Comment le corps absorbe-t-il le CBD ?

Publié:

Le terme biodisponibilité n’est pas si compliqué qu’il n’y parait

Pour faire simple, la biodisponibilité est la vitesse (et la manière) dont des ingrédients actifs atteignent leur cible dans le corps. Plus vite les composants sont absorbés par le corps, plus vite les effets auront lieu, la biodisponibilité est donc une considération majeure lors de la consommation de CBD.

Pour comprendre la manière dont la biodisponibilité varie d’un produit à une autre, il faut poser les bases. Une dose intraveineuse de CBD est la seule manière d’atteindre une biodisponibilité de 100 % (quasi-instantanée avec 100 % des composants atteignant les zones ciblées). Cependant, elle n’est jamais conseillée et une administration du CBD directement dans le flux sanguin n’est pas non plus pratique. À la place, les cannabinoïdes peuvent être consommés de pleins de façons différentes.

Actuellement, on peut trouver du CBD sous la forme topique, en gélule, en teinture, en produits comestibles, en liquide à vaporiser, en suppositoires et spray nasal. Cependant, en plus des différences en termes de bienfaits, chaque produit aura une biodisponibilité significativement différente.

Notre manière de consommer le CBD affecte sa biodisponibilité

Quand on pense au trajet entre la maison et le travail, la plupart des gens essaient de prendre la route la plus directe. Non seulement, elle sera la plus rapide, mais elle nous permet d’arriver au travail en nous sentant encore plus en forme. Une dose de CBD par intraveineuse est la route la plus rapide, pas de déviation, pas de bouchons, la voie est libre. Cependant, pour chaque feu rouge, chaque déviation, chaque travaux sur la voie publique, la durée du voyage s’allonge.

Le même principe s’applique à la biodisponibilité. Pour chaque obstacle introduit (enzymes digestives, suc gastrique, vitesse du métabolisme) la vitesse et l’impact du CBD sur le flux sanguin est compromis. Passer par la vitesse d’absorption la plus rapide ne sera pas toujours une solution adaptée à chaque consommateur de CBD. Le bon produit se choisit en fonction des attentes, de votre corps, et du but dans lequel le CBD est consommé. Mais se familiariser avec la biodisponibilité des différentes méthodes d’administration est judicieux, car vous serez conscient de tous les facteurs en jeu.

Les méthodes d’administration populaire et leur biodisponibilité

La consommation par voie orale est sans conteste la méthode d’administration du CBD la plus populaire. Cependant, c’est l’une de celles dont la biodisponibilité est la plus faible, seulement 6 à 13 %. Si vous souhaitez améliorer la captation et la puissance du CBD, essayez les huiles et les teintures sous la langue. Plus que de se contenter de votre système digestif, l’application sublinguale contourne les obstacles en pénétrant dans les petites capillarités se trouvant sous la langue. Attendez-vous à ce que l’administration sublinguale ait une bien meilleure biodisponibilité, elle se situe entre 40 et 50 %.

Il faut aussi prendre en compte les produits topiques et les produits à vaporiser. Malheureusement, tout comme la consommation par voie orale et sublinguale, les taux exacts de biodisponibilité ne sont que des estimations. On considère que les produits topiques ont un taux d’absorption plus faible que les produits consommés par voie orale, mais les liquides à vaporiser auraient quant à eux une biodisponibilité de 80 %. Heureusement, des recherches concernant la biodisponibilité dans le but de préciser les taux approximatifs d’absorption et les différentes méthodes d’administration sont en cours.

Le futur du CBD et de la biodisponiblité

Laissons de côté les méthodes d’administrations conventionnelles un moment. Les chercheurs travaillent actuellement sur de passionnants développements qui pourraient révolutionner la biodisponibilité. La nanoémulsion est une technique employée (expérimentalement) afin d’améliorer la solubilité du CBD dans l’eau. En temps normal, le CBD est très lipophile (hydrophobe). Cette caractéristique rend l’absorption du CBD par le corps humain difficile.

La nanoémulsion vise à contourner ce problème en rendant le CBD soluble dans l’eau et en transformant le cannabinoïde en nanoparticules. Une nanoparticule est si petite, qu’elle peut être directement absorbée par les cellules, sans avoir été décomposée par le foie au préalable. Pour vous donner une idée d’à quel point ces nanoparticules sont petites, dites-vous qu’une particule de CBD mesure 2 000 nanomètre. La nanoémulsion pourrait être capable de réduire ce chiffre et le faire passer entre 60 et 80 nanomètres, permettant ainsi aux cellules d’absorber facilement les particules de CBD et d’alterner drastiquement la biodisponibilité du composant.

Bien que la biodisponibilité soit une considération cruciale, elle n’est pas le seul facteur à prendre en compte en termes de produits CBD. Étant donné le nombre de méthodes disponibles (sans compter celles à venir), il est essentiel de trouver ce qui fonctionne pour vous et pour votre corps. Et si vous n’êtes pas satisfait des effets d’un produit en particulier, il vous en reste encore un tas d’autres à essayer puis à adopter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et profiter d’une promotion de 10 % sur une commande

De quel produit ai-je besoin ?