Comment le CBD pourrait participer à la santé intestinale et la digestion ?

Publié:

On dit que la clé du cœur des hommes se trouve dans son estomac. Malheureusement, pour des millions de personnes souffrant de troubles digestifs, profiter d’un bon repas n’est en fait pas simple qu’il n’y parait. Les problèmes intestinaux sont en hausse de nos jours : on estime que les troubles digestifs affectent 60 à 70 millions de personnes rien qu’aux États-Unis, les statistiques sont toutes aussi alarmantes pour l’Europe. Des troubles tels que le syndrome du côlon irritable (SCI), la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique peuvent être pour le mieux inconfortables et pour le pire débilitantes. Il est encourageant de savoir que le CBD pourrait apporter son soutien.

Alors que de nombreuses études concernant les bienfaits du CBD sont encore précoces, l’intérêt pour son potentiel thérapeutique est en pleine croissance. Cela a lieu au même moment que des recherches révolutionnaires sur le rôle complexe de l’intestin dans notre santé générale. De récentes percées scientifiques ont suggéré un lien entre les bactéries intestinales et les troubles aussi divers que la fibromyalgie et la dépression.

Dans ce contexte, nous pouvons nous attendre à voir des révélations scientifiques émerger concernant à la fois le CBD et la santé intestinale. Voici ce que l’on sait pour le moment:

Les facettes fascinantes de l’intestin

Notre système digestif nous permet d’absorber l’énergie et les nutriments nécessaires à notre survie. Après tout, tout le monde doit se nourrir. Cependant, la connexion entre notre système digestif et notre santé en général va bien plus loin qu’il n’y paraît. Il est fascinant d’apprendre que les bactéries intestinales sont la clé de notre bien-être.

Le microbiome intestinal : un organe vital

Les voies digestives humaines contiennent plus de 10 trillions de cellules bactériologiques, certaines sont bonnes, d’autres nocives. En plus d’autres microorganismes, ces cellules sont collectivement connues sous le nom microbiome cellulaire. Ensembles, elles surpassent en nombre toutes les autres cellules du corps et constituent un organe humain fonctionnel.

Un microbiome intestinal sain pourrait diminuer les risques de développer des maladies telles que le diabète, la maladie céliaque et les troubles inflammatoires tels le SCI, la maladie de Crohn et l’arthrite. Les chercheurs ont récemment découvert que les personnes atteintes de fybromalgie et de dépression possèdent des niveaux anormaux de certaines bactéries intestinales. Quelques études indiquent même que les probiotiques pourraient être bénéfiques à la santé mentale.

Ces liens suggèrent une connexion entre les bactéries intestinales et diverses fonctions corporelles en dehors du système digestif. Alors que l’étendue et la nature de ces connexions restent à découvrir, une partie de l’explication pourrait résider dans notre système immunitaire.

Notre système immunitaire

Un incroyable 70 % du système immunitaire humain réside dans ses voies gastrointestinales. Un professeur de médecine à John Hopkins a découvert que le cancer du côlon pourrait être le résultat d’une interaction entre le système immunitaire, le microbiome intestinal et les cellules qui recouvrent le colon. La recherche suggère également un lien entre la tuberculose dans les poumons, la réponse immunitaire et une diminution du niveau de certaines bactéries intestinales.

Alors que ces phénomènes sont encore étudiés, une chose est claire, prendre soin de son système digestif est une manière importante de soutenir votre système immunitaire (et vice-versa).

La santé intestinale et les cannabinoïdes

Le système endocannabinoïde (SEC) se trouve dans tous notre corps. Il présente une série de récepteurs cellulaires et de neurotransmetteurs liés appelés _endocannabinoïdes_. Les deux principaux récepteurs cellulaires sont le CB1 et le CB2. Les endocannabinoïdes se lient à ces récepteurs, provoquant une réponse dans la cellule liée. Les enzymes sont responsables de la synthétisation ou la détérioration des endocannabinoïdes elles modèrent leurs effets dans notre corps.

