inflammatoires et cataboliques (Rufino et al., 2014).

Dans une étude publiée en 2006 dans Bioscience, Biotechnology, and Biochemistry, des chercheurs ont extrait du pinène d’aiguilles de sapin de Corée pour tester la performance cognitive chez les souris. Elles ont reçu l’huile essentielle et ont montré une amélioration de la mémoire de 72,7 % par rapport au groupe témoin. Les deux groupes ont été testés en utilisant l’amnésie induite, qui peut être comparée à l’impact de la maladie d’Alzheimer et à la démence vasculaire (Kim et al., 2006).

Un test réalisé in vivo et in vitro a montré que l’α-pinène pouvait avoir des propriétés antitumorales. Le Journal of Pharmacological Sciences a indiqué que la croissance des cellules cancéreuses du foie était inhibée à hauteur de 79,3 %. L’étude était basée sur de l’huile d’aiguille de pin, utilisée en médecine traditionnelle chinoise comme agent anticancéreux (Chen et al., 2015).

Sécurité et effets secondaires

Jusqu’à aujourd’hui, peu d’éléments laissent à croire que le pinène produit des effets secondaires indésirables. Toutefois, la recherche est en cours et il reste encore beaucoup à apprendre sur les effets positifs et négatifs possibles des terpènes sur le corps humain.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: