Améliorez votre méditation grâce au CBD

Publié:

On dirait que peu importe la direction vers laquelle on se tourne, le stress n’est jamais loin. Que ce soit au travail, ou simplement dans le délicat équilibre de l’engagement émotionnel ou financier, la bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin de stresser à cause du stress ! À la place, plusieurs méthodes peuvent soulager du stress, vider l’esprit et restaurer l’équilibre.

Comprendre le stress de notre époque moderne

Dans la préhistoire, notre réponse au stress était un outil essentiel à notre survie. Bien que la menace d’être dévoré par un tas de prédateurs soit probablement passée, la manière dont notre cerveau a appris à gérer le stress reste la même. De plus, même si la partie logique de notre esprit nous dit que le délai pour rendre notre travail touche à sa fin est bien moins effrayant que se faire avaler par un tigre à dents de sabre, la zone de notre cerveau qui contrôle le stress n’est pas du même avis.

Il est absolument inutile d’envisager le stress comme quelque chose qui devrait être éradiqué. Sur le court-terme, notre réponse au stress aide à se concentrer, nous remplit d’énergie et nous rend plus alertes—dents de sabre ou pas, ce sont des réponses utiles. Cependant, les études sur le stress chronique rendent son impact sur notre santé mentale et physique significatif. C’est là que la gestion de notre réponse au stress intervient. Pour rester au contrôle et mitiger les effets sur du stress persistant sur le long terme, nous devons trouver une manière de convaincre notre réponse au stress que tout de la famille, du travail et des problèmes sociaux ne demandent pas le même niveau de réaction.

La méditation comme moyen de conditionner notre réponse au stress

Étant donné que le bouddhisme a vu le jour au 5ᵉ siècle avant notre ère, les cultures du monde entier ont utilisé la méditation comme un moyen de réorganiser ses pensées. Certaines personnes supposent que la méditation consiste à devenir une autre personne, mais en réalité, c’est une méthode consistant à entraîner son esprit qui est peu différente d’un entraînement physique sportif. Au lieu d’entraîner vos muscles à avoir plus d’endurance ou plus de force, nous préparons l’esprit à être plus conscient de ses pensées, et à en développer de plus saines aux perspectives moins stressantes.

Le concept de la méditation peut être résumé en deux mots : pleine conscience. La pleine conscience est définie comme un « état mental atteint lorsque l’on se concentre sur le moment présent, tout en acceptant calmement ses pensées, sensations mentales et physiques ».

Rien qu’en lisant cette définition, il est facile de voir comme la pleine conscience est précisément l’opposé de notre réaction naturelle au stress. Cela fait de la pleine conscience un outil incroyablement puissant dans la gestion de notre réponse au stress et l’amélioration de notre manière de gérer les situations stressantes. Ce qui est fantastique au sujet de la méditation et de l’accès à l’état de pleine conscience, c’est que cela peut être atteint par n’importe qui, n’importe quand. Cela ne veut pas dire que vous serez directement à l’aise dans la méditation, car cela demande de l’entraînement.

Plusieurs formes de méditation existent, mais leur but principal reste le même. En se concentrant sur un seul élément (généralement la respiration, un mantra ou une flamme de bougie), nous apprenons à contrôler l’attention que l’on donne à nos pensées, tout en acceptant les sentiments qui pourraient nous effrayer ou nous mettre mal à l’aise. En acceptant le fait que ces pensées existent (et quoi qu’il arrive, c’est le cas), nous pouvons entraîner notre cerveau à moins y réagir.

Il n’y a pas que les bouddhistes et les spiritualistes qui croient au pouvoir de la méditation. Lors d’une étude mise en place par le laboratoire de Coventry University’s Brain, Belief and Behaviour, une équipe a analysé 18 différents essais portant sur l’impact de différentes pratiques de la méditation sur notre corps. Bien que les méthodes de méditation aient varié durant les essais, et que la gamme de patients était très diversifiée, les chercheurs ont pu faire émerger un modèle.

Les gènes liés à l’inflammation ont été régulés négativement chez les personnes qui pratiquaient une forme d’intervention psychique-corporelle due à l'activité réduite de la transcription du facteur NF-κB, qui est impliqué dans la régulation de la réponse de notre système immunitaire à l’infection ainsi que dans la stimulation de la production de cytokines pro-inflammatoires. Vous pouvez en savoir plus sur le rôle néfaste des cytokines pro-inflammatoires ici.

CBD et méditation : les deux ont une relation synergique

En matière de gestion du stress, il n’existera jamais de solution unique et universelle. À la place, on trouve généralement un mélange de pratiques. Même la méditation, que nous savons soutenue par des preuves scientifiques et anecdotiques, prend du temps et de la pratique pour être efficace. Sans mentionner le fait que certains stress sont si puissants que l’idée de s’asseoir pour faire le vide dans son esprit parait impossible sur le moment. C’est dans ces scénarios que l’inclusion du CBD peut se prouver très efficace.

Les effets du CBD sur le stress sont très médiatisés, la polyvalence de ce cannabinoïde a un impact positif sur les réactions à des souvenirs traumatiques lors de tests sur les animaux et sur l’Homme. Au travers de cette interaction avec le système endocannabinoïde et d’autres voies moléculaires, le CBD pourrait être capable de prendre le dessus sur notre réponse au stress jusqu’à nous permettre de pratiquer confortablement la méditation. Séparément, le CBD et la méditation se montrent efficaces, mais ensemble, ils peuvent devenir une solution puissante à la gestion du stress et à suivre un mode de vie plus sain et plus satisfaisant.

Inscrivez-vous à notre newsletter et profiter d’une promotion de 10 % sur une commande

De quel produit ai-je besoin ?