Recherche de produits

La santé est question d'équilibre - Expliquer l'homéostasie

Publié:

Quelle est la définition de la bonne santé ?

En général, la quête pour être en bonne santé nous pousse à nous inscrire à la salle de gym tous les mois de janvier, nous encourage à essayer le nouveau régime à la mode et à éviter de boire des quantités excessives. Même si certaines de ces activités sont en effet bonnes pour la santé, il n'existe aucun exercice, aucun régime ou complément qui puisse favoriser un état continu de bonne santé. Il est totalement possible de boire un verre ou deux, de sauter une séance de gym en faveur d'une soirée télé, tout en savourant à l'occasion de la malbouffe. Pourquoi ? Parce que la bonne santé est une affaire d'équilibre, ou dans le cadre de notre physiologie humaine, d'homéostasie.

L'homéostasie se concentre sur l'équilibre

image of a mother and a daughter playing

L'homéostasie est définie comme « la tendance vers un équilibre relativement stable entre deux éléments interdépendants ». Ça semble bien, mais pour ce qui est de notre mode de vie, qu'est-ce que cela signifie ?

Pensez au concept du jour et de la nuit. Impossible d'avoir une journée sans avoir la période de nuit correspondante. Si la journée était trop longue, on aurait du mal à dormir et à reposer notre corps. Un impact similaire se produit dans le cas d'une situation inverse. Sans lumière, nous serions plongés dans les ténèbres perpétuelles et les plantes commenceraient à mourir. La meilleure situation serait un équilibre des deux, même si naturellement, il y a toujours des périodes extrêmes, comme l'hiver ou l'été. On peut appliquer les mêmes principes pour essayer de comprendre ce qu'est l'homéostasie et comment l'atteindre.

Le corps est complexe dans sa conception et une question qui revient souvent à propos de l'homéostasie est la suivante : « y a-t-il un aspect de notre physiologie sur lequel se concentrer ? ». L'homéostasie s'applique à notre physiologie entière. Les mécanismes qui opèrent dans le corps nécessitent des conditions équilibrées pour être au meilleur de leur forme. C'est là la véritable définition d'une bonne santé, un état dans lequel notre corps gère tous ses processus internes de manière égale.

L'homéostasie nous demande d'équilibrer de multiples mécanismes

Revenons à notre exemple du jour et de la nuit : même s'il correspond aux principes de base de l'homéostasie, il n'est pas tout à fait exact. En effet, alors que le jour et la nuit ne prennent en compte qu'une seule variable, l'homéostasie prend en compte des centaines de mécanismes différents, qui sont tous intrinsèquement liés.

Au lieu de n'avoir qu'un seul axe à équilibrer, nous en avons plusieurs. L'image ci-dessous vous donnera une meilleure idée, avec une représentation visuelle du mode de fonctionnement de notre physiologie. Vous pouvez vous représenter le système immunitaire comme un mobile suspendu.

hanging mobile

Chaque axe représente désormais un processus différent. Les anneaux suspendus de chaque axe sont nos molécules de signal. Elles indiquent au corps quoi faire selon le signal interne auquel elles sont affiliées. Dans notre diagramme, l'exemple est notre système immunitaire et les anneaux sont des cytokines – des protéines qui indiquent quoi faire aux autres cellules.

Notre équilibre interne va changer, mais ce n'est pas une mauvaise chose

Si, par définition, l'homéostasie est un état d'équilibre, et que cet équilibre est la clé pour un corps et un esprit en bonne santé, que se passe-t-il si on fait pencher la balance trop loin dans une direction ? Eh bien, la plupart d'entre vous connaissent déjà la réponse. Comment vous sentiez-vous la dernière fois que vous avez attrapé un rhume ? Fatigué, encombré, avec du mal à vous concentrer ?

Prenez le diagramme de notre physiologie ci-dessous. Du côté de la main droite, un des anneaux s'agite, un signe qu'il a été infecté par un virus, dans ce cas le rhume. L'anneau est à présent enragé, ce qui pèse sur notre système immunitaire. À présent, au lieu d'avoir un système immunitaire dans un état d'homéostasie, le mobile entier a glissé et continuera à osciller alors que le corps essaye de gérer l'infection. Les symptômes que nous ressentons à cause du rhume sont créés par le déséquilibre.

immune system weighed down by imbalancePour retrouver l'équilibre, notre système immunitaire doit s'ajuster pour retrouver un état d'homéostasie. Une fois l'infection réglée, chaque axe mettra un terme à ses grandes fluctuations et se calmera, pour retrouver un état équilibré. Notre corps essayera toujours naturellement de retrouver un état d'homéostasie, mais il peut être différent de sa position d'origine, avant le rhume. C'est ce qu’on appelle homéostasie dynamique. Le corps humain sait très bien gérer ces déséquilibres et, malgré la grande quantité de mouvements pendant qu'il règle le problème, la plupart du temps, il saura restaurer l'harmonie.

Les médicaments pharmaceutiques peuvent gérer les symptômes, pas les systèmes

C'est le cas la plupart du temps car, dans la majorité des cas, un rhume ordinaire peut être vaincu sans avoir besoin de recourir à des compléments ou médicaments. Utiliser des médicaments pour cibler des maladies spécifiques n'est pas une chose à éviter en soit, mais il faut penser à l'impact sur la capacité naturelle du corps à retrouver un état d'homéostasie.

Dans le même scénario que plus haut, nous avons attrapé un rhume et le système immunitaire est dans un état de déséquilibre. Plusieurs anneaux sont agités et toutes les cytokines liées à notre système immunitaire sont actuellement en train d'essayer de retrouver l'homéostasie. Mais cette fois, nous décidons de prendre des médicaments pour traiter les cellules infectées. Les médicaments fonctionnent, mais ils font subir une pression supplémentaire à l'axe de la cellule sur laquelle ils agissent. Les médicaments pharmaceutiques sont conçus pour traiter les symptômes, pas toujours le système.

extra pressureÀ présent, plutôt que d'avoir tout le système immunitaire dans son intégralité qui glisse dynamiquement pour retrouver l'homéostasie, chaque axe commence à ployer sous la pression appliquée par le médicament. Toute votre physiologie est soumise à rude épreuve. Si vous y ajoutez la survenue d'une complication, ou d'une autre infection, le poids devient trop lourd à porter pour notre « mobile ». Un axe casse. Le reste du système immunitaire essaye désespérément de retrouver l'homéostasie. Mais, comme la balance est si extrême, des répercussions incroyablement négatives peuvent se produire.

system damaged

Quand c'est possible, on devrait aider la capacité naturelle du corps à retrouver l'état d'homéostasie

Une alimentation à base de végétaux, riche en nutriments et en vitamines, un niveau d'activité physique décent, un sommeil adéquat, un soin apporté à la santé mentale ; tous ces facteurs soutiennent la capacité naturelle du corps à restaurer l'homéostasie. Tout comme notre exemple du jour et de la nuit, il est impossible d'avoir l'un sans l'autre. Il y aura forcément des périodes d'obscurité prolongée. La clé est d'aider le corps à retrouver son équilibre naturel aussi vite que possible. Nos diagrammes visuels peuvent être appliqués à n'importe quel processus physiologique ; le principe restera le même. La clé pour une bonne santé, c'est l'équilibre !