About the author
Sources
Sources

[1] JW ; PHAY. Cannabidiol promotes browning in 3T3-L1 adipocytes. Molecular and cellular biochemistry. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27067870/. Published 2016. Accessed February 1, 2022 [Source]

[2] Burstein S. Cannabidiol (CBD) and its analogs: A review of their effects on inflammation. Bioorganic & Medicinal Chemistry. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0968089615000838. Published February 7, 2015. Accessed February 16, 2022 [Source]

[3] Borowska M;Czarnywojtek A;Sawicka-Gutaj N;Woliński K;Płazińska MT;Mikołajczak P;Ruchała M; M. The effects of cannabinoids on the endocrine system. Endokrynologia Polska. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30618031/. Published 2018. Accessed February 16, 2022 [Source]

[4] aroon J, Bost J. Review of the neurological benefits of phytocannabinoids. Surgical neurology international. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC5938896/. Published April 26, 2018. Accessed February 16, 2022 [Source]

[5] Rajesh M, Mukhopadhyay P, Bátkai S, et al. Cannabidiol attenuates high glucose-induced endothelial cell inflammatory response and barrier disruption. American journal of physiology. Heart and circulatory physiology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC2228254/. Published July 2007. Accessed February 16, 2022 [Source]

[6] Baswan SM, Klosner AE, Glynn K, et al. Therapeutic potential of cannabidiol (CBD) for skin health and disorders. Clinical, cosmetic and investigational dermatology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC7736837/. Published December 8, 2020. Accessed February 16, 2022 [Source]

[7] Blessing EM, Steenkamp MM, Manzanares J, Marmar CR. Cannabidiol as a potential treatment for anxiety disorders. Neurotherapeutics : the journal of the American Society for Experimental NeuroTherapeutics. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC4604171/. Published October 2015. Accessed February 16, 2022 [Source]

[8] Horváth B, Mukhopadhyay P, Haskó G, Pacher P. The endocannabinoid system and plant-derived cannabinoids in diabetes and diabetic complications. The American journal of pathology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC3349875/. Published February 2012. Accessed February 16, 2022 [Source]

Back

Le CBD et le régime keto (cétogène) se complémentent-ils ?

Qu’est-ce que le régime keto (cétogène) ?

Le CBD et le régime cétogène (keto) sont devenus un mélange populaire pour la santé et le bien-être. Mais sont-ils réellement compatibles ? Voici comment combiner du CBD et un régime keto pourrait encourager vos besoins bien-être.

Qu’est-ce que le régime keto (cétogène) ?

Le régime cétogène est un régime pauvre en glucide et riche en lipides. Il vous aide à bruler les graisses plus efficacement en privant votre corps de glucose et en le poussant ainsi à entrer en état de cétose. Le glucose (les sucres) est la source d’énergie primaire du corps. Lorsque les stocks de glucose s’appauvrissent, votre corps brule alors des graisses pour produire des molécules d’énergie appelées cétones (nous y reviendrons).

Un régime cétogène se concentre sur des aliments pauvres en glucide du type :

• Fromage
• Avocat
• Viande rouge et blanche
• Poissons et fruits de mer
• Noix
• Œufs
• Chocolat noir

Guider votre corps vers l’état de cétose pourrait vous affecter de plusieurs manières. De nombreux adeptes du régime keto font état d’une diminution de la faim et d’une perte de poids, comme c’est souvent le cas dans les régimes d’exclusion. Un régime cétogène pourrait aussi impacter l’inflammation et la sensibilité à l’insuline, mais nous plongerons plus en profondeur dans ses bienfaits un peu plus tard.

Comprendre la cétose

Le régime keto se concentre sur le principe de la cétose, un état qui augmente les niveaux de cétones dans le corps. Pour entrer en cétose, il faut limiter l’assimilation de glucides (la principale source de glucose de la plupart des régimes).

Lorsque l’on mange un tas de pâte, de pain et de sucre, ce que le corps ne brule pas immédiatement pour la production d’énergie est conservé sous la forme de graisse. Cependant, un régime pauvre en glucide et riche en lipide pousse notre corps à entrer en état de cétose et à trouver sa source d’énergie ailleurs : il vient alors bruler les graisses au lieu de les stocker. La plupart des gens qui suivent un régime keto ne consomment pas plus de 20–50 grammes de glucides par jour.

