About the author
Sources
Sources

[1] Formato M, Crescente G, Scognamiglio M, et al. (‒)-cannabidiolic acid, a still overlooked bioactive compound : An introductory review and preliminary research. Molecules (Basel, Switzerland). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7321064/. Published June 5, 2020. Accessed January 17, 2022. [Source]

[2] Russo EB. Cannabis therapeutics and the future of neurology. Frontiers in integrative neuroscience. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6200872/. Published October 18, 2018. Accessed January 17, 2022. [Source]

[3] Russo EB. Cannabis therapeutics and the future of neurology. Frontiers in integrative neuroscience. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6200872/. Published October 18, 2018. Accessed January 17, 2022. [Source]

[4] Pertwee RG, Rock EM, Guenther K, et al. BPS Publications. British Pharmacological Society | Journals. https://bpspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/bph.14073. Published December 5, 2017. Accessed January 17, 2022. [Source]

[5] K ; TSMKYIW. Cannabidiolic acid as a selective cyclooxygenase-2 inhibitory component in Cannabis. Drug metabolism and disposition : the biological fate of chemicals. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18556441/. Published 2008. Accessed January 17, 2022. [Source]

[6] Ligresti A, Moriello AS, Starowicz K, et al. Antitumor activity of plant cannabinoids with emphasis on the effect of cannabidiol on human breast carcinoma. Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics. https://jpet.aspetjournals.org/content/318/3/1375. Published September 1, 2006. Accessed January 17, 2022. [Source]

[7] Takeda S, Okajima S, Miyoshi H, et al. Cannabidiolic acid, a major cannabinoid in fiber-type cannabis, is an inhibitor of MDA-MB-231 breast cancer cell migration. Toxicology Letters. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0378427412012854?via%3Dihub. Published September 7, 2012. Accessed January 17, 2022. [Source]

[8] van Breemen RB; Muchiri RN; Bates TA; Weinstein JB; Leier HC; Farley S; Tafesse FG ; R. Cannabinoids block cellular entry of SARS-COV-2 and the emerging variants. Journal of natural products. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35007072/. Published 2022. Accessed January 18, 2022. [Source]

Back

Acide cannabidiolique (CBDA) : tout ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que le CBDA ?

Le CBDA est l’un parmi plus d’une centaine de cannabinoïdes que l’on trouve dans le Cannabis sativa L. Ce composé est un acide précurseur du CBD, mais cela ne signifie pas forcément qu’il n’a pas son propre potentiel. Continuez à lire pour en savoir plus sur ce cannabinoïde moins connu.

Qu’est-ce que le CBDA ?

Le CBDA, ou acide cannabidiolique comme on l’appelle techniquement, existe à l’intérieur des du cannabis et du chanvre. Il s’agit d’un composé naturel présent uniquement dans la matière végétale vivante qui se transforme rapidement en CBD lorsqu’il est exposé à la chaleur (nous y reviendrons). Et si vous n’avez peut-être pas beaucoup entendu parler du CBDA, rassurez-vous, ce composé fait peu à peu ses preuves dans les milieux scientifiques.

De plus, sans l’acide cannabidiolique, nous n’aurions pas de CBD, le composé du bien-être incroyablement polyvalent que nous connaissons et adorons tous. Mais d’où vient exactement le CBDA et pourquoi si peu de gens en ont entendu parler ? Pour répondre à cette question, nous devons d’abord prendre du recul et examiner la famille des cannabinoïdes dans son ensemble.

D’où vient le CBDA ?

À l’intérieur du chanvre, on retrouve une famille diversifiée de bien plus d’une centaine de cannabinoïdes différents. Nous n’avons pas à nous soucier de les extraire tous en même temps, car ils n’existent pas tous simultanément ou dans des proportions similaires. En fait, la famille des cannabinoïdes commence par un seul composé, le CBGA, au cours des premiers stades du cycle de vie du chanvre.

Une fois que la plante est plus âgée, le CBGA se lie à un composé acide en se divisant lui-même en trois cannabinoïdes différents. C’est là que nous découvrons le CBDA, le CBCA et le THCA, les membres les plus récents de la famille des cannabinoïdes. Il existe des traces résiduelles de CBGA, mais la part du lion de la structure chimique de la plante appartient désormais à ces trois molécules acides.

Décarboxylation du CBDA

Une fois que notre précieux plant de chanvre arrive à maturité, cela en fait un candidat de choix pour la création d’huile au CBD. Cependant, il y a très peu de CBD dans les fleurs de chanvre brutes. En fait, le CBDA est converti en CBD lorsqu’il est exposé à des températures élevées pendant la vaporisation, la cuisson ou l’extraction. Ce processus est connu sous le nom de décarboxylation.

La partie « acide » du CBDA provient d’un groupe carboxyle sur la molécule composé d’un carbone, d’un hydrogène et de deux atomes d’oxygène. Le CBDA est donc connu comme un acide carboxylique. Ce groupe est éjecté de la molécule pendant la décarboxylation et laisse derrière lui le CBD.

Qu’est-ce que le CBDA ?

Quelle est la différence entre le CBDA et le CBD ?

Nous n’aurions pas de CBD sans CBDA, mais la version acide est bien plus qu’un simple cannabinoïde précurseur. Voici donc quelques différences qui méritent d’être clarifiées :

• Comme nous l’avons dit, le CBDA n’existe à des niveaux significatifs que dans la matière végétale brute.

• Le CBDA et le CBD semblent tous deux agir sur le système endocannabinoïde lorsqu’ils sont consommés, mais les recherches sont plus nombreuses pour soutenir l’application du CBD.

• Il y a beaucoup plus de produits au CBD disponibles, en grande partie à cause de la difficulté d’isoler des niveaux notables de CBDA. Certains extraits de chanvre à spectre complet peuvent contenir des traces de CBDA.

• Sur le plan chimique, le CBD est plus stable (car il lui manque le groupe carboxyle), ce qui signifie que les produits au CBD de haute qualité devraient rester intacts plus longtemps. Le CBDA, quant à lui, diminue plus rapidement, quelle que soit la qualité du produit.

• Les premières recherches suggèrent que le CBDA a une affinité de liaison bien plus grande que le CBD pour certains récepteurs de la sérotonine. Le CBDA peut également agir sur des récepteurs supposés uniques au CBD (COX-2) et les deux composés semblent activer les canaux TRP à un certain degré.

Comment fonctionne le CBDA ?

Maintenant que nous savons d’où vient le CBDA et ce qui le différencie du CBD, il est temps de creuser un peu plus les mécanismes de liaison et l’activation des récepteurs mentionnés ci-dessus.[1]

Le CBDA interagit principalement avec l’organisme via le système endocannabinoïde (SEC) et ses récepteurs. Cependant, les chercheurs ne comprennent pas encore tout à fait le potentiel de ces interactions. Malheureusement, les études sur ce composé n’en sont qu’à leurs débuts, car la nature acide du CBDA le rend particulièrement difficile à isoler en grandes quantités. Voici néanmoins ce qu’ils ont découvert jusqu’à présent sur son mécanisme d’action.

[h3]CBDA : activation des récepteurs et inhibition des enzymes[/h3]

Les premières études suggèrent que le CBDA présente une certaine affinité de liaison pour divers récepteurs de l’organisme. Il pourrait avoir une affinité beaucoup plus grande pour les récepteurs de la sérotonine 5-HT1A (jusqu’à 100 fois plus que le CBD) qui modulent la mémoire, l’humeur, le sommeil, les nausées, etc.[2]

La deuxième interaction notable est l’inhibition potentielle de l’enzyme COX-2 par le CBDA. La cyclo-oxygénase-2 est l’une des nombreuses enzymes liées au processus inflammatoire de notre corps.

Quels sont les effets du CBDA ?

De nouveau, il nous faut souligner que la recherche sur le CBDA n’en est qu’à ses débuts et qu’il reste encore beaucoup à découvrir sur son influence potentielle et ses applications pratiques. Cela dit, voici quelques domaines dans lesquels le CBDA est actuellement testé :

• CBDA et anxiété : les médicaments conçus pour cibler les récepteurs 5-HT peuvent aider à moduler une variété de troubles de l’humeur. Étonnamment, le CBDA semble capable de se lier au récepteur 5-HT1A avec une affinité 100 fois supérieure à celle du CBD.[3]

• CBDA et nausées : une recherche publiée dans le British Journal of Pharmacology a opposé le CBDA à un modèle de vomissements induits par le mouvement chez les musaraignes et de nausées chez les rats.[4]

• CBDA et inflammation : une étude publiée dans la revue Drug Metabolism & Disposition ont cherché à déterminer l’impact du CBDA sur une enzyme inflammatoire connue sous le nom de COX-2.[5] Cependant, lorsque les chercheurs ont retiré le groupe carboxyle par méthylation, le CBDA a perdu son potentiel de ciblage du COX-2. Ainsi, les chercheurs affirment que la structure entière du CBDA est importante, une caractéristique qui pourrait le distinguer du CBD à cet égard.

• Le CBDA et les cellules cancéreuses : une recherche publiée dans le Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics a testé divers cannabinoïdes, dont le CBDA, sur un panel de lignées de cellules tumorales,[6] tandis qu’un article de 2012 a examiné le lien potentiel entre le CBDA et une lignée invasive de cellules cancéreuses d’un cancer du sein. Cependant, les chercheurs ont rapidement noté que de plus amples recherches sont nécessaires pour déterminer les effets exacts du CBDA.[7]

• CBDA et COVID-19 : une étude in-vitro (hors du corps humain) de 2021 a testé le CBDA et le CBGA contre « l’entrée du SRAS-CoV-2 vivant dans les cellules ». Les chercheurs espèrent que les cannabinoïdes pourraient « créer un environnement beaucoup plus difficile pour le SRAS-CoV-2 ».[8]

Comme vous pouvez le voir dans les recherches ci-dessus, l’intérêt pour le CBDA est important, et cela simplement sur la base de ce que nous savons jusqu’à présent. Les études animales et cellulaires ci-dessus soulignent le besoin urgent de poursuivre les recherches cliniques. Heureusement, ce jour pourrait arriver plus tôt que nous le pensons, car la recherche sur les cannabinoïdes s’intensifie dans le monde entier.

Parcourez la boutique Cibdol pour découvrir l’influence potentielle du CBDA avec des dizaines de produits à spectre complet dont des gélules et des huiles. Ou pour en savoir plus sur le vaste monde des cannabinoïdes, visitez notre encyclopédie du CBD.

FAQ

Le CBDA est-il légal ?
Contrairement au THC, un cannabinoïde psychotrope, il n’y a pas de restrictions absolues sur le CBDA. Ainsi, ce cannabinoïde apparaît dans des produits légaux en Europe et aux États-Unis.
Le CBDA est-il identique au CBD ?
Le CBDA et le CBD diffèrent non seulement au niveau chimique, mais aussi dans la façon dont ils affectent les récepteurs et les enzymes à l’intérieur du corps humain.
Sources

[1] Formato M, Crescente G, Scognamiglio M, et al. (‒)-cannabidiolic acid, a still overlooked bioactive compound : An introductory review and preliminary research. Molecules (Basel, Switzerland). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7321064/. Published June 5, 2020. Accessed January 17, 2022. [Source]

[2] Russo EB. Cannabis therapeutics and the future of neurology. Frontiers in integrative neuroscience. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6200872/. Published October 18, 2018. Accessed January 17, 2022. [Source]

[3] Russo EB. Cannabis therapeutics and the future of neurology. Frontiers in integrative neuroscience. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6200872/. Published October 18, 2018. Accessed January 17, 2022. [Source]

[4] Pertwee RG, Rock EM, Guenther K, et al. BPS Publications. British Pharmacological Society | Journals. https://bpspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/bph.14073. Published December 5, 2017. Accessed January 17, 2022. [Source]

[5] K ; TSMKYIW. Cannabidiolic acid as a selective cyclooxygenase-2 inhibitory component in Cannabis. Drug metabolism and disposition : the biological fate of chemicals. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18556441/. Published 2008. Accessed January 17, 2022. [Source]

[6] Ligresti A, Moriello AS, Starowicz K, et al. Antitumor activity of plant cannabinoids with emphasis on the effect of cannabidiol on human breast carcinoma. Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics. https://jpet.aspetjournals.org/content/318/3/1375. Published September 1, 2006. Accessed January 17, 2022. [Source]

[7] Takeda S, Okajima S, Miyoshi H, et al. Cannabidiolic acid, a major cannabinoid in fiber-type cannabis, is an inhibitor of MDA-MB-231 breast cancer cell migration. Toxicology Letters. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0378427412012854?via%3Dihub. Published September 7, 2012. Accessed January 17, 2022. [Source]

[8] van Breemen RB; Muchiri RN; Bates TA; Weinstein JB; Leier HC; Farley S; Tafesse FG ; R. Cannabinoids block cellular entry of SARS-COV-2 and the emerging variants. Journal of natural products. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35007072/. Published 2022. Accessed January 18, 2022. [Source]

Auteur
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Sources

[1] Formato M, Crescente G, Scognamiglio M, et al. (‒)-cannabidiolic acid, a still overlooked bioactive compound : An introductory review and preliminary research. Molecules (Basel, Switzerland). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7321064/. Published June 5, 2020. Accessed January 17, 2022. [Source]

[2] Russo EB. Cannabis therapeutics and the future of neurology. Frontiers in integrative neuroscience. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6200872/. Published October 18, 2018. Accessed January 17, 2022. [Source]

[3] Russo EB. Cannabis therapeutics and the future of neurology. Frontiers in integrative neuroscience. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6200872/. Published October 18, 2018. Accessed January 17, 2022. [Source]

[4] Pertwee RG, Rock EM, Guenther K, et al. BPS Publications. British Pharmacological Society | Journals. https://bpspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/bph.14073. Published December 5, 2017. Accessed January 17, 2022. [Source]

[5] K ; TSMKYIW. Cannabidiolic acid as a selective cyclooxygenase-2 inhibitory component in Cannabis. Drug metabolism and disposition : the biological fate of chemicals. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18556441/. Published 2008. Accessed January 17, 2022. [Source]

[6] Ligresti A, Moriello AS, Starowicz K, et al. Antitumor activity of plant cannabinoids with emphasis on the effect of cannabidiol on human breast carcinoma. Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics. https://jpet.aspetjournals.org/content/318/3/1375. Published September 1, 2006. Accessed January 17, 2022. [Source]

[7] Takeda S, Okajima S, Miyoshi H, et al. Cannabidiolic acid, a major cannabinoid in fiber-type cannabis, is an inhibitor of MDA-MB-231 breast cancer cell migration. Toxicology Letters. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0378427412012854?via%3Dihub. Published September 7, 2012. Accessed January 17, 2022. [Source]

[8] van Breemen RB; Muchiri RN; Bates TA; Weinstein JB; Leier HC; Farley S; Tafesse FG ; R. Cannabinoids block cellular entry of SARS-COV-2 and the emerging variants. Journal of natural products. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35007072/. Published 2022. Accessed January 18, 2022. [Source]

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: