4 moyens simples de gérer son stress

Publié:

Stress chronique dans le monde moderne

La vie est stressante. Les relations amoureuses, le travail, le sport, les maladies – tous ces éléments mettent le corps à l’épreuve d’une sacrée dose de stress au quotidien. En ce qui concerne le sport et les maladies, le stress est majoritairement physique. Nos corps sont soumis à des conditions plus difficiles dans ces cas. La même chose s’applique pour le travail et les relations amoureuses, sauf que cette fois-ci, le stress sera plus émotionnel et psychologique.

Stressed written on beach

C’est normal d’être stressé. Cela peut paraître étonnant, mais le stress n’est pas une chose qu’il faut complètement éliminer de sa vie. Notre corps et notre esprit ont plusieurs processus destinés à entrer en jeu pendant de courtes périodes de stress. Ce dernier aide à la concentration, à augmenter le rythme cardiaque et à booster votre système immunitaire. Le problème, c’est lorsque le stress ne disparaît pas.

Des périodes prolongées de stress vont grandement nous impacter. On devient plus enclin à des troubles de santé, à l’irritabilité, la fatigue et les abus. Ce dernier facteur peut pousser certains styles de vie à perpétrer ce stress continu. Et avant même qu’on le réalise, le stress continue d’agir et il paraît impossible à évincer.

Comment savoir si vous êtes stressé ?

Des périodes aiguës de stress peuvent facilement être repérées – bon nombre d’entre nous remarqueront des changements dans notre comportement ou nos réactions. Notre stress peut se manifester sous la forme de sensations de pression, d’anxiété et de remise en question constante. Il n’est pas rare de ressentir un mélange de ces émotions lorsqu’une date limite au travail se rapproche à grand pas, ou lorsqu’on est frustré par les actions de notre partenaire.

Des symptômes de stress persistant peuvent être significatifs. Tout le monde le gère différemment, mais des périodes prolongées de stress peuvent nous laisser fatigués, déprimés, vaseux ou même en proie à des problèmes de respiration. Si cela va plus loin, on peut avoir une perte de la libido, des difficultés à s’endormir, un sur-appétit et parfois même, des douleurs à la poitrine. Bien que l’impact négatif sur la santé soit substantiel, toutes les périodes de stress peuvent être gérées. Il faut juste savoir comment. C’est là, qu’entre en jeu la méthode BAMA.

Gérer le stress à l’aide de la méthode BAMA

a woman painting

La première chose à savoir sur cette approche structurée pour gérer le stress, c’est qu’elle n’est pas basée sur des preuves anecdotiques ou des remèdes traditionnels. Des études scientifiques précises et minutieuses ont été faites pour mesurer les paramètres spécifiques liés au stress. La qualité de vie, l’humeur, les niveaux de cytokine et la production cellulaire ont tous été pris en compte. En adoptant les quatre principes simples ci-dessous, les patients ont constaté une réduction drastique de leurs niveaux de stress.

D’abord, nous avons le « body » (corps). Cela implique de passer du temps dehors – souvent dans un endroit calme et agréable – de croquer la vie à pleines dents et de faire un peu d’exercice, le tout en profitant de la beauté et de la sérénité que la nature prodigue.

Ensuite, on doit s’attaquer à la partie « awareness » (conscience) du stress. Cette étape repose sur la méditation et le calme mental – le développement d’une meilleure perception à comprendre ce qui engendre le stress et être attentif à son environnement de tous les jours.

Suite à cela, s’ajoute le « mind » (l’esprit). On se concentre ici sur la compréhension de la façon dont notre cerveau réagit au stress. En se concentrant sur des pensées positives et des activités gratifiantes, on peut améliorer les neurotransmetteurs qui nous aident à nous sentir bien.

Enfin, nous avons « l’art ». Voyez l’art comme vos sentiments intérieurs, qui définissent votre personne. L’objectif est de canaliser votre énergie dans une activité et de laisser votre flux intérieur prendre le dessus. Tandis que l’art est une activité idéale pour atteindre cet objectif, n’importe quelle activité créative fonctionne aussi. En étant créatif, on occupe l’esprit et on peut ainsi repousser toutes les mauvaises pensées qui nous stressent.

Lorsqu’elles sont combinées, ces quatre actions peuvent nous aider à gérer le stress lorsqu’il pointe le bout de son nez. Souvenez-vous pourtant qu’on ne peut jamais l’éliminer complètement. C’est une des raisons qui fait que nous sommes humains. Une approche bien plus durable et bénéfique est de savoir quand nos corps sont stressés, et les aider à ce moment-là à retrouver leur état d’équilibre naturel.

B : Body – embrasser la nature

family dinner in nature

Le corps est l’une des catégories que nous sommes le plus à même d’esquiver. La société moderne fait de son mieux pour éradiquer nos désirs de profiter de la nature et de préparer de bons plats sains et copieux. Si on ne compte pas se laisser abattre par le stress, alors pourquoi laisser la pression d’un style de vie moderne prendre le dessus sur nous ?

Une légère brise, le pépiement des oiseaux et (selon la période de l’année), avec un peu de chance, un rayon de soleil sur le visage…Prendre de longues respirations en profitant de ces moments permet vraiment de réaliser à quel point le stress peut disparaître petit à petit. Vous n’avez pas besoin de partir quelque part de précis ou de vous perdre en pleine forêt pendant des heures. Prenez juste le temps de vous poser quelques minutes et d’observer l’environnement autour de vous.

N’ayez crainte si vous vivez dans une zone urbaine ou semi-rurale. Une étude comportementale sur « Les niveaux de réponse face au stress et à la nature » a déjà été faite. Les résultats montrent que tous types d’environnements, dont les décors urbains, permettaient quand même de réduire le stress. Les chercheurs en ont conclu que « pour beaucoup de personnes, les environnements naturels peuvent être pratiques pour réduire les taux de stress ».

A : Awareness – savoir quand et comment le stress peut vous impacter

Afin de soutenir l’efficacité de la conscience, le Journal of Psychosomatic Research a publié un rapport compréhensif de 64 études liées à MBSR (réduction du stress lié à la conscience). Ils ne se sont pas contentés d’étudier chaque étude individuellement. Les 64 études ont été minutieusement examinées pour s’assurer qu’elles étaient pertinentes et que les données étaient de qualité acceptable. Ce rapport avait pour objectif de déterminer si une conscience accrue aux facteurs de stress permettait de réduire leur impact négatif et d’améliorer la capacité des patients à faire face à un stress répété. Ils ont conclu que « le MBSR peut aider un large éventail de personnes à faire face à des problèmes cliniques et non-cliniques ».

Un soutien répété pour l’efficacité de la conscience est apparu dans une étude faite par le Canadian Breast Cancer Research Institute. Non seulement cette étude en arrivait à une conclusion similaire à celle mentionnée ci-dessus, mais il s’agissait de : « la première méthode à montrer des changements dans la production de cytokine liée au cancer. La réduction était le résultat direct d’une adhésion à un programme d’éveil de la conscience ».

man chilling

Bien que les cytokines soient essentielles au bon fonctionnement de notre système immunitaire, trop de cytokines pro-inflammatoires peuvent contribuer à des maladies telles que le cancer. Vous pouvez en savoir plus sur la mécanique et l’impact de la production de cytokines ici.

M : Mind – la science derrière la réaction de notre cerveau face au stress

Avoir des pensées positives est supposé stimuler la production de certains composés chimiques dans notre cerveau. En faisant cela, on constate une réduction du stress et on développe la capacité de pouvoir s’attaquer à nos blocages mentaux. En prenant part à des activités gratifiantes, créatives et appréciables, on libère naturellement de la dopamine, de la phényléthylamine et de la sérotonine. La dopamine permet à notre cerveau de penser à de nouvelles idées tandis que la phényléthylamine entretient la chimie naturelle de notre cerveau. La sérotonine, quant à elle, contribue aux sensations de bien-être et de positivité.

Afin de soutenir vos processus biologiques naturels, essayez de consommer des aliments complets et sains. Riches en nutriments et vitamines, ils encouragent la production de ces substances neurochimiques bénéfiques. Si vous ne savez pas vraiment où commencer un régime sain et naturel, allez voir notre article sur le régime Blue Zone et vous apprendrez bien des choses.

A : Art – créativité et flux

father and daughter painting

Pensez à la dernière fois où vous avez inscrit vos pensées sur papier, pris un pinceau, écrit une lettre, construit des châteaux-forts incroyables en Lego avec vos enfants ou même assemblé des meubles en kit. Pendant toutes ces activités, nos voix intérieures se taisent, car on se concentre sur la tâche au moment présent et on ne pense qu’aux choses nécessaires pour conceptualiser notre activité. Nul besoin de créer un chef-d’œuvre ; l’intérêt de ces activités repose sur l’acte et non pas le résultat.

Nous ne sommes pas les seuls à affirmer cela. Un article publié dans Psychology Today a démontré que 45 minutes de « création d’art » permettaient de réduire les niveaux de stress, et ce peu importe vos compétences artistiques. Au total, il a été demandé à 39 adultes âgés de 18 à 59 ans de faire « n’importe quel type d’art ».

Pour quantifier une réduction du stress, les chercheurs ont surveillé les niveaux de cortisol. Le cortisol est une hormone libérée par notre corps lorsque nous sommes stressés. Une fois les 45 minutes écoulées, les résultats ont montré que « 75 % des participants avaient des taux de cortisol plus bas ». Pour soutenir l’idée que l’art n’a pas besoin d’être primé, les chercheurs ont également constaté que « l’expérience antérieure ne semblait pas avoir d’importance ni d’impact dans le résultat ».

Ensemble, seuls ou isolés, adopter ces principes si simples permettrait de réduire le stress, et ça, c’est une preuve scientifique. À quand remonte la dernière fois où vous avez consacré du temps et de l’attention à votre corps, votre conscience, votre esprit ou votre art ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et profiter d’une promotion de 10 % sur une commande

De quel produit ai-je besoin ?