Le CBD peut-il réduire le stress causé par l'eczéma ?

Publié:

La maladie mentale n'est pas un échec personnel. Cette affirmation est peut-être audacieuse, mais dans un monde dominé par le stress émotionnel, elle aide à réaliser qu'on n'est pas le seul à avoir des difficultés. Que ce soit le travail, la maison, les problèmes de famille, ou bien les voisins qui mettent de la musique jusqu'au petit matin, impossible d'éviter le stress. Dans des circonstances ordinaires, le stress est un aspect nécessaire et sain de la vie, qui nous aide à rester concentrés et éveillés. Cependant, c'est quand le stress devient hors de contrôle que des troubles physiquement et mentalement handicapants commencent à se manifester. Dans cet article, nous allons regarder comment des chercheurs pensent que le CBD pourrait impacter l'eczéma lié au stress, une des manifestations physiques des maladies liées au stress.

Dans la plupart des cas, la plus grande difficulté à surmonter dans tout trouble influencé par le stress, c'est d'en parler ! Que ce soit à un médecin, un psychologue ou un ami, parler de son ressenti est d'une importance capitale.

Gérer le stress ne se fait pas toujours de manière simple, en particulier quand il commence à impacter notre corps et notre esprit. Heureusement, un rapport de 2001 de l'Organisation Mondiale de la Santé a souligné comment plusieurs troubles psychologiques graves pouvaient être facilement gérés, traités ou évités avec de simples médicaments et des programmes de santé basés sur les communautés. Même si le traitement peut sembler simple, le défi pour les organismes de santé, c'est qu'aucun cas de stress ne se ressemble.

Comprendre le stress et ce qui le cause

Il n'existe pas d'approche unique pour la gestion du stress ou des éléments déclencheurs du stress. Une surcharge de travail pourrait stresser une personne, alors que d'autres pourraient ne pas être affectées. La source du stress variera d'une personne à l'autre. Il est vital d'être honnête avec soi-même et de parler franchement de la cause de votre stress, que ce soit un élément matériel ou une personne.

Il est possible que l'élimination de la source du stress suffise à vous remettre sur la bonne voie. Si vous ne pouvez pas l'éliminer, parmi les potentielles étapes pour gérer le stress, on peut citer une activité physique régulière, des techniques de relaxation (lecture, yoga, médiation), le fait de passer du temps en famille ou entre amis, ou bien de pratiquer des loisirs. Les stratégies efficaces varieront, une fois de plus d'une personne à l'autre. Souvent, la meilleure approche est d'être proactif dans la gestion du stress, plutôt que d'attendre qu'il s'accumule au point de se répandre sous forme d'un éventail de symptômes mentaux ou physiques.

Le lien entre stress et eczéma

Nous avons beaucoup parlé du stress, mais en réalité, quel est l'impact du stress émotionnel sur le corps ? D'un point de vue psychologique, un stress prolongé ou non-traité peut entraîner de l'anxiété, une dépression ou un manque de motivations, pour ne citer que quelques symptômes. Physiquement, le stress peut se manifester sous forme de maux de tête, de maux d'estomac, de tension musculaire et de problèmes de peau, comme celui qui fait le titre de cet article – l'eczéma.

L'eczéma, ou dermatite atopique comme on l'appelle aussi, est généralement provoqué par une suractivité du système immunitaire. En réponse à un agent interne ou externe, notre système immunitaire peut déclencher une inflammation excessive. Le résultat est l'apparition de zones rouges, douloureuses et qui démangent sur la peau, le visage, les coudes, les genoux, les mains, les pieds et les chevilles. Malheureusement, nous ne savons pas encore ce qui pousse notre système immunitaire à se comporter ainsi, ce qui rend impossible de guérir l'eczéma – du moins pour le moment.

Ce que l'on peut toutefois faire, c'est gérer ou réduire les agents qui poussent notre système immunitaire en surchauffe. La peau sèche, les irritants comme les shampoings, les métaux, la fumée de cigarette et les allergènes alimentaires sont tous liés aux crises d'eczéma. Si vous arrivez à identifier le bon élément déclencheur, vous pouvez alors essayer de l'éliminer. Ce serait déjà une bonne chose de faite, mais vous pourriez vous demander quelle est la place du stress dans le cadre de l'eczéma.

Même si la recherche est limitée, il existe des éléments qui suggèrent que le stress émotionnel agit aussi comme déclencheur des crises d'eczéma. Dans une analyse étendue menée par plusieurs universités de renom, il a été établi que « le stress psychologique est un élément contribuant significatif à la dermatite atopique, à travers ses effets directs et indirects sur la réponse immunitaire ». Les chercheurs ont ajouté que plus d'études scientifiques étaient nécessaires pour établit les « interactions neuro-cutanées » exactes – il s'agit des interactions ayant lieu entre les différents gènes, pour parler plus simplement.

Que suggèrent les universitaires sur le CBD dans le cadre du traitement de l'eczéma ?

Que nous soyons lentement en train de découvrir le mécanisme sous-jacent impliqué dans l'eczéma est, sans l'ombre d'un doute, une nouvelle fantastique. Mais pour les millions de personnes qui vivent avec la maladie, quelles options existent si les déclencheurs cités plus haut sont inconnus, ou inévitables ?

Le répit pourrait venir sous la forme d'un cannabinoïde issu du chanvre, le CBD – du moins selon une étude publiée par La Clinica Terapeutica. L'objectif de l'étude était d'explorer les effets d'un onguent au CBD administré sur plusieurs maladies de peau.

Il a été demandé à un total de vingt malades (dont cinq souffrant de dermatite atopique) d'appliquer un baume d'application locale au CBD sur les zones affectées, deux fois par jour, pendant trois mois. En utilisant les données d'évaluations de l'état de la peau, des questionnaires cliniques et des éléments photographiques, les « résultats ont montré que le traitement local avec un onguent enrichi au CBD avait significativement amélioré les paramètres de la peau ». L'étude ajoute : « aucune réaction irritante ou allergique n'a été documentée durant la période de traitement».

Il reste encore énormément à apprendre au sujet du mécanisme sous-jacent de l'eczéma, en plus du lien entre la maladie et le stress. Alors que nous attendons plus d'études sur l'impact du CBD sur l'eczéma, les résultats préliminaires semblent favorables – une direction qui intéressera sans l'ombre d'un doute les millions de personnes vivant avec l'eczéma.

Inscrivez-vous à notre newsletter et profiter d’une promotion de 10 % sur une commande

De quel produit ai-je besoin ?