About the author
Sources
Sources

[1] Bolton JL, Dunlap TL, Hajirahimkhan A, et al. The multiple biological targets of hops and bioactive compounds. Chemical research in toxicology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC6643004/. Published February 18, 2019. Accessed February 21, 2022. [Source]

[2] Franco L, Sánchez C, Bravo R, et al. The sedative effect of non-alcoholic beer in healthy female nurses. PloS one. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC3399866/. Published 2012. Accessed February 21, 2022. [Source]

[3] Franco L;Sánchez C;Bravo R;Rodriguez A;Barriga C;Juánez JC; The sedative effects of hops (humulus lupulus), a component of beer, on the activity/rest rhythm. Acta physiologica Hungarica. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22849837/. Published 2012. Accessed February 21, 2022. [Source]

[4] S; SSB. Treating primary insomnia - the efficacy of valerian and hops. Australian family physician. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20628685/. Published 2010. Accessed February 21, 2022. [Source]

[5] Kyrou I;Christou A;Panagiotakos D;Stefanaki C;Skenderi K;Katsana K;Tsigos C; I. Effects of a hops (humulus lupulus L.) dry extract supplement on self-reported depression, anxiety and stress levels in apparently healthy young adults: A randomised, placebo-controlled, double-blind, Crossover pilot study. Hormones (Athens, Greece). https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28742505/. Published 2017. Accessed February 21, 2022. [Source]

[6] Lee YM;Hsieh KH;Lu WJ;Chou HC;Chou DS;Lien LM;Sheu JR;Lin KH; Y-M. Xanthohumol, a prenylated flavonoid from hops (humulus lupulus), prevents platelet activation in human platelets. Evidence-based complementary and alternative medicine : eCAM. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22611436/. Published 2012. Accessed February 21, 2022. [Source]

[7] Erkkola R, Vervarcke S, Vansteelandt S, Rompotti P, Keukeleire DD, Heyerick A. A randomised, double-blind, placebo-controlled, crossover pilot study on the use of a standardised hop extract to alleviate menopausal discomforts. Phytomedicine. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0944711310000231?via%3Dihub. Published February 18, 2010. Accessed February 21, 2022. [Source]

Back

Tout ce qu’il faut savoir sur le houblon

Tout ce qu’il faut savoir sur le houblon

Le houblon s’est peut-être fait un nom comme ingrédient clé dans la fabrication de la bière, mais il y a bien plus caché derrière cette fleur bien connue. Continuez votre lecture afin d’apprendre comment des décennies d’utilisation holistiques, combinées à des études scientifiques récentes, ont révélé plusieurs avantages potentiels associés au houblon.

Qu’est-ce que le houblon ?

Utilisé couramment dans la fabrication de la bière, le houblon est la partie florifère de la plante, apprécié pour son goût amer. Cette denrée recherchée est toutefois bien plus importante qu’il n’y parait. Et ce n’est pas à la science moderne que nous devons l’intérêt initial pour les qualités du houblon, mais à des décennies de fermiers somnolents.

Des preuves anecdotiques suggèrent que l’influence du houblon est apparue lorsque des ouvriers agricoles récoltant du houblon s’endormaient plus facilement, alors que sa récolte n’est pas plus difficile que celle d’autres cultures. Bien évidemment sans l’accès à du matériel sophistiqué de laboratoire, nous n’aurions pu confirmer ces suspicions, mais les preuves convergeaient vers la résine du houblon.

Il s’avère que les ouvriers agricoles avaient vu juste. Nous savons maintenant que les propriétés somnifères expérimentées étaient dues en partie, à plusieurs flavonoïdes et terpènes importants dont le xanthohumol, l’humulène et la lupuline.[1] Nous expliquerons plus en détail ces composés essentiels sous peu, mais tout d’abord, découvrons rapidement quelques informations importantes concernant le houblon.

D’où vient le houblon ?

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante grimpante vivace originaire de l’hémisphère nord. Toutefois, ce n’est pas une plante en soi, mais les fleurs des plants femelles, que les brasseurs utilisent afin de fabriquer la bière, une coutume qui aurait commencé aux alentours du 9ᵉ siècle.