La meilleure manière de savoir si votre corps est entré en état de cétose, c’est de faire un test sanguin à la recherche de cétones. Si les niveaux se situent entre 0,5 et 3 millimoles par litre (mmol/l), vous savez que vous êtes en cétose et que votre corps utilise les graisses comme sa principale source d’énergie.

Quels sont les avantages du régime keto ?

Le régime keto est très en vogue ces dernières années, mais n’y voyait pas un simple effet de mode. Il peut y avoir plusieurs raisons d’adopter un régime keto, tant qu’il correspond à votre mode de vie et vos objectifs bien-être.

Les potentiels bienfaits du régime keto incluent :

• Réduction de la faim
• Perte de poids (court terme)
• Réduction de l’insuline et de la glycémie
• Diminution des triglycérides (molécules de graisse dans la circulation sanguine)
• Meilleur contrôle sur le « bon » (HDL) cholestérol et le « mauvais » (LDL) cholestérol

Quels sont les risques du régime keto ?

Aucun régime, le keto inclus, n’est sans risque. En éliminant certains groupes d’aliments et en forçant votre corps à prioriser les lipides et les glucides de manière différentes on se retrouve face à ces effets secondaires potentiels :

• Maux de tête
• Nausées
• Brouillard cérébral
• Fatigue
• Irritabilité
• Mauvaise haleine

Les raisons de ces effets secondaires proviennent d’un phénomène que l’on surnomme la « grippe cétogène ». Presque tout le monde connaitra une forme de grippe cétogène tandis que le corps s’adapte à sa nouvelle source d’énergie. L’impact est généralement pire au début de la transition, les symptômes s’améliorent rapidement (généralement 1–2 semaine plus tard).

Le CBD peut-il aller de pair avec le régime keto ?

Alors, comment le CBD trouve-t-il sa place dans le régime cétogène ? Eh bien, ce composé semble agir en synergie avec le keto, premièrement et principalement parce qu’il ne semble pas interagir directement avec les mécanismes de la cétose. Au lieu de ça, le cannabidiol est connu pour son influence sur le système endocannabinoïde (SEC), un vaste réseau régulateur qui garde un œil attentif sur des fonctions telles que l’humeur, l’appétit et le sommeil.

De plus, tant que vous choisissez des produits CBD de haute qualité, vous n’aurez pas à vous inquiéter des ingrédients qu’ils contiennent. Cependant, il faut tout de même faire attention aux bonbons gélifiés au CBD et autres comestibles qui contiennent souvent du sucre et des agents de saveurs artificiels. Il est crucial d’éviter cela pour rester en état de cétose.

L’huile au CBD contient-elle des glucides ?

Encore mieux pour les adeptes du keto : l’huile au CBD ne contient qu’une quantité négligeable de glucides. Pas besoin de vous inquiéter de la manière d’incorporer le CBD à votre régime, il ne viendra pas perturber la cétose.

L’huile au CBD est :

• Presque exempte de glucides
• Sans gluten
• Vegan

De plus, les produits au CBD contenus dans une huile d’olive de support contiennent une abondance de graisses mono-insaturées, une alternative plus saine aux graisses saturées trouvées dans les plats tout-prêt ou les fast-foods. Pour faire court, l’huile au CBD agit en synergie avec les principes du régime cétogénique.

Comment le CBD peut-il profiter au régime keto ?

Comment le CBD peut-il profiter au régime keto ?

Savoir que le CBD ne perturbe pas la cétose est une fantastique nouvelle, mais vous vous demandez probablement s’il y a d’autres bienfaits à coupler le CBD au keto. Ci-dessous, vous trouverez un résumé des avantages potentiels.

Perte de poids

Une étude publiée dans la revue Molecular and Cellular Biochemistry a examiné la relation entre le CBD et le brunissement des graisses : la conversion des « mauvaises » graisses blanches en « bonnes » graisses brunes.[1] Il reste à savoir si des résultats similaires pourront être atteints lors d’essais sur l’humain, mais il semble que le potentiel de synergie entre le CBD et le keto soit prometteur.

Inflammation

Des études ont montré que le CBD et la cétose semblent influencer les protéines cytokines qui signalent la réponse inflammatoire.[2] Tandis que l’inflammation est une partie essentielle de notre réponse immunitaire, l’inflammation chronique peut mener à des maladies non transmissibles. Mélanger des compléments au CBD à un régime cétogène pourrait être très puissant à cet égard.

Métabolisme et appétit

Une étude de 2018 a découvert que le système endocannabinoïde (SEC) du corps jouait un rôle majeur dans la régulation de l’assimilation des aliments via le métabolisme et la fonction endocrinienne.[3] Le système endocrinien est aussi responsable de la production d’hormones qui provoquent la faim. Étant donné que le CBD peut influencer le SEC d’une manière complexe, il pourrait aider à promouvoir un métabolisme sain et équilibré.

Cœur et cerveau

La revue Surgical Neurology International note que le CBD booste les niveaux du neurotransmetteur adénosine, un composé associé à plusieurs fonctions dans le cerveau et le système immunitaire.[4] De plus, une autre étude démontre le lien entre le CBD et les cellules endothéliales trouvées dans les artères coronaires.[5] En d’autres termes, le CBD est prometteur dans le soutien du corps et du cerveau, même si ses implications exactes restent sous investigation.

Peau

La peau est le premier lieu où notre intolérance à certains aliments ou substances chimiques se montrera. Puisque de nombreuses personnes choisissent de suivre un régime keto pour éliminer ces aggravateurs, il semble logique que votre régime alimentaire agisse en synergie avec un composé qui viendra soutenir l’écosystème naturel de la peau.

Selon un examen d’études, ce soutien pourrait venir via les produits topiques au CBD, car les chercheurs ont découvert que les cannabinoïdes peuvent interagir avec les récepteurs situés dans les différents composants cellulaires de la peau.[6]

Le stress

Impacter si drastiquement ce que l’on mange et boit est un facteur de stress pour tout le monde, surtout durant la période de transition. C’est aussi lorsqu’on se sent inquiet ou anxieux au sujet de notre régime alimentaire qu’on retombe dans de vieilles habitudes et que l’on se plonge dans ce que l’on considère comme des aliments réconfortants.

Heureusement, les chercheurs ont compris l’impact que le stress pouvait avoir sur notre vie au quotidien, c’est pourquoi ils examinent l’effet de composés tels que le CBD sur ce dernier. Il reste encore beaucoup à découvrir sur ce qui concerne ses mécanismes d’action, mais le résultat d’une étude de 2015 semble pointer du doigt un futur prometteur.[7]

Troubles du métabolisme

Un des principaux bienfaits du régime cétogène est son impact sur la résistance à l’insuline. La résistance à l’insuline est un problème de glycémie qui peut mener à des troubles tels que le diabète de type 2. Il est intéressant de noter qu’un examen publié dans la revue American Journal of Pathology a observé les effets des cannabinoïdes provenant de plantes tels que le CBD et le THCV en relation avec le diabète et les complications diabétiques.[8]

Le CBD peut-il mitiger les risques liés au régime cétogène ?

Le régime cétogène finit par stabiliser la glycémie et booster les niveaux d’énergie. Cependant, cela n’arrive pas instantanément et le CBD pourrait aider à faciliter votre transition vers la cétose.

Lorsque l’on commence à diminuer les glucides, on se retrouve parfois tout mou, irritable et avec le cerveau dans la brume. Cette « grippe cétogène » émane du besoin d’adaptation de votre corps. Il est habitué à trouver son énergie dans le glucose et il lui faudra quelques jours, voire semaines, pour transitionner efficacement vers une combustion des graisses et la capacité de votre corps pour augmenter la production des cétones productrices d’énergie.

Pour aider à supporter la grippe cétogène, il est utile de prendre en compte l’influence des compléments. Puisque vous avez éliminé certains aliments, votre corps peut manquer de vitamines et de minéraux pour maintenir l’équilibre si primordial au bien-être. C’est pour cela que Cibdol dispose d’une grande gamme de compléments au CBD qui mélangent l’influence des cannabinoïdes aux vitamines et minéraux bien connus.

CBD et keto : ce qu’il faut retenir

Alors, le CBD et le keto vont-ils bien ensemble ? Cela pourrait clairement être le cas. Cependant, si vous avez des questions sur la cétose ou souffrez de n’importe quel trouble de santé préexistant, il est essentiel d’en discuter avec votre médecin avant de chambouler drastiquement votre régime alimentaire ou commencer une nouvelle routine de supplémentation.

Si rien ne semble le contre-indiquer, alors testez le régime cétogène en plus d’une huile au CBD. Ajoutez-y un mode de vie actif et ces changements basiques qui pourront vous aider à vous sentir plus léger, plus énergique et enfin prêt à vivre votre vie au maximum.

Vous envisagez le régime cétogène et souhaitez soutenir cela à l’aide du CBD ? Pourquoi ne pas jeter un œil à la boutique Cibdol pour toute une gamme d’huiles, gélules, compléments et bien d’autres produits qui iront de pair avec régime keto ? Ou pour en savoir plus sur la manière dont la nourriture influence notre bien-être, visitez notre Encyclopédie du CBD pour tout savoir.

Sources

[1] JW ; PHAY. Cannabidiol promotes browning in 3T3-L1 adipocytes. Molecular and cellular biochemistry. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27067870/. Published 2016. Accessed February 1, 2022 [Source]

[2] Burstein S. Cannabidiol (CBD) and its analogs: A review of their effects on inflammation. Bioorganic & Medicinal Chemistry. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0968089615000838. Published February 7, 2015. Accessed February 16, 2022 [Source]

[3] Borowska M;Czarnywojtek A;Sawicka-Gutaj N;Woliński K;Płazińska MT;Mikołajczak P;Ruchała M; M. The effects of cannabinoids on the endocrine system. Endokrynologia Polska. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30618031/. Published 2018. Accessed February 16, 2022 [Source]

[4] aroon J, Bost J. Review of the neurological benefits of phytocannabinoids. Surgical neurology international. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC5938896/. Published April 26, 2018. Accessed February 16, 2022 [Source]

[5] Rajesh M, Mukhopadhyay P, Bátkai S, et al. Cannabidiol attenuates high glucose-induced endothelial cell inflammatory response and barrier disruption. American journal of physiology. Heart and circulatory physiology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC2228254/. Published July 2007. Accessed February 16, 2022 [Source]

[6] Baswan SM, Klosner AE, Glynn K, et al. Therapeutic potential of cannabidiol (CBD) for skin health and disorders. Clinical, cosmetic and investigational dermatology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC7736837/. Published December 8, 2020. Accessed February 16, 2022 [Source]

[7] Blessing EM, Steenkamp MM, Manzanares J, Marmar CR. Cannabidiol as a potential treatment for anxiety disorders. Neurotherapeutics : the journal of the American Society for Experimental NeuroTherapeutics. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC4604171/. Published October 2015. Accessed February 16, 2022 [Source]

[8] Horváth B, Mukhopadhyay P, Haskó G, Pacher P. The endocannabinoid system and plant-derived cannabinoids in diabetes and diabetic complications. The American journal of pathology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC3349875/. Published February 2012. Accessed February 16, 2022 [Source]

Auteur
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Sources

[1] JW ; PHAY. Cannabidiol promotes browning in 3T3-L1 adipocytes. Molecular and cellular biochemistry. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27067870/. Published 2016. Accessed February 1, 2022 [Source]

[2] Burstein S. Cannabidiol (CBD) and its analogs: A review of their effects on inflammation. Bioorganic & Medicinal Chemistry. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0968089615000838. Published February 7, 2015. Accessed February 16, 2022 [Source]

[3] Borowska M;Czarnywojtek A;Sawicka-Gutaj N;Woliński K;Płazińska MT;Mikołajczak P;Ruchała M; M. The effects of cannabinoids on the endocrine system. Endokrynologia Polska. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30618031/. Published 2018. Accessed February 16, 2022 [Source]

[4] aroon J, Bost J. Review of the neurological benefits of phytocannabinoids. Surgical neurology international. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC5938896/. Published April 26, 2018. Accessed February 16, 2022 [Source]

[5] Rajesh M, Mukhopadhyay P, Bátkai S, et al. Cannabidiol attenuates high glucose-induced endothelial cell inflammatory response and barrier disruption. American journal of physiology. Heart and circulatory physiology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC2228254/. Published July 2007. Accessed February 16, 2022 [Source]

[6] Baswan SM, Klosner AE, Glynn K, et al. Therapeutic potential of cannabidiol (CBD) for skin health and disorders. Clinical, cosmetic and investigational dermatology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC7736837/. Published December 8, 2020. Accessed February 16, 2022 [Source]

[7] Blessing EM, Steenkamp MM, Manzanares J, Marmar CR. Cannabidiol as a potential treatment for anxiety disorders. Neurotherapeutics : the journal of the American Society for Experimental NeuroTherapeutics. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC4604171/. Published October 2015. Accessed February 16, 2022 [Source]

[8] Horváth B, Mukhopadhyay P, Haskó G, Pacher P. The endocannabinoid system and plant-derived cannabinoids in diabetes and diabetic complications. The American journal of pathology. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC3349875/. Published February 2012. Accessed February 16, 2022 [Source]

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: