Quel est le meilleur endroit où conserver le CBD ?

Alors, il semblerait que le CBD ait su se frayer un chemin dans votre vie et il fait désormais partie de votre régime quotidien. Mais comment faire en sorte que votre CBD conserve son intégrité, et reste consommable le plus longtemps possible ?

Conserver le CBD n’est pas difficile, mais il y a trois facteurs cruciaux à connaître : si vous les respectez, votre CBD pourra être exploité à son maximum sur une période prolongée. Les trois facteurs sont la température, la lumière et l’air. Nous examinerons chacun de ces facteurs, et discuterons de la manière de protéger votre CBD contre les pires ravages possibles.

Température : la chaleur idéale

Avant d’entrer dans le vif du sujet de la manière dont la température affecte la décomposition du CBD, nous allons expliquer pourquoi ce dernier, fini par se dégrader. Le CBD se décompose lorsque les liens qui tiennent les molécules ensemble se dégradent et produisent donc, d’autres molécules.

Les fortes températures sont un facteur qui peut décomposer ces liens intramoléculaires importants. Le CBD devrait toujours être conservé à des températures inférieures à 21 °C. Le garder au frais est encore mieux. Pour une conservation à long terme, le congeler n’est pas une mauvaise idée, mais comme on peut le comprendre, passer son temps à congeler et décongeler son CBD lorsqu’on l’utilise souvent n’est pas l’option la plus pratique du monde.

Lumière : une bénédiction ou une malédiction ?

Pour comprendre comment la lumière affecte le CBD, parlons d’abord de son fonctionnement. La lumière visible représente une bande étroite de rayons sur le spectre électromagnétique : ces ondes nous entourent tout le temps, et nous ne pouvons en voir qu’une certaine bande d’entre elles. La lumière du soleil est pleine de lumière visible, mais elle contient également des rayons qui tombent de part et d’autre du spectre visible : les rayons infrarouges et rayons UV.

Les rayons UV sont des rayons de forte intensité situés au-delà de l’extrémité violette du spectre visible (d’où leur nom : « ultraviolets »). Ils sont connus pour leur effet déstabilisant sur les molécules organiques. C’est ce qui cause les effets négatifs des dégâts causés par le soleil et ils sont responsables d’une grande partie de la dégradation des molécules de CBD au fil du temps. Pour protéger votre CBD de leurs ravages, veillez à le ranger dans un endroit sombre, comme un placard ou un réfrigérateur, une fois fermé.

Air : votre CBD a-t-il besoin de respirer ?

L’air contient une composition complexe de molécules qui peuvent réagir avec votre CBD : l’azote, l’oxygène, le dioxyde de carbone et l’argon. L’oxygène est celui qui pose le plus de problèmes dans cette situation. L’oxygène peut réagir avec le CBD en ce qu’on appelle une réaction d’oxydation qui résulte en une accélération de la dégradation de votre CBD s’il était bien conservé à l’abri. Rendez service à votre CBD et faites bien en sorte qu’il soit conservé dans un conteneur hermétique.

Où conserver vos différents produits à base de CBD ?

Cela dépendra du type de produit que vous avez en votre possession. Nous allons passer en revue quelques variétés, et les comparer à des options de stockage récurrentes.

• Huile au CBD

Il serait préférable de conserver votre bonne vieille huile CBD dans un endroit frais ou froid, protégé des rayons UV et avec une faible exposition à l’air. Si elle est supposée tenir plus de quelques semaines, elle devrait être réfrigérée lorsqu’elle n’est pas utilisée.

• Gélules au CBD

Les gélules au CBD sont similaires à l’huile, mais possèdent malgré tout quelques différences notables : contrairement à une huile éparse, les gélules ont une couche de protection contre les éléments, et surtout l’air.

Cela étant dit, la couche protectrice des gélules peut pousser les fabricants à être complaisants. De nombreuses gélules peuvent toujours être exposées aux éléments lorsqu’elles sont achetées. Si vous souhaitez étendre la durée de vie de vos gélules, faites en sorte qu’elles soient conservées dans un endroit hermétique à la lumière et à l’abri des autres facteurs nuisibles. Les gélules peuvent généralement être conservées à une température ambiante sur des étagères ou dans des tiroirs et des armoires.

• Compléments liquides : CBD avec vitamines, mélatonine, etc.

Les compléments liquides qui contiennent du CBD avec des ingrédients supplémentaires devraient être conservés dans un endroit frais, sombre et hermétique à la lumière. Au cas où, n’hésitez pas à les réfrigérer.

• Crèmes CBD

La plupart des crèmes au CBD sont livrées dans un emballage destiné à une conservation adéquate. Pourtant, conservez-les quand même dans un endroit sombre, frais et sec pour conserver et exploiter au mieux les composés.

Comment conserver votre CBD – conclusion

Si vous suivez ces consignes et principes pour conserver votre CBD, votre cher cannabinoïde devrait rester frais et puissant aussi longtemps que vous le souhaitez. Gardez simplement à l’esprit : température, lumière, et air et tout ira bien !

De quel produit ai-je besoin ?