Après une ascension mouvementée (on l’a qualifié de mauvaise herbe pernicieuse), le houblon est devenu une culture commerciale importante en Allemagne, au Royaume-Uni, en Pologne, aux États-Unis et dans certaines régions d’Asie. Les brasseurs utilisent même plusieurs variétés de houblon afin de changer l’amertume et les arômes des pale lagers, ales, et autres bières populaires.

Influence du houblon sur la santé

Malgré son existence depuis plusieurs siècles, les études sur les qualités thérapeutiques du houblon sont moins nombreuses qu’on pourrait le penser. Vous trouverez plus bas un résumé des études les plus importantes.

Troubles du sommeil

L’influence du houblon sur le sommeil a probablement commencé par des rapports anecdotiques, mais comment les preuves se sont-elles accumulées maintenant que les chercheurs ont la chance de pouvoir examiner la fleur au microscope ?

Une étude de 2012 impliquant 17 infirmières a trouvé que les données indiquaient que consommer de la bière non alcoolisée influençait la latence et la durée globale du sommeil.[2] Les chercheurs ont suggérés que les composés clés du houblon agissaient via le système GABA, un réseau de récepteurs et de substances neurochimiques liés au système nerveux central.

Des résultats similaires ont également été observés auprès d’étudiants universitaires lorsque l’on a comparé des gélules de 1, 2 et 11 mg d’extrait de houblon avec un placebo.[3] Le groupe ayant pris 2 mg a obtenu les meilleurs résultats, établissant un lien entre la consommation d’extrait de houblon et l’équilibre du rythme circadien. C’est un élément clé pour le bien-être, car un rythme circadien sain aide le corps à lutter contre les effets de divers troubles du sommeil.

Certaines études suggèrent également que le caractère somnifère du houblon s’améliore lorsqu’il est pris avec de la racine de valériane.[4] Les preuves ne sont que provisoires, attention, d’autres « essais randomisés en double aveugle » sont nécessaires afin de donner une réponse définitive.

Anxiété et dépression

Une étude collaborative de 2017 a examiné l’impact de compléments de houblon sur des adultes en bonne santé dans le cadre d’une étude pilote croisée randomisée, contrôlée par placebo et en double aveugle.[5] Le but était de comprendre si le houblon pouvait avoir un impact sur les « niveaux d’anxiété, de stress et de dépression chez les jeunes adultes ». Après dix semaines d’observation, les chercheurs ont noté une baisse auto déclarée des trois troubles de l’humeur, tandis que le groupe placebo signalait une augmentation sensible.

Santé cardiaque

L’un des flavonoïdes mis en lumière plus tôt, le xanthohumol a fait l’objet d’une étude en 2012 sur la santé cardiaque.[6] L’étude montrait que le composé pouvait présenter une « activité antiplaquettaire », ce qui pouvait aider à lutter contre l’accumulation d’éléments nocifs à l’intérieur de nos artères. Malheureusement, l’obstruction des artères est l’une des principales causes de plusieurs maladies cardiovasculaires.

Ménopause

Plusieurs grandes universités ont collaboré afin d’examiner l’impact de la 8-prénylnaringénine (un flavonoïde présent dans le houblon) sur la ménopause, et ont découvert des résultats intéressants. Il semblerait que ce composé soit un phytoestrogène, un composé végétal dont la structure chimique est similaire à celle des œstrogènes.

Parmi 36 femmes ménopausées, les groupes témoin et placebo ont obtenu des résultats similaires après huit semaines.[7] Il est intéressant de noter que ce n’est qu’après la seizième semaine que le groupe ayant reçu de la 8-prénylnaringénine a obtenu de meilleurs scores globaux pour le soulagement des symptômes de la ménopause. Ces résultats sont prometteurs, mais indiquent la nécessité de mener d’autres études pour clarifier l’étendue des capacités de la 8-prénylnaringénine à imiter les œstrogènes, et l’impact sur le long terme des extraits de houblon.

Effets secondaires du houblon

Tout d’abord, le houblon semble bien toléré, malgré quelques effets indésirables. Toutefois, comme c’est le cas pour tout complément alimentaire, il est important de discuter des implications avec votre médecin en premier lieu. Il sera en mesure de vous donner des conseils personnalisés et de vous aider à déterminer si la prise de houblon peut contribuer à vos objectifs de bien-être.

Deuxièmement, l’influence la plus documentée du houblon est son effet favorisant le sommeil, vous devez donc réfléchir à quand et où prendre vos compléments au houblon. Par exemple, vous ne devriez pas consommer de houblon lorsque vous prévoyez de conduire ou d’utiliser des grosses machines. La même prudence s’applique aux personnes qui doivent subir une intervention chirurgicale. Le houblon peut causer une somnolence, ce qui a des répercussions sur les anesthésies et d’autres médicaments. Il est donc préférable d’arrêter la consommation au moins deux semaines avant toute opération prévue.

Propriétés holistiques du houblon, pour finir

Le houblon s’est fait un nom comme ingrédient principal dans la fabrication de la bière, mais comme le montrent les études préliminaires, il pourrait avoir bien plus à offrir que sa saveur amère agréable. Même avec les potentiels avantages du houblon, il est toujours important d’équilibrer l’influence de la fleur avec vos propres besoins en bien-être. N’oubliez pas que vous devez vous concentrer sur les compléments alimentaires à base de houblon plutôt que de boire quelques bières avant d’aller vous coucher, si vous souhaitez profiter des avantages holistiques de cette plante.

Prêt à découvrir l’influence apaisante de l’extrait de houblon ? Pourquoi ne pas essayer les gélules Stay Asleep afin de favoriser le sommeil et l’aspect naturel de l’expérience. Ou, pour en savoir plus sur l’importance du sommeil et comment les composés à base de plantes peuvent vous aider, découvrez notre encyclopédie du CBD.

Auteur
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Sources

[1] Bolton JL, Dunlap TL, Hajirahimkhan A, et al. The multiple biological targets of hops and bioactive compounds. Chemical research in toxicology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC6643004/. Published February 18, 2019. Accessed February 21, 2022. [Source]

[2] Franco L, Sánchez C, Bravo R, et al. The sedative effect of non-alcoholic beer in healthy female nurses. PloS one. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC3399866/. Published 2012. Accessed February 21, 2022. [Source]

[3] Franco L;Sánchez C;Bravo R;Rodriguez A;Barriga C;Juánez JC; The sedative effects of hops (humulus lupulus), a component of beer, on the activity/rest rhythm. Acta physiologica Hungarica. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22849837/. Published 2012. Accessed February 21, 2022. [Source]

[4] S; SSB. Treating primary insomnia - the efficacy of valerian and hops. Australian family physician. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20628685/. Published 2010. Accessed February 21, 2022. [Source]

[5] Kyrou I;Christou A;Panagiotakos D;Stefanaki C;Skenderi K;Katsana K;Tsigos C; I. Effects of a hops (humulus lupulus L.) dry extract supplement on self-reported depression, anxiety and stress levels in apparently healthy young adults: A randomised, placebo-controlled, double-blind, Crossover pilot study. Hormones (Athens, Greece). https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28742505/. Published 2017. Accessed February 21, 2022. [Source]

[6] Lee YM;Hsieh KH;Lu WJ;Chou HC;Chou DS;Lien LM;Sheu JR;Lin KH; Y-M. Xanthohumol, a prenylated flavonoid from hops (humulus lupulus), prevents platelet activation in human platelets. Evidence-based complementary and alternative medicine : eCAM. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22611436/. Published 2012. Accessed February 21, 2022. [Source]

[7] Erkkola R, Vervarcke S, Vansteelandt S, Rompotti P, Keukeleire DD, Heyerick A. A randomised, double-blind, placebo-controlled, crossover pilot study on the use of a standardised hop extract to alleviate menopausal discomforts. Phytomedicine. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0944711310000231?via%3Dihub. Published February 18, 2010. Accessed February 21, 2022. [Source]

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: