Recherche de produits

Le CBD Peut-Il Vous Faire Planer ?

Publié:

Des recherches passionnantes concernant l’impact des cannabinoïdes sur le corps sont en train de donner forme à la base de discussions dans le domaine médical et politique. Comme le chanvre et le cannabis font sentir leur présence dans les ministères et parlements du monde entier, bon nombre d’organismes gouvernementaux ont déjà pris des mesures de réforme sur le cannabis tout en soutenant l’étude du cannabis médical. Ceci a entraîner un dialogue sur la façon dont les cannabinoïdes interagissent avec nos états mentaux et physiques. Cette discussion explore également la notion de savoir si les cannabinoïdes agissent plus efficacement de concert ou en isolation.

La recherche actuelle

Alors que plus d’une douzaine de cannabinoïdes sont actuellement à l’étude, les deux acteurs clés qui ont attiré le plus d’attention sont le THC et le CBD. Les deux sont passé par des analyses assez poussées de leur potentiel de santé, et de leur possibilité ou non à provoquer l’enivrement.

La recherche a pointé de nombreux bienfaits du CBD pour les patients souffrant de troubles convulsifs comme le syndrome de Dravet, et pour ceux qui cherchent un soulagement des douleurs physiques ou de l’anxiété. Cependant, les effets des produits à base de cannabis débordent souvent au-delà des symptômes qu’ils entendent soulager. Au final, beaucoup se retrouvent à poser la question : « le CBD peut-il faire planer ? »

Beaucoup de cannabinoïdes sont en réalité complètement non-psychoactifs et le CBD est dans ce cas. Donc, pour répondre brièvement à la question, le CBD ne vous fera pas planer. Même si le CBD est produit dans les mêmes trichomes que le THC et d’autres composés végétaux bénéfiques, il est psycho-inactif et ne provoque aucune interruption dans le fonctionnement normal.

THC & CBD

cannabis leave

En observant les différences entre le THC et le CBD, il est utile de comprendre que le THC est le principal cannabinoïde responsable de l’effet « mental planant » du cannabis. Alors que de nombreuses études affichent les nombreux bienfaits d’un spectre complet de cannabinoïdes sur le corps, certains individus ne réagissent tout simplement pas bien aux effets psychoactifs du THC. Pour cette raison, le CBD est souvent considéré comme le cannabinoïde le plus bénéfique d’un point de vue thérapeutique.

Au final, la raison qui fait que le CBD ne vous fait pas planer s’explique par l’interaction unique de chaque cannabinoïde avec le cerveau, le corps et les autres cannabinoïdes.

Comment fonctionne le CBD

Notre cerveau est composé de neurones et de récepteurs qui influencent notre esprit, notre corps et notre humeur. Les neurones et les récepteurs modèlent un système de rétrocontrôle biologique modéré par des réactions chimiques. Un stimulus active ces récepteurs, ce qui pousse les neurones à répondre avec une réaction chimique qui interagit avec notre corps. La boucle de rétrocontrôle continue et ainsi de suite. Certains récepteurs fonctionnent mieux avec certains stimuli que d’autres. Donc, quand les récepteurs sont activés, cela pousse les neurones à libérer des substances chimiques qui lancent différents processus, comme la stimulation de l’euphorie ou la réduction de la douleur physique.

Quand ces récepteurs répondent aux substances chimiques déjà présentes dans le corps, ils impliquent généralement des cannabinoïdes endogènes ou « endocannabinoïdes ». Cependant, les récepteurs répondent également aux substances chimiques extérieures, comme les cannabinoïdes présents en concentrations observables dans le genre Cannabis.

Récepteurs CB1

abstract human body

Un récepteur cannabinoïde, CB1, interagit parfaitement avec le THC. Ceci entraîne les effets psychoactifs, qui sont ressentis de manière caractéristique après ingestion de la plante cannabis. Le CBD interagit également avec le récepteur CB1, mais d’une manière différente. Il y est adapté, mais la correspondance n’est pas aussi forte qu’avec le THC. En fait, le CBD empêche partiellement le THC de se lier à ces récepteurs, ce qui module ses effets psychoactifs quand il est ingéré en même temps que le CBD. De manière intéressante, cela fait du CBD un antagoniste du récepteur CB1.

En revanche, le CBD interagit aussi avec d’autres récepteurs, comme les récepteurs adénosine, sérotonine et vanilloïde. Ces récepteurs particuliers sont associés à bon nombre des effets anti-anxiété rapportés lors de la consommation de CBD. Des récepteurs similaires jouent aussi un rôle dans le soulagement de la douleur et de l’inflammation.

Comment prendre du CBD

Il existe un certain nombre de méthodes d’administration disponibles pour consommer des cannabinoïdes, y compris des aliments, des huiles et des teintures. Chacune de ces formulations résulte de différentes techniques de raffinage de la matière végétale. Alors que les produits au CBD de haute qualité ne contiennent que des traces négligeables de THC, certaines entreprises utilisent des méthodes d’extraction qui laissent des quantités indésirables de cannabinoïdes psychoactifs. Ceci augmente la possibilité de ressentir des effets secondaires psychoactifs avec des produits censés être non-psychoactifs.

Voilà pourquoi il est important d’acheter des produits au CBD auprès d’un fabriquant réputé. En l’absence de THC, il est possible d’administrer de très hautes concentrations de CBD et autres substances chimiques bénéfiques du chanvre. Des méthodes d’extraction adaptées éliminent les quantités infimes de THC présentes dans les plants de chanvre, pour un niveau final inférieur à 0,03 %. C’est bien en-dessous du seuil psychoactif. De plus, comme les dérivés riches en CBD peuvent être issus de chanvre industriel, ils sont plus largement disponibles et strictement régulés.

Quand on consomme du CBD, la dose journalière suggérée est d’environ 20mg. Cependant, le dosage varie d’un individu à l’autre et dépend de plusieurs facteurs. Beaucoup de personnes rapportent que la consommation de CBD favorise une agréable sensation de relaxation. Le CBD renferme de nombreuses applications potentiellement thérapeutiques, tout en modulant également les effets psychoactifs du THC. En comprenant les conséquences des différents cannabinoïdes sur le corps, vous pouvez ajuster votre prise de CBD pour une réponse bénéfique à vos besoins uniques.