Qu'est-ce que l'humulène ?

Composante majeure du phytocomplexe du plant de cannabis, l'humulène, aussi connu sous le nom d' α-humulène ou α-caryophyllène, contribue à l'odeur si remarquable des fleurs de cannabis. Des recherches préliminaires suggèrent également que ce terpène pourrait contribuer au potentiel thérapeutique de la plante.

L'humulène compte parmi les centaines de molécules présentes dans la résine de cannabis. En raison des trois unités isoprène dans sa structure, il appartient à la classe des sesquiterpènes.

Récemment, des chercheurs se sont intéressés aux terpènes en tant que potentielles sources médicinales — l'humulène n'y fait pas exception. Même si les cannabinoïdes sont les principaux pourvoyeurs des effets du plant de cannabis, les terpènes semblent entrer en synergie avec ces molécules, tout en apportant aussi leurs effets uniques.

Arôme

Qu'est-ce que l'humulène ?

L'humulène produit une odeur boisée, terreuse et épicée. La molécule se retrouve à la base de l'odeur de nombreux cultivars du cannabis, herbes aromatiques et herbes médicinales traditionnelles.

Aussi présent dans

Ça vous est déjà arrivé d'ouvrir une bouteille de votre bière IPA préférée et d'avoir l'impression de sentir du cannabis ? Eh bien, l'humulène pourrait bien être le responsable de cette curieuse sensation.

Pourquoi ? L'humulène est présent en grande quantité dans l'huile essentielle du houblon — une plante utilisée pour parfumer la bière lors du processus de brassage. Fait intéressant, le cannabis et le houblon sont tous les deux membres de la famille des Cannabacées.

Le houblon désigne la fleur du plant de houblon (Humulus lupulus) qui peut contenir jusqu'à 40 % dans sa forme d'extrait.

Le cannabis et le houblon ne sont pas les seules sources végétales d'humulène. La molécule se retrouve aussi dans des plantes venues de tous les continents sur terre, très souvent aux côtés de son cousin le caryophyllène. Les deux terpènes partagent la même formule, mais leurs atomes sont disposés de manière différente.

La recherche a découvert de hauts niveaux d'humulène dans l'atmosphère aux abords de certaines cultures et plantes sauvages, comme le pins, l'oranger, Iva annua, le tabac et le tournesol.

Le terpène est également très présent dans la composition de l'huile essentielle de la sauge, du Lindera obtusiloba, du gingembre, du laurier chinois et de la coriandre vietnamienne.

L'humulène joue le rôle de métabolite secondaire dans ces plantes et agit pour les protéger contre les insectes nuisibles. Fait intéressant, il semble agir en perturbant la reproduction. Des recherches ont découvert que l'humulène réduisait le taux de réussite reproductif de la mouche méditerranéenne des fruits.

Qu'est-ce que l'humulène ?

Effets possibles

À ce jour, l'humulène a démontré les effets suivants :

• Anti-inflammatoire
• Anti-tumeur
• Antibactérien

Penchons-nous sur certaines des recherches soutenant ces effets :

Recherches de soutien

L'humulène a démontré un potentiel thérapeutique dans des études cellulaires et animales. Malheureusement, il n'existe aucun essai clinique pour confirmer ces effets sur l'homme. Pour l'instant, ces recherches préliminaires servent d'indicateur sur ce que de futures études humaines pourraient découvrir.

• Anti-inflammatoire

Une étude dans l'European Journal of Pharmacology a exploré le potentiel anti-inflammatoire de l'humulène. Les chercheurs ont induit des gonflements dans les pattes de rats et de souris, puis ont administré de l'humulène par voie orale.

Ils ont découvert que l'humulène était capable de réduire le nombre de molécules inflammatoires et que les effets étaient même comparables à ceux produits par des médicaments anti-inflammatoires. Les chercheurs ont conclu que l'humulène et le β-caryophyllène « pourraient représenter des outils importants pour la gestion et/ou le traitement des maladies inflammatoires ».

Des recherches publiées dans le British Journal of Pharmacology ont testé l'humulène sur un modèle expérimental d'asthme allergique chez des souris. Parmi les symptômes de la maladie, on peut citer l'hyper-réactivité des voies aériennes, l'inflammation éosinophile (un type de globule blanc) et l'hypersécrétion de mucus.

L'humulène a démontré des propriétés anti-inflammatoires marquées contre l'inflammation des voies aériennes quand il était administré par voie orale ou comme aérosol. Les chercheurs ont déclaré que leurs découvertes suggéraient que le terpène était une molécule attractive dans le traitement de l'asthme et des allergies liées à l'inflammation.

• Anti-tumeur

Une étude de 2003 publiée dans le journal Planta Medica démontre le potentiel anti-tumeur de l'humulène.

Les recherches ont commencé quand des scientifiques ont testé l'huile essentielle de sapin baumier — un arbre très répandu au Canada — sur plusieurs types de cellules tumorales. Ils ont découvert que l'huile était efficace sur toutes les lignées cellulaires testées.

Ils ont poursuivi en analysant l'huile grâce à la chromatographie en phase gazeuse, ce qui leur a permis de découvrir que l'humulène était le composé actif contre les cellules tumorales.

Les chercheurs ont découvert que l'humulène pourrait produire ses effets anti-tumeur en réduisant les niveaux de glutathion cellulaire et en renforçant les niveaux de dérivés réactifs de l'oxygène (DRO). Les DRO sont connus pour jouer un rôle dans l'apoptose — la mort naturelle et contrôlée des cellules.

D'autres recherches publiées dans le journal Cancer Cell & Microenvironment ont testé une huile essentielle riche en humulène sur des cellules du cancer colorectal. L'huile avait été tirée des feuilles de Myrica rubra (yangmei), un fruit subtropical fruit présent en Asie et utilisé en médecine traditionnelle.

Les chercheurs ont découvert que l'huile réduisait l'invasion tumorale, diminuait les métastases (la croissance secondaire) et induisait l'apoptose.

• Antibactérien

L'humulène semble également posséder des propriétés antibactériennes. Un article de recherche publié dans Phytotherapy Research suggère que l'humulène pourrait combattre Staphylococcus aureus, une souche bactérienne qui provoque des infections cutanées, osseuses et pulmonaires.

L'étude a testé l'huile de sapin baumier contre plusieurs types de bactérie. Les chercheurs suggèrent que l'humulène — bien qu'étant une composante mineure de l'huile — réussissait à produire une action efficace contre Staphylococcus aureus.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: