Qu’est-ce que le nérolidol ?

Qu’est-ce que le nérolidol ?

En tant que l’un des plus de 40 000 terpènes existant dans la nature, le nérolidol se trouve dans de nombreuses espèces de plantes produisant une odeur florale. La molécule apparaît également au sein de nombreuses herbes utilisées en médecine populaire. Il est intéressant de noter que la recherche moderne fait actuellement des tests sur ce terpène dans le but d’en élucider les prouesses thérapeutiques. Les résultats des expériences préliminaires se sont montrés très intéressants.

Les trichomes des fleurs de cannabis produisent eux aussi ce terpène, ce qui mène à la saveur et au goût de certaines variétés. Cependant, les chercheurs n’ont trouvé cette molécule qu’en petites quantités en analysant des cultivars californiens. Le nérolidol appartient à la famille chimique des sesquiterpènes, un groupe de composés qui sont moins volatiles et plus odorants que les autres terpènes.

De nombreuses entreprises emploient l’odeur forte et agréable du nérolidol dans un nombre de produits cosmétique et d’entretien incalculable. Des rapports suggèrent que, chaque année, ces industries emploient entre 10 à 100 tonnes de ce terpène. L’odeur fraîche du nérolidol se retrouve partout, des shampoings aux parfums en passant par les détergents et les nettoyants. L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux a aussi classé le nérolidol comme un agent de saveur alimentaire salubre, vous pouvez le trouver infusé dans de nombreux aliment, faisant office d’agent d’exhausteur de saveur.

Arôme

Le nérolidol contribue aux arômes boisés, floraux, fruités et terreux de nombreuses plantes, fruits et herbes culinaires. Globalement, la combinaison de ces notes crée une odeur proche de celle d’une écorce d’arbre fraîche.

On en trouve dans

De nombreuse plantes produisent le nérolidol en tant que métabolite secondaire. On le trouve dans les bulbes, les graines, les feuilles et les parties aériennes de certaines espèces. Ce terpène joue un rôle protecteur à l’encontre des prédateurs herbivores, qui, sans lui, dévoreraient les plantes.

Le nérolidol est un composant du gingembre, de jasmin, de l’arbre à thé, de la lavande, de la citronnelle, de l’eucalyptus, du basilic doux, du thé vert et noir, de la cardamome, de la stévia, de l’estragon, de la verveine citronnée, du thym et de l’anis étoilé.

Qu’est-ce que le nérolidol ?

Effets possibles

La recherche conduite sur des cellules et des animaux suggèrent que le nérolidol pourrait montrer une myriade d’effets thérapeutiques. Ceux-ci comprennent des effets :

• Anti-inflammatoire
• Antinocicéptif
• Antitumoral
• Antioxydant
• Neuroprotecteur
• Antiulcéreux

Le nérolidol semble fonctionner en synergie avec certains cannabinoïdes, améliorant ainsi leurs propriétés médicales, un phénomène connu sous le nom d’effet d’entourage. Pour l’instant, la recherche a prouvé que le terpène augmentait le potentiel sédatif du CBN.

Recherches sur le sujet

Toutes les recherches prometteuses concernant le nérolidol sont précliniques. Des tests cliniques exhaustifs sont nécessaires pour confirmer la manière dont le terpène affecte l’humain. Cependant, cette recherche précoce montre un point de vue intéressant sur ses possibles applications thérapeutiques futures.

• Anti-inflammatoire et antinocicéptif

Le nérolidol pourrait être à même de réduire l’inflammation, un état physiologique impliqué dans de nombreuses maladies. Une recherche publiée dans la revue Clinical Pharmacology a enquêté sur les propriétés antinocéptives et anti-inflammatoires du nérolidol chez des modèles de douleurs sur des souris.

Après avoir soumis les souris à des batteries de tests destinés à provoquer des douleurs, les chercheurs ont découvert que diverses doses de nérolidol étaient efficaces dans la réduction des douleurs. Ils ont soulevé la possibilité que ce terpène pourrait provoquer ces effets par le biais du système GABAnérgique : un réseau impliqué dans la création et le métabolisme du neurotransmetteur GABA.

Les neurones GABA sont associés à la régulation du contrôle de l’information sensorielle dans la colonne vertébrale et le neurotransmetteur joue un rôle dans la médiation et la perception de la douleur. Les chercheurs ont également découvert que le nérolidol réduisait la production de molécules inflammatoires (y compris les interleukines) sur des modèles d’inflammation chez la souris.

• Antitumoral

De nombreuses études animales suggèrent que le nérolidol pourrait aider à réduire la taille et l’occurrence des tumeurs. Une étude publiée dans la revue Carcinogenesis a testé ces effets sur des souris exposées à un cancérigène puissant qui promeut la croissance de tumeur dans le colon.

Les chercheurs ont observé que les souris nourries au nérolidol montraient une réduction des tumeurs intestinales. Le nombre s’est écroulé, passant de 82 à 33 %. Les auteurs de cette étude ont déclaré que « Les effets du nérolidol sont intéressants en termes d’identification d’un nouvel inhibiteur de la carcinogenèse du grand intestin ».

Une autre étude a exploré les effets antitumoraux de l’huile essentielle de Zornia brasiliensis, une plante riche en nérolidol et autres terpènes. Les chercheurs ont administré l’huile à des souris et ont découvert une réduction de croissance tumorale à des taux de 1.68–38.61 %.

• Antioxydant et neuroprotecteur

En tant qu’antioxydant, le nérolidol pourrait être à même de défendre contre le stress oxydatif et les dégâts résolutoire à l’ADN. Plusieurs études cellulaires ont démontré la puissante activité antioxydante du nérolidol, ainsi que la capacité du terpène à contrecarrer les effets des radicaux libres. La molécule semble capable de protéger les lipides, les protéines et l’ADN des dégâts oxydatifs.

Une étude animale suggère que ces effets antioxydants pourraient produire des propriétés neuroprotectrices. Les chercheurs ont observé les effets du nérolidol contre l’oxydation dans l’hippocampe des souris. Ce terpène a catalysé un effet protecteur en boostant la production d’enzyme antioxydants, en s’attaquant aux radicaux libres et en prévenant de la peroxydation des lipides.

• Antiulcéreux

Le nérolidol pourrait jouer un rôle dans le futur traitement des ulcères gastriques. La condition affecte des millions de personnes chaque année et a de multiples causes. Certaines souches bactériologiques et anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) les déclenchent souvent. Cependant, des facteurs tels que le fait de fumer et le stress contribuent à leur développement.

Une étude de 2014 a testé les effets du nérolidol sur différents modèles expérimentaux d’ulcère chez la souris. Les chercheurs ont découvert que le terpène produit une réduction significative des ulcères causés par le stress. Le terpène a aussi inhibé les ulcères provoqués par éthanol de 52,63 % lors de l’administration de dose de 250 mg/kg et de 87,63 % à des doses de 500 mg/kg. Le nérolidol a aussi inhibé significativement les ulcères provoquaient par l’AINS indométacine.

Les chercheurs ont conclu que leurs découvertes suggéraient que le nérolidol pourrait être employé en tant que traitement gastroprotecteur et antiulcéreux.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: