Que sont les cannabinoïdes ?

Que sont les cannabinoïdes ?

À première vue, les cannabinoïdes peuvent sembler être un sujet complexe. Mais, comme vous le découvrirez, cette vaste famille de composés est non seulement assez simple, mais aussi pleine de possibilités. Continuez votre lecture pour en savoir plus.

Que sont vraiment les cannabinoïdes ?

Les cannabinoïdes sont des composés organiques que l’on trouve à l’intérieur de diverses plantes. La concentration la plus élevée, toutefois, se trouve dans les variétés de chanvre et de cannabis. Tous deux font partie de l’espèce Cannabis sativa, mais c’est le chanvre qui présente une quantité abondante de cannabinoïdes tout en étant légal à cultiver.

Dans le chanvre, les cannabinoïdes jouent un rôle de soutien, travaillant en coulisses pour attirer les pollinisateurs, empêcher les insectes prédateurs d’attaquer et aider la plante à s’adapter à son environnement. Mais ce n’est pas tout ce qu’ils peuvent faire. Ce qui rend les cannabinoïdes uniques, c’est ce qui se passe quand les humains en consomment.

Le seul problème, cependant, c’est que qu’isoler et comprendre les cannabinoïdes s’est avéré beaucoup plus compliqué que l’on pensait.

Quand les cannabinoïdes ont-ils été découverts ?

Si vous recherchez des informations sur les cannabinoïdes, vous trouverez que le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC) apparaissent dans la majorité des résultats. Ceci dit, ce ne sont pas les premiers cannabinoïdes découverts. En fait, il aura fallu plus de vingt ans à partir de la première découverte de cannabinoïdes pour que les scientifiques identifient entièrement le CBD et le THC.

Au lieu de cela, le prix du premier cannabinoïde découvert revient au cannabinol (CBN) et au chimiste britannique Robert S Cahn. Deux ans plus tard, un chimiste américain a découvert le CBD, mais il a fallu près de deux décennies pour l’identifier complètement. Puis, le THC a rejoint les autres grâce au travail pionnier de Raphael Mechoulam.

Le Dr Mechoulam reste le parrain de la science des cannabinoïdes ; sans ses travaux, nous n’aurions pas les huiles, les compléments et les cosmétiques au CBD que nous utilisons aujourd’hui. Cependant, ce que les chercheurs ne savaient pas à l’époque, c’est que le CBN, le CBD et le THC appartiennent à une famille beaucoup, beaucoup plus grande.

Quels sont les cannabinoïdes présents dans le chanvre ?

Nous vous avons donné beaucoup d’acronymes (CBN, CBD et THC), il est donc logique de prendre un peu de recul. Pour ce faire, nous devons commencer par le fonctionnement de la famille des cannabinoïdes, car tous les cannabinoïdes n’existent pas en même temps, ni dans les mêmes proportions.

Le développement des cannabinoïdes ressemble plutôt à un arbre généalogique, et ce n’est que sous certaines conditions que les membres de cette famille influente apparaissent. Toutefois, comme toutes les familles influentes, il faut qu’il y ait un chef de famille. L’acide cannabigérol (CBGA) est la molécule précurseure des principaux cannabinoïdes ; sans lui, le THC, le CBD, le CBC et d’autres n’existeraient pas.

Lorsque le chanvre est encore un semis, le CBGA réagit avec les enzymes pour créer les premières grandes branches de l’arbre généalogique des cannabinoïdes (CBCA, THCA, CBDA) avant que la chaleur et l’exposition à l’atmosphère ne créent encore plus de branches. Ce n’est qu’à ces stades ultérieurs que le THC et le CBD apparaissent.

Nous avons quelque peu simplifié le processus, mais comme vous pouvez le voir, des dizaines de changements se produisent au fur et à mesure que les plants de chanvre se développent. Et c’est au cours de ces changements que les chercheurs pensent que jusqu’à 100 cannabinoïdes différents sont créés.

Comment fonctionnent les cannabinoïdes ?

Nous savons comment et pourquoi les cannabinoïdes existent, mais maintenant, la question essentielle est de savoir ce qu’ils font pour l’homme. La fascination pour les cannabinoïdes provient de leur interaction unique avec un vaste réseau de récepteurs qui existe à l’intérieur de chacun d’entre nous.

Des douzaines de récepteurs sont situés dans notre cerveau, notre peau, nos organes digestifs, notre système immunitaire et notre système nerveux. Leur rôle principal est de surveiller les différentes parties de notre corps et de s’assurer qu’elles fonctionnent comme prévu.

Si ce n’est pas le cas, ou si un système est sous pression (par exemple votre système immunitaire lorsque vous avez un rhume), ces récepteurs peuvent déclencher des changements subtils qui aident le corps à retrouver son équilibre.

Ce processus se produit en permanence, car notre corps s’efforce continuellement de retrouver un état équilibré et sain. Mais les cannabinoïdes fournissent une deuxième contribution, en se liant aux récepteurs ou en les influençant de toute autre manière pour provoquer leurs propres changements dans l’esprit et le corps.

Comment les cannabinoïdes affectent le corps

Il est difficile de fournir une évaluation définitive des effets des cannabinoïdes sur l’organisme, non pas parce qu’il n’y a pas d’exemples, mais parce qu’il y a tellement de résultats possibles !

Tout d’abord, les récepteurs que nous avons mentionnés plus tôt—ils existent dans tout le corps, surveillant et régulant des fonctions comme la digestion, la fonction immunitaire et le contrôle moteur. Et, avec autant de processus en cours, les chercheurs ne comprennent pas encore tout à fait la véritable portée de l’interaction entre les cannabinoïdes et les récepteurs.

Deuxièmement, il faut aussi tenir compte de la manière dont ces récepteurs et les cannabinoïdes interagissent. Tous les cannabinoïdes n’interagissent pas avec tous les récepteurs. Au contraire, les récepteurs fonctionnent selon le principe de « serrure et clé ». Les cannabinoïdes doivent avoir une structure chimique qui correspond à la « serrure » d’un récepteur pour que les deux interagissent.

Cette interaction est la raison pour laquelle chaque cannabinoïde a un effet légèrement différent lorsqu’il est consommé. Aucun cannabinoïde n’est exactement identique à un autre, ce qui signifie que les résultats varient également.

Comment les cannabinoïdes affectent le cerveau

Les effets des cannabinoïdes sur notre esprit sont tout aussi variés. Il existe des douzaines de récepteurs dans le cerveau, qui affectent des processus comme :

• L’appétit
• L’humeur
• La Mémoire
• Le Plaisir, les récompenses

Là encore, le même principe de serrure et de clé s’applique. En fait, ce mécanisme intégré est la raison pour laquelle le THC produit des effets secondaires psychotropes et pas le CBD. Le THC se lie à des récepteurs dans des parties du cerveau liées à l’humeur et à l’appétit, alors que le CBD ne le fait pas.

La complexité de l’esprit humain est également un facteur important. Comme chaque personne est génétiquement unique, aucun réseau de récepteurs n’est identique, et les résultats et interactions exacts seront spécifiques à chaque individu.

Les cannabinoïdes sont-ils légaux ?

La légalité des cannabinoïdes est un sujet délicat, car il dépend du cannabinoïde dont vous parlez.

Par exemple, le CBD est légal dans la plupart des régions du monde à condition qu’il soit extrait de chanvre qui ne contient pas plus de 0,3 % de THC (États-Unis) et 0,2 % de THC (Europe). En revanche, le THC (sauf s’il est inférieur à ces seuils) reste interdit, quelle que soit son origine.

Les autres cannabinoïdes tombent dans un melting-pot législatif. Mais comme il reste encore beaucoup à apprendre sur les petits composés comme le CBG, le CBC et le CBN, la réglementation est beaucoup plus fluide. Pour la plupart, seul le THC est strictement contrôlé, en raison de ses effets secondaires psychotropes.

Cannabinoïdes—dernières réflexions

Nous avons parcouru beaucoup de sujets, il vaut mieux donc récapituler.

Les cannabinoïdes sont des composés organiques que l’on trouve à l’intérieur du Cannabis sativa. Non seulement ils sont nombreux, mais chacun d’entre eux peut interagir avec des récepteurs que l’on trouve partout dans le corps humain.

Ces récepteurs existent pour aider à maintenir un état équilibré et sain en régulant des fonctions comme l’humeur, l’appétit, la digestion et la réponse immunitaire. Les cannabinoïdes peuvent provoquer un large éventail de changements en interagissant avec ces récepteurs, mais nous avons encore beaucoup à apprendre dans ce domaine.

Les chercheurs travaillent incroyablement dur pour comprendre comment exploiter la relation entre les récepteurs et les cannabinoïdes pour favoriser le bien-être. Et, au premier plan de cette recherche se trouve le CBD, un cannabinoïde non toxique.

Si vous avez une question sur les cannabinoïdes, vous pouvez faire confiance à Cibdol pour avoir la réponse dans notre encyclopédie du CBD. Ou, si vous êtes prêt à expérimenter la vaste influence des cannabinoïdes avec les huiles, gélules, compléments et cosmétiques au CBD, n’hésitez pas à parcourir la boutique Cibdol.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: