Est-ce possible de voyager avec du CBD ?

Le voyage international est devenu plus abordable et accessible que jamais auparavant. Cependant, pour ceux qui ont besoin du CBD (cannabidiol), voyager à l'international pourrait être problématique. Ceux qui ne peuvent pas laisser leur CBD chez eux doivent réfléchir soigneusement aux conséquences légales de l'emporter en voyage.

La légalité du CBD

Lé légalité du CBD dans la juridiction vers laquelle vous voyagez est le facteur le plus important à prendre en compte. Actuellement, plusieurs pays dans le monde ont en effet légalisé le cannabis récréatif et médical sous ses différentes formes. Cependant, les voyageurs à destination de l'Europe doivent faire attention face à la myriade de lois du continent. Comme la légalité du cannabidiol diffère d'un pays à l'autre, les voyageurs en Europe doivent toujours étudier soigneusement et comprendre les lois du pays qu'ils vont visiter.

Le moyen le plus sûr pour savoir si le CBD est légal dans le pays vers lequel vous voyagez est de demander à un agent des douanes ou à un membre d'une ambassade. Vous pourriez aussi trouver de l'aide auprès de la compagnie aérienne ou du représentant de l'aéroport. Comme le CBD devient plus accepté dans le monde entier, les lois changent : les surveiller régulièrement est donc une bonne idée.

L'Opium Act et la Déclaration Schengen

Si vous avez l'intention de voyager avec du CBD dans un pays faisant partie de l'espace Schengen, vous pourriez avoir besoin d'un certificat Schengen. Il pourrait y avoir des conséquences légales si vous transportez dans un de ces pays un complément ou un médicament tombant sous le coup de l'Opium Act.

Les médicaments qui tombent sous le coup de l'Opium Act incluents les anti-douleur puissants, les somnifères ou anti-anxiété puissants (comme le Valium ou le Seresta), les médicaments pour le TDAH (comme la Ritaline ou le Concerta) et le cannabis médical.

Si vous avez l'intention de voyager avec ces substances, vous aurez besoin d'une déclaration Schengen. Cette déclaration, qui doit être signée par un médecin, indique que le médicament est nécessaire est doit être en votre possession. Les certificats médicaux Schengen ne sont généralement valables que pour une période de 30 jours et sont soumis à un ensemble d'autres conditions. Il est crucial que vous fassiez des recherches et que vous soyez certain que tout soit en ordre avant de voyager.

L'importance de l'honnêteté et de la réputation de la marque

Dans la plupart des cas, le CBD peut être transporté en Europe sans danger tant qu'il contient moins de 0,2 % de THC. Cette limite a été choisie car c'est la quantité de THC naturellement présent dans le chanvre industriel. Même si ce seuil exact peut varier d'un pays à l'autre, 0,2 % est considéré comme étant suffisamment faible pour être sans danger partout. Mais comment être sûr que son produit au CBD contienne moins de 0,2 % de THC ?

La plupart des produits au CBD affichent clairement leur teneur en cannabinoïdes. De plus, ils soulignent généralement le fait que le produit se situe sous le seuil légal pour la teneur en THC. Cependant, sans test en laboratoire effectué par une tierce partie, il n'y a vraiment aucun moyen de savoir si c'est vrai ou non.

Voilà pourquoi il est important de ne voyager qu'avec des produits au CBD fabriqués par une marque réputée et digne de confiance. Des marques transparentes, comme Cibdol, vous fourniront toujours les résultats des tests pour soutenir leurs affirmations. C'est tout simplement plus sûr de voyager avec une marque en qui vous avez confiance pour produire du CBD légal.

Amérique du Nord

Aux États-Unis, des réglementations pour le CBD ont été mises en place par la DEA (Drug Enforcement Agency). Aux États-Unis, un produit au CBD est considéré comme légal s'il contient moins de 0,3 % de THC. De nombreux voyageurs ont rapporté avoir pu passer avec de petites différences, mais les réglementations de la TSA imposent aux agents de rapporter toute potentielle violation aux forces de l'ordre.

Cependant, dans certains états américains, la loi de l'état peut entrer en conflit avec la loi fédérale. Voilà pourquoi il est toujours préférable d'étudier les lois spécifiques de l'état vers lequel vous voyagez.

Comme le cannabis médical et récréatif ont été légalisé au Canada, il n'existe aucune limite sur la quantité de THC qu'un produit au CBD légal peut contenir. Vous pouvez voyager en toute sécurité avec une quantité représentant jusqu'à 30 jours de consommation en CBD. Cependant, les huiles transportées en cabine seront soumises aux limites de la compagnie aérienne sur les liquides (généralement 100 ml au Canada).

Conclusions sur le voyage avec du CBD

Si vous voyagez en Europe, vous devriez vous assurer de ne transporter que des produits au CBD contenant moins de 0,2 % de THC. Si vous voyagez aux États-Unis, vous ne devriez transporter que des produits au CBD contenant moins de 0,3 % de THC, tout en vous assurant de ne pas violer les lois des états.

De quel produit ai-je besoin ?