Author: Luke Sholl
About the author
A picture of Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Read more.

Cordyceps : tout ce qu'il faut savoir

Le cordyceps se distingue des autres variétés de champignons traditionnels non seulement par ses propriétés adaptogènes, mais aussi parce qu’il se développe sur les larves d’insectes morts. Pour tout savoir sur cette espèce fascinante, poursuivez votre lecture.

Qu’est-ce qu’un champignon adaptogène ?

Avant d’aborder les spécificités de l’espèce cordyceps, il est utile d’expliquer ce que nous entendons par champignons adaptogènes. Les espèces de champignons considérées comme « adaptogènes » peuvent contribuer à améliorer le bien-être grâce à la façon dont leurs molécules influencent la réponse du corps au stress mental, physique et chimique.

En étant mieux équipé pour gérer le stress, le corps peut se concentrer davantage sur les systèmes et fonctions essentiels comme le système immunitaire, le sommeil, la production d’énergie, l’endurance physique, etc. Heureusement pour nous, le cordyceps est l’une des rares espèces de champignons contenant naturellement des composés adaptogènes.

Que sont les champignons cordyceps ?

Il y a plus de chances que vous ayez entendu parler de l’espèce cordyceps en raison des nombreuses références qui y sont faites au travers de la culture populaire qu’en inspectant le sol en pleine nature. En effet, la capacité du champignon à se reproduire à l’intérieur du corps d’insectes et d’autres arthropodes est un concept que l’on retrouve dans des films, des jeux vidéo et des romans.

Cependant, ce ne sont pas les tendances parasitaires du champignon, mais sa prévalence dans la médecine chinoise et tibétaine qui a attiré l’attention des amateurs de bien-être. Poussant à l’état naturel en Chine, en Corée et en Thaïlande, le champignon était considéré comme un stimulant énergétique naturel et les herboristes l’utilisaient pour préparer des toniques revigorants.[1]

Deux des espèces les plus recherchées sont Cordyceps sinensis et Cordyceps militaris qui développent un long corps en forme de doigt, souvent de couleur marron ou orange-brun. Toutefois, de nos jours, la plupart des compléments contiennent un extrait de cordyceps produit en laboratoire. Bien qu’il soit chimiquement identique, cela permet d’éviter les différents obstacles de la culture naturelle.

Quels sont les bienfaits potentiels du cordyceps ?

De nombreuses études sur le cordyceps sont encore en phase de test en laboratoire ou sur des animaux. Toutefois, grâce à la structure chimique diversifiée du champignon (acides aminés, vitamines et minéraux), les scientifiques souhaitent à tout prix explorer les résultats thérapeutiques potentiels.

Le cordyceps et les performances physiques

Que l’on soit un simple adepte de la salle de sport ou un athlète de haut niveau, l’énergie et l’endurance sont des facteurs cruciaux de nos performances physiques. Par chance, des études sur des modèles animaux et humains suggèrent des liens avec l’endurance et la récupération et cela prodiguerait aux champignons cordyceps quelques applications pratiques.[2]

Des chercheurs japonais ont donné à 36 hommes en bonne santé des compléments contenant de la poudre de Cordyceps sinensis et ont pris note de l’impact d’une prise régulière sur la fatigue et les performances à l’effort. L’article suggère que le groupe auquel on a donné des compléments avait une meilleure récupération entre les exercices et une meilleure performance respiratoire.[3]

À l’inverse, une étude antérieure suggère que les compléments de cordyceps ont des rendements décroissants pour les individus très performants. L’extrait n’a montré aucun impact sur la capacité VO₂ ou la récupération dans une étude impliquant des athlètes entraînés en endurance.[4]

Cordyceps et inflammation

Plusieurs études in-vitro suggèrent que la consommation de champignons cordyceps pourrait aider à supprimer les cellules inflammatoires appelées cytokines. Les cytokines sont des protéines microscopiques que le corps utilise pour activer des actions inflammatoires. En inhibant le taux de production des cytokines, les chercheurs pensent que les champignons biologiquement actifs comme le Cordyceps sinensis pourraient contribuer aux traitements anti-inflammatoires.[5]

Cordyceps et santé cardiaque

Un dernier domaine potentiel pour les champignons cordyceps est la santé cardiaque, et plus précisément la gestion d’un rythme cardiaque sain. Dans un modèle murin de maladie rénale chronique, C. sinensis a aidé à moduler les voies entre le stress oxydatif, le métabolisme énergétique et le métabolisme des acides aminés pour réguler la fonction des organes (cœur et foie) endommagés par la maladie rénale.[6]

Les chercheurs ont ajouté que leurs résultats fournissent des informations précieuses sur les remèdes holistiques en comblant le fossé entre les mécanismes d’action et les médicaments traditionnels chinois.

Comment consommer le cordyceps

Étant donné l’habitat naturel du cordyceps (insectes morts), il n’est ni faisable ni rentable de consommer des sources venant de la nature. En fait, des fabricants spécialisés produisent en masse une version synthétique (Cordyceps CS-4) qui est chimiquement identique à son homologue naturel.

Le Cordyceps CS-4 est celui que vous trouverez dans la plupart des poudres et des compléments, alors gardez l’œil ouvert sur les listes d’ingrédients. Il serait aussi judicieux de rechercher deux sceaux différents sur l’emballage, celui de la United States Pharmacopeia (USP) ou celui de NSF International (NSF), car ils indiquent que les produits répondent aux normes de qualité et de sécurité.

Extrait de cordyceps

Pour ce qui est de la consommation des champignons cordyceps, l’option la plus courante est l’extrait de cordyceps, une forme concentrée du champignon que vous trouverez dans les compléments et les mélanges à base de plantes : ainsi, les bienfaits de l’utilisation de l’extrait de cordyceps sont démultipliés.

Premièrement, cela permet aux individus d’expérimenter des doses beaucoup plus élevées de cordyceps sans que les difficultés de culture n’en augmentent le prix. Deuxièmement, l’extrait de cordyceps se mélange incroyablement bien avec d’autres ingrédients naturels et plantes. Il n’est pas rare de voir le champignon fonctionner de concert avec des extraits d’herbes et de plantes pour fournir une approche complète du bien-être.

Quels sont les effets secondaires du cordyceps ?

Comme les études sont limitées, nous ne savons pas grand-chose des effets secondaires potentiels du cordyceps. En l’état actuel des choses, les effets secondaires peuvent inclure des nausées, des maux d’estomac et des diarrhées, mais ces symptômes semblent rares malgré son utilisation extensive en médecine chinoise.

Si vous achetez des produits à base de cordyceps auprès d’un fournisseur fiable, le risque d’effets indésirables est peu probable. Cela dit, il est toujours préférable d’y aller doucement, surtout si vous n’en avez jamais essayé auparavant. Vous devez également éviter complètement les champignons cordyceps si vous êtes allergique aux champignons.

Profil d’innocuité des champignons cordyceps

Au vu de notre compréhension limitée des interactions entre les champignons cordyceps et les preuves anecdotiques de la médecine chinoise, cette espèce particulière semble pouvoir être consommée sans danger dans le cadre d’une routine de bien-être équilibrée. Bien entendu, il faut appliquer les précautions habituelles comme s’assurer que les produits proviennent de fournisseurs fiables et que les compléments sont dotés d’une liste d’ingrédients vérifiée.

Il ne fait aucun doute que cette espèce fascinante pourrait avoir un potentiel conséquent. Au fur et à mesure que l’intérêt pour les champignons adaptogènes croît, nous espérons voir davantage d’études établies dans le domaine préclinique, sur des modèles animaux et contre placebo.

Ajoutez un extrait de champignon cordyceps de haute qualité à votre régime de supplémentation pour le bien-être avec les compléments de champignons adaptogènes de la boutique Cibdol. Vous pouvez également en apprendre plus sur ce sujet dans son ensemble en visitant notre section Éducation.

Sources

[1] Panda AK, Swain KC. Traditional uses and medicinal potential of cordyceps sinensis of Sikkim. Journal of Ayurveda and integrative medicine. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3121254/. Published January 2011. Accessed July 28, 2022. [Source]

[2] YF; X. Effect of polysaccharide from cordyceps militaris (Ascomycetes) on physical fatigue induced by forced swimming. International journal of medicinal mushrooms. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28094746/. Published 2016. Accessed August 2, 2022. [Source]

[3] Nagata A, Tajima T, Uchida M. Supplemental anti-fatigue effects of cordyceps sinensis (Tochu-Kaso) extract powder during three stepwise exercise of human. Japanese Journal of Physical Fitness and Sports Medicine. https://www.jstage.jst.go.jp/article/jspfsm/55/Supplement/55_S145/_article. Published September 27, 2006. Accessed August 2, 2022. [Source]

[4] Parcell AC;Smith JM;Schulthies SS;Myrer JW;Fellingham G; A. Cordyceps sinensis (CordyMax CS-4) supplementation does not improve endurance exercise performance. International journal of sport nutrition and exercise metabolism. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15118196/. Published 2004. Accessed August 2, 2022. [Source]

[5] Park S-Y, Jung S-J, Ha K-C, et al. Anti-inflammatory effects of cordyceps mycelium (paecilomyces hepiali, CBG-CS-2) in raw264.7 murine macrophages. Oriental pharmacy and experimental medicine. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4371127/. Published 2015. Accessed August 2, 2022. [Source]

[6] Liu X, Zhong F, Tang X-long, et al. Cordyceps sinensis protects against liver and heart injuries in a rat model of chronic kidney disease: A metabolomic analysis. Acta pharmacologica Sinica. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4814030/. Published May 2014. Accessed August 2, 2022. [Source]

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: