Recherche de produits

Clarification des cytokines en 500 mots

Publié:

Vous pouvez vous représenter les cytokines comme des messagers qui transportent un message chimique entouré par des molécules de protéines. Selon les cellules avec lesquelles elles interagissent, ou le type de cytokine, le résultat de ce message varie. Les cytokines existent dans pratiquement toutes les réponses biologiques, en poussant les cellules à se répliquer, à se développer ou à lutter contre la maladie. Toutefois, elles peuvent aussi pousser les cellules à stopper leur fonctionnement.

Mécanisme de base de la cytokine

Types de cytokines impliquées dans les réponses immunitaires

Étant donné la diversité des cytokines, il est possible de les catégoriser en plusieurs groupes majeurs : interférons, facteurs de nécrose tumorale et facteurs de croissance. Ces types de cytokines sont tous classés dans la catégorie générique de « cytokine pro-inflammatoire ». Les cytokines pro-inflammatoires favorisent une réponse inflammatoire dans les cellules, alors que les cytokines anti-inflammatoires (interleukines) font le contraire.

Les cytokines – la frontière de la médecine moderne

Le pouvoir des cytokines tient à notre capacité à manipuler ou stimuler leur production afin d'obtenir une réponse biologique spécifique. Comprendre la manière dont les cytokines fonctionnent, quand elles sont produites et, plus important, quelles réponses biologiques elles déclenchent est une révolution pour les traitements dans la médecine moderne.

Les cytokines pro-inflammatoires nuisibles sont liées au développement de maladies auto-immunes telles que l'arthrite rhumatoïde, la maladie coronarienne et la maladie parodontale. De plus, la recherche a montré que ces maladies auto-immunes peuvent potentiellement se développer en proliférations cancéreuses.

Le lien entre cancer et cytokines pro-inflammatoires est tout aussi important. Il est fortement considéré que des traitements thérapeutiques peuvent être utilisés pour bloquer ou inhiber la production de cytokines pro-inflammatoires afin d'aider à traiter certains types de cancer. Les cytokines semblent avoir le potentiel d'être très importantes dans notre manière de traiter des maladies handicapantes ou mortelles.

Thérapie aux cytokines – le nouvel espoir dans le traitement de maladies chroniques

image de la molécule de cytokine

Obtenir un équilibre en cytokines est primordial non seulement pour lutter contre les maladies auto-immunes, mais aussi pour entretenir la santé du corps humain. Cet équilibre est évident quand on sait que si les cytokines pro-inflammatoires sont liées au cancer, les cytokines anti-inflammatoires sont administrées à fortes doses dans le cadre de l'immunothérapie contre le cancer.

En les synthétisant en laboratoire, il est possible d'administrer plus de cytokines interleukines (anti-inflammatoires) que ce que notre corps produirait normalement. L'interleukine 2 (IL-2) stimule la production d'anticorps, alors qu'une cytokine similaire, l'interféron-alpha (IFN-alpha) aide à régénérer les cellules immunitaires ayant arrêté de fonctionner.

Équilibre des cytokines – le nouvel objectif pour un mode de vie sain

Heureusement, beaucoup d'entre nous favorisent naturellement un équilibre sain des cytokines juste à travers nos choix alimentaires. Les personnes suivant un régime sans gluten profiteront d'un meilleur équilibre en cytokines, car le gluten pourrait avoir des liens favorisant les réponses inflammatoires. De plus, des super-aliments peuvent encourager la production de cytokines anti-inflammatoires, ce qui en fait un complément de valeur à notre alimentation.

Alors que nos choix alimentaires peuvent aider à favoriser les cytokines bénéfiques, le stress peut pousser notre système nerveux à bloquer les fonctions vitales des cytokines anti-inflammatoires. Une bonne gestion du stress est primordiale pour assurer une saine production naturelle de cytokines et pour améliorer notre état de santé général.