Comment aborder le sujet du CBD avec votre médecin

Publié:

Parler du CBD à votre médecin ne devrait pas vous inquiéter

Le stigmate associé au CBD s’efface doucement, mais sûrement. Non seulement les gens réalisent la différence entre le chanvre et le cannabis, mais la concentration a changé. L’intérêt se tourne désormais vers le potentiel thérapeutique des cannabinoïdes et ce qu’ils peuvent faire contre les maux physiques ou mentaux. Si vous pensez qu’il y a une chance pour que le CBD vous aide d’une manière quelconque, alors ne perdez pas de temps en n’osant pas aborder le sujet avec votre médecin.

Rappelez-vous que le travail d’un médecin n’est pas de juger ni critiquer votre vision des traitements alternatifs. Les docteurs sont ici pour aider à traiter et gérer tous les troubles de santé que vous pourriez avoir tout en apportant conseils et recommandations. Votre docteur devrait avoir une certaine compréhension de votre historique médical, de ce fait, il est très bien placé pour vous conseiller une prise de CBD. En tant que composé nouveau il y a encore beaucoup de choses que nous ignorons sur ce cannabinoïde, peut être que votre médecin vous montrera quelque chose que vous n’avez pas envisagé.

Un peu de recherche est nécessaire avant d’aborder le sujet du CBD avec votre médecin

Notre compréhension du CBD croît de jour en jour et de ce fait, il est très rentable de comprendre quels sont les effets thérapeutiques que peuvent avoir le composant. Avant d’aborder le sujet avec votre médecin, comprenez bien ce que vous voulez atteindre avec le CBD, et quelles sont les recherches existantes soutenant ce résultat. Vous pourrez ensuite passer à la prochaine étape, comprendre quel produit CBD est fait pour vous.

Le CBD peut être consommé de plusieurs manières, chaque méthode proposant ses avantages et désavantages. Les liquides pour vaporisateurs au CBD peuvent être inhalés, alors que les gouttes sont généralement consommées plusieurs fois par jours ou sous la langue. Vous pouvez également ajouter des teintures au CBD à vos aliments ou boisson, et certains produits contiennent des composants supplémentaires tels que des liposomes, des vitamines ou des minéraux.

Il serait impossible de peser ici le pour et le contre de chaque produit, mais sur le site Cibdol, vous pourrez trouver de nombreux articles ainsi que des descriptions de produits détaillés permettant de discuter des principaux bienfaits de chaque type de produit.

Vérifier le statut légal du CBD à deux fois

Ayant une idée de ce pourquoi vous souhaitez utiliser le CBD ainsi que de la gamme de produits, il est désormais temps de vérifier le statut légal du composant dans votre pays. Dans la majorité des cas, le CBD provenant de chanvre industriel sera légal à l’achat et à la consommation. Si vous vivez dans une zone ou le cannabis médical et récréatif est accepté, assurez-vous de vérifier la provenance de votre produit au CBD avant de vous lancer dans son achat.
Il est commun pour les gens et les docteurs de supposer que vous consommer du cannabis médical lorsque vous consommez du CBD. Ce n’est pourtant pas le cas, car les huiles de grande qualité au CBD produites à partir de chanvre ne contiennent que des traces négligeables de THC. En plus de profiter de l’effet d’entourage, les produits au CBD conçus selon ces critères ne sont pas légiférés de la même manière que les produits dérivés du cannabis.

Il est possible que le CBD interagisse avec vos médicaments

Lorsque le CBD est consommé, il traverse le système digestif avant d’être décomposé par des enzymes du foie et de pénétrer le système sanguin. Rien d’inhabituel dans cette interaction, c’est de cette manière que le corps traite un grand nombre de médicaments. Il y a cependant une possibilité d’interaction entre le CBD et les médicaments due à la manière dont le CBD influe sur l’enzyme cytochrome P450 au sein de notre foie.

Le CBD peut inhiber cette enzyme, ralentissant le rythme de décomposition des autres composants et leur permettant de rester au sein de notre système pour une durée plus longue. Cela peut provoquer des effets secondaires et devrait être un point majeur à aborder avec votre médecin.

Alors que plusieurs interactions médicamenteuses avec le CBD ont été observées, il est impossible de savoir si le médicament que vous prenez interagira avec le CBD. Dans certains cas, le délai au sein du métabolisme ne provoquera aucun problème sérieux, mais votre médecin est celui qui sera à même de vous apporter une réponse définitive. Le résultat pourrait être que lors de votre consommation de CBD, il vous prescrira des tests sanguins supplémentaires pour vérifier que les niveaux de certaines substances sont là où ils devraient être.

N’ayez pas peur de demander un deuxième avis

Le problème principal avec le CBD, c’est que la recherche n’est qu’à ses débuts et que les connaissances parmi les professionnels de la santé peuvent être carencées. Demander un deuxième avis ne signifie pas que votre médecin est incompétent, mais les revues médicales ne sont pas forcément une lecture de plage et il paraît irréaliste de s’attendre à ce que chaque médecin soit à jour sur le développement du CBD. Peut-être qu’un autre docteur aura une meilleure compréhension du CBD et sera donc à même de vous proposer une réponse plus informée.

Avant, pendant et après votre rendez-vous, la principale chose dont il faudra vous souvenir, c’est qu’il n’y a rien de mal à poser des questions concernant le CBD. La recherche sur ce composant semble favorable et il pourrait soutenir votre bien-être. Assurez-vous seulement d’avoir une bonne compréhension de ce que vous souhaitez tirer du CBD et partez de là pour demander conseils à votre médecin. D’un point de vue médical, il saura ce qui est le mieux et il devrait toujours être la première personne à qui vous adresser en cas de doutes ou de questions concernant le CBD.

Restez à jour. Inscrivez-vous pour connaître les nouveautés

De quel produit ai-je besoin ?