L’huile de CBD, nouveau complément sportif miracle?

Publié:

Il semble que le sport et le cannabis ont un futur en commun. Malgré les préjugés, de nombreux consommateurs de cannabis sont aussi des personnes dynamiques et compétitives, et des sportifs professionnels se mettent à s’appuyer sur le cannabis pour leur récupération post-performance. Le CBD, le THC et d’autres composés du cannabis ont des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques et tranquillisantes qui sont enfin appliquées en médecine du sport.

LE CAS DU FOOTBALL ET DU BASKET-BALL AUX ÉTATS-UNIS

Les athlètes soumettent leur corps à un stress important. Après un entraînement ou des compétitions intenses, ils se sentent fatigués, endoloris ou même nauséeux. Des ligaments ou des muscles claqués, des fractures de os, toutes sortes de traumatismes sont fréquents. Un seul accident banal peut entraîner une douleur à long terme, voir même une retraite précoce. Aux États-Unis, de nombreux troubles menaçant le sportif professionnel ou amateur commencent à être ouvertement traités au cannabis.

Une étude de 2011 par des chercheurs de l’Université de Washington à St Louis a découvert que 52 % des joueurs retraités de la Ligue Nationale de Football avaient utilisé des opiacés durant leur carrière, alors que 71 % d’entre eux ont rapporté une forme d’abus d’anti-douleurs. En même temps, il semble qu’au moins 50 % des joueurs actuels de la NFL utilisent du cannabis sous une ou plus des différentes formes médicales. La situation est la même en NBA, où on estime que 80 % des joueurs de NBA pratiquement l’automédication avec divers dérivés du cannabis.

Cette consommation massive de cannabis parmi les sportifs professionnels est simplement une tentative intelligente d’éviter les problèmes de dépendance survenant, par exemple, avec une surconsommation de médicaments antidouleur. Les joueurs retraités et actifs de NFL se sont mis à penser que le CBD était une alternative efficace, ou au moins un complément, aux médicaments antidouleur et anti-inflammatoires prescrits durant leur carrière, ou simplement pour tenir pendant la saison. De plus en plus d’athlètes souffrant de blessures traumatiques ou de douleurs chroniques utilisent des baumes et huiles au cannabis pour le traitement de la douleur et de la spasticité musculaire, et même comme aide pour soigner les fractures des os. Aux États-Unis et au Canada, la majorité des gens pensent aujourd’hui que les sportifs professionnels devraient avoir le droit d’utiliser des dérivés de cannabis non-psychoactifs comme outil de récupération, sans avoir à faire face à des pénalités.

AVANTAGES DANS LA GESTION DE LA DOULEUR, LE TRAITEMENT MUSCULAIRE ET OSSEUX

Une gestion efficace de la douleur avec des effets secondaire minimaux est un défi pour de nombreux patients, athlètes et médecins. Le CBD et le THC sont des agents prouvés comme étant analgésiques et anti-inflammatoires, et l’avantage du CBD est la possibilité de l’utiliser pendant et après l’effort, grâce à l’absence d’effets psychotropes. La même action anti-inflammatoire du CBD et du THC pourrait protéger le cœur, les poumons et le cerveau juste après une blessure et pendant son traitement. La réduction des spasmes musculaires est une autre application post-entraînement des extraits de CBD, alors que l’effet antiémétique de ce cannabinoïde pourrait aider les sportifs à réduire la nausée.

Enfin, le rôle du CBD dans la régulation du sommeil est un autre effet intéressant que les athlètes recherchent. Un sommeil de bonne qualité à chaque nuit est fondamental pour la croissance et la récupération musculaire. La qualité du sommeil peut fortement influencer les performances athlétiques, et le stress pré-performance peut entraîner des nuits sans sommeil. Les effets relaxants et sédatifs des cannabinoïdes sont bien connus et de nombreuses personnes rapportent avoir un meilleur rythme de sommeil et faire moins d’insomnie. Les produits à base de chanvre riches en CBD sont préférés pour améliorer la qualité du sommeil, en apportant une récupération physique et mentale naturelle.

RETOUR À L’ENTRAÎNEMENT AVEC LES HUILES ET BAUMES AU CBD

Le CBD est un cannabinoïde avec un large éventail de bienfaits thérapeutiques, même à petite dose. Les athlètes apprécient le fait que le CBD issu du chanvre peut réduire la douleur et les blessures, les inflammations et les spasmes musculaires, même sans l’aide d’un médicament pharmaceutique. La récupération post-entraînement et le processus de guérison après d’éventuelles blessures sont plus courts, ce qui permet de revenir plus vite à l’entraînement. La recherche progresse et les effets neuroprotecteurs du CBD dans le cerveau sont à présent à l’étude pour traiter les concussions sportives et l’encéphalopathie traumatique chronique.

Dans la plupart des pays, la loi est en partie nuisible aux promesses actuelles et futures du cannabis pour la médecine du sport. Un grand sujet d’inquiétude pour les athlètes qui consomment du cannabis est que ses composés pourraient se voir dans les tests de drogue, ce qui entraîne des tests antidopage faussement positifs. Les produits au cannabis d’application locale ne se voient pas dans les tests de dépistage de substances, peu importe le ratio CBD/THC, car la peau agit comme une barrière pour éviter à ces substances d’atteindre de fortes concentrations dans la circulation sanguine. Du CBD ingéré, fumé ou vaporisé ne devrait pas être un problème car le CBD est une substance légale dans la plupart des pays du monde. On vous souhaite un bon entraînement !


Cibdol