Le CBD Et Ses Effets Sur La Maladie De Parkinson

Publié:

Au cours des 10 dernières années, nous avons assisté à une augmentation de la popularité et de la consommation du cannabis, à des fins récréatives ou médicales. Un nombre croissant de recherches est en cours, surtout pour tester les affirmations médicales concernant le cannabis et ses composés chimiques actifs. Un de ces composés est le cannabidiol ou CBD en abrégé. Le CBD est considéré comme ayant un large éventail d'applications médicales potentielles, une de ces applications étant une aide face aux symptômes liés à la maladie de Parkinson.

LE CANNABIDIOL

Le CBD compte parmi la centaine de cannabinoïdes actifs présents dans le cannabis et il représente 40 % de l'extrait de la plante. Une des raisons principales derrière l'étude des propriétés médicales du CBD est que, au contraire du cannabinoïde plus populaire le THC, il n'est pas psychoactif. Pour faire simple, le CBD ne fait pas planer, ce qui est bien pour des traitements médicaux, car il est préféré qu'ils aient un minimum d'effets secondaires. Des études suggèrent que, même à forte dose, le CBD est toujours bien toléré et sans danger. Certaines des propriétés médicales pour lesquelles le CBD est apprécié sont : réduction des nausées, lutte contre l'anxiété et la dépression, lutte contre les tumeurs et cellules cancéreuses et ainsi de suite. Malheureusement, la plupart des preuves viennent de tests sur des animaux, car très peu d'études ont été menées sur l'homme. De plus, le CBD reste illégal dans de nombreuses régions du monde, ce qui montre bien à quel point il est vital de mener plus de recherches sur le CBD et ses effets sur la santé et les maladies humaines.

MALADIE DE PARKINSON

La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative progressive du système nerveux central. Elle affecte principalement l'activité motrice et empire avec le temps. Alors que la maladie progresse, les symptômes arrivent généralement lentement avec le temps. Les symptômes peuvent être divisés en trois groupes : symptômes moteurs primaires, symptômes moteurs secondaires et symptômes non-moteurs. Les symptômes moteurs primaires sont ceux qui se déclarent tôt dans la maladie, comme les tremblements, la rigidité, la lenteur de mouvement et une difficulté à marcher. Ces symptômes moteurs primaires sont collectivement appelés parkinsonisme. Alors que la maladie progresse, d'autres symptômes peuvent apparaître, la démence étant le plus courant.

La maladie de Parkinson est idiopathique chez la plupart des malades, ce qui signifie qu'elle n'a pas de cause spécifique connue. Cependant, on pense que les causes impliquent des facteurs génétiques et environnementaux. Même si la maladie de Parkinson est considérée comme une maladie non-génétique, 15 % des personnes qui en souffrent ont un parent au premier degré souffrant de la même maladie. Pour ce qui est des facteurs environnementaux, il semble y avoir un lien entre la maladie de Parkinson et l'exposition aux pesticides, les traumatismes crâniens et la ruralité.

La maladie de Parkinson affecte les cellules nerveuses (neurones) d'une zone spécifique du cerveau, appelée la substantia nigra. La plupart de ces neurones produisent de la dopamine, une substance chimique qui agit comme neurotransmetteur dans le cerveau, c'est à dire qu'elle envoie des signaux aux autres cellules nerveuses. Il y a cinq voies par lesquelles le cerveau est connecté et par lesquelles la dopamine est envoyée, la maladie de Parkinson affecte les cinq. Avec la progression de la maladie de Parkinson, la quantité de dopamine produite par le cerveau diminue, ce qui entraîne l'incapacité à contrôler les mouvements (et autres fonctions) normalement. Mis à part pour la détérioration des cellules nerveuses, les corps de Lewy sont un autre aspect pathologique clé de la maladie de Parkinson. Les corps de Lewy sont des agrégats anormaux de protéines qui se développent dans les cellules nerveuses et qui pourraient être la cause de la mort des cellules nerveuses.

Actuellement, plus de 10 millions de personnes ont été diagnostiquées avec la maladie de Parkinson, qui affecte plus les hommes que les femmes. L'espérance de vie moyenne après diagnostic est entre 7 et 14 ans et il n'y a aucun remède connu à la maladie. Mais il existe plusieurs médicaments, opérations chirurgicales et autres méthodes qui peuvent soulager les symptômes. Une de ces méthodes pourrait être le CBD.

LE CBD ET LA MALADIE DE PARKINSON

Une étude récente, menée par une équipe de chercheurs au Brésil, a montré qu'un traitement quotidien au cannabidiol améliorait le bien-être et la qualité de vie des patients diagnostiqués avec la maladie de Parkinson. Vingt et un patients ont reçu du CBD en capsules de gélatine sur une période de 6 semaines. Trois doses ont été administrées : 300mg par jour, 75mg par jour et un placebo. Les patients qui ont affiché la plus grande amélioration étaient ceux ayant reçu la dose de 300mg. Cependant, il faut noter que le traitement n'a pas affecté la maladie, mais uniquement les symptômes, et que la petite taille de l'échantillon du groupe de patients pourrait avoir limité les découvertes. D'un autre côté, des études sur les animaux suggèrent que les composés du cannabis pourraient ralentir la progression de la maladie de Parkinson et d'autres maladie neurodégénératives.

On peut affirmer que le CBD et d'autres composés chimiques présents dans le cannabis, comme de nombreuses études ont conclu, peuvent soulager un éventail de problèmes de santé, troubles et déficiences. Quoi qu'il en soit, il reste encore beaucoup à faire pour la recherche au sujet du CBD et de ses effets sur la santé humaine. La maladie de Parkinson, malheureusement, rappelle bien pourquoi ce problème, comme nous l'avons déjà dit, est d'une grande importance pour la santé publique. Nous espérons que demain, l'humanité puisse utiliser toutes ses ressources naturelles, accessibles à tous, pour combattre les problèmes et maladies quelles qu'elles soient.


Cibdol