Le SEC contribue au maintien de l’homéostasie, ce délicat équilibre interne corporel. Il aide à réguler divers processus biologiques, y compris la réponse immunitaire, le métabolisme, la motilité digestive et l’appétit. Des récepteurs de cannabinoïdes se trouvent dans les cellules de notre système digestif. Cela inclut le système nerveux entérique, qui a été qualifié de « second cerveau » dans l’intestin.

On trouve des preuves qu’une dérégulation du SEC joue un rôle majeur dans une pauvre santé intestinale. Des études ont découvert que les niveaux d’endocannabinoïdes sont altérés chez les patients souffrant de maladies intestinales telles que le SCI, la maladie céliaque et le cancer du côlon.

CBD et santé intestinale

Le CBD est un cannabinoïde exogène, ou _phytocannabinoïde_, alors que les endocannabinoïdes sont produits en interne, le CBD trouve quant à lui ses origines en dehors de notre corps. Les deux peuvent influencer le SEC et les divers systèmes interconnectés. Au travers de son interaction avec le SEC, le CBD pourrait promouvoir une meilleure santé intestinale. Voici certains de ces potentiels effets.

Le CBD et les troubles inflammatoires

Beaucoup de maladies et des troubles affectant les voies gastrointestinales sont inflammatoires par nature. Les causes exactes des maladies telles que la rectocolite hémorragique, la maladie de Crohn et le SCI restent inconnues. Cependant, les experts suggèrent qu’un mauvais fonctionnement du système immunitaire pourrait jouer un rôle. Le corps se tourne contre lui-même, attaquant les cellules de l’intestin comme s’ils s’agissaient de corps étranger, provoquant ainsi une inflammation.

La recherche a mis en avant le potentiel du CBD en tant que régulateur du système immunitaire. Il a été montré comme capable de réduire l’inflammation et les dégâts intestinaux durant des périodes d’inflammation chroniques et aiguës. Il agit au travers de multiples mécanismes, influençant particulièrement le système immunitaire tout en intervenant à la manière d’un axe entre le système immunitaire et le système nerveux entérique.

Le CBD et « l’hyperperméabilité intestinale »

Les membranes muqueuses des cellules et protéines recouvrant nos intestins jouent un rôle de gardien important. Elles permettent aux nutriments de passer dans le système sanguin tout en empêchant les bactéries nocives et autres pathogènes de s’échapper.

Certaines maladies et infections peuvent endommager la barrière intestinale, permettant ainsi aux toxines de traverser le tractus GI. On appelle souvent cela « l’hyperperméabilité intestinale ». Si elle n’est pas traitée, elle peut potentiellement mener à des douleurs, des irritations et des inflammations. Le CBD pourrait aider à retrouver un bon fonctionnement de la barrière intestinale, à moduler la perméabilité intestinale et calmer les inflammations. Il pourrait également avoir des vertus protectrices, aidant possiblement à prévenir des dommages intestinaux dès le départ.

Il est cependant important de noter que la médecine populaire ne reconnaît pas l’hyperperméabilité intestinale comme une vraie maladie. Chose largement due à un manque d’études compréhensives sur le sujet.

L’excitant futur du CBD et du microbiome intestinal

Le système endocannabinoïde et le microbiome intestinal ont tous deux fait l’objet de recherches de pointe. Des liens fascinants ont été trouvés entre les deux et ils sont tous deux ont été impliqués dans le lien entre la santé intestinale et le bien-être général. Les chercheurs ont découvert une altération des niveaux d’endocannabinoïdes et de certaines bactéries intestinales chez des patients souffrant de divers maux.

Le CBD, au travers de ses interactions avec le SEC, pourrait avoir un rôle à jouer dans la médiation de cette relation complexe. Bien que la recherche en soit encore à ses balbutiements, le CBD s’avère prometteur en tant que complément destiné à soulager l’inflammation et encourager une digestion saine de multiples façons. Il pourrait même favoriser un équilibre sain des bactéries dans le microbiome intestinal. C’est une bonne nouvelle pour les personnes souffrant de troubles digestifs et pour bien d’autres. Avec les futures avancées scientifiques, l’avenir semble de plus en plus brillant.

Restez à jour. Inscrivez-vous pour connaître les nouveautés

De quel produit ai-je besoin ?