Published:

Updated:

Author: Luke Sholl

Consommer du CBD donnera-t-il lieu à un résultat positif lors d'un dépistage de drogue ?

Le CBD peut-il vous faire échouer à un test de dépistage de drogue ?

Alors que l’engouement pour le CBD n’en finit pas de croître, certaines voix s’élèvent et s’inquiètent de savoir si ce cannabinoïde pourrait donner lieu à un résultat positif lors d’un test de dépistage de drogue. Cependant, comment vous le découvrirez, le problème ne réside pas dans le CBD, mais dans la qualité des produits au CBD. Pour tout savoir sur le CBD et les tests de dépistage, continuez votre lecture.

Comment fonctionne un test de dépistage de drogue

Que vous soyez d’accord ou non avec l’idée des tests de dépistage, ils sont devenus un outil prévalent sur de nombreux lieux de travail. De ce fait, il est important de savoir comment ces tests fonctionnent et quelles substances ils détectent.

Les trois méthodes de dépistage les plus courantes sont :

• Test salivaire : C’est la moins invasive des trois méthodes de test les plus courantes, un écouvillon est passé dans la bouche à la recherche de plusieurs substances courantes. L’écouvillonnage ne prend que quelques secondes, mais vous devrez attendre jusqu’à 24 heures pour obtenir les résultats.

• Test urinaire : Les analyses urinaires sont la forme la plus répandue de test de dépistage sur le lieu de travail. C’est une méthode un peu plus invasive que l’écouvillonnage, mais une fois encore, cela ne prendra qu’une minute et les résultats seront généralement disponibles en 24 heures. Les analyses urinaires ont aussi une plus large fourchette de détection que les tests salivaires.

• Test sanguin : Il y a peu de chance que votre employeur exige un test sanguin pour le dépistage de substances illicites. Cela dit, c’est la méthode la plus précise et sa fourchette de détection est plutôt large.

Il est important de noter qu’aucun de ces tests ne recherche des traces de CBD. Au lieu de cela, les tests de dépistage se concentrent sur les substances illicites ou interdites telles que le THC, les amphétamines, les opiacés et l’alcool.

Le CBD peut-il vous faire échouer à un test de dépistage de drogue ?

Si les tests de dépistage de drogue ne recherchent pas le CBD, alors il n’y a aucune raison de s’inquiéter, si ? Honnêtement, la réponse est à la fois oui et non. Si le sujet testé a consommé un CBD provenant d’une source fiable et réputée, alors tout se passera surement au mieux. Après tout, les tests de dépistages de drogue (y compris les méthodes listées ci-dessus) ne font que tester les molécules enivrantes du cannabis : nommément le THC et ses métabolites.

Malheureusement, certains produits CBD contiennent des niveaux de THC qui pourraient en effet donner lieu à un résultat positif. Dans le cas des huiles au CBD les plus réputées, le taux de THC est si insignifiant (généralement en dessous de 0,05 %) que les sujets n’auront aucun souci à se faire et ne dépasseront pas le palier.

Bien que cela soit très rare, même des produits légaux et fiables pourraient potentiellement mener à un résultat en « faux positif » si le sujet a consommé une quantité de CBD suffisamment large (généralement au-dessus de 1 000 mg par jour). Cependant, mettons 1 000 mg en perspective. Il vous faudrait consommer tout un flacon d’huile au CBD Cibdol 10 % (en une seule fois) et cela, en supposant qu’aucun CBD ne disparaisse de votre système d’ici à ce que le test soit conduit !

Même si un résultat en faux positif survient, il n’y a pas de raison de paniquer. De plus amples recherches devraient prouver la présence seule de CBD, ce qui ne devrait pas inquiéter la personne testée.

CBD vs THC : Quelles Sont Les Différences ?

Le cannabis contient plus de 100 composés cannabinoïdes, le CBD et le THC étant les plus proéminents. Cependant, malgré leur prévalence, les deux composés ont des mécanismes d’action et des effets très différents. Le THC est largement responsable des effets psychotropes du cannabis tandis que le CBD est plutôt responsable de l’influence holistique et apaisante de la plante. Le plus notable dans notre contexte est probablement le fait que le THC est un composé illicite dans la plupart des régions du monde, tandis que le CBD est largement accepté et sa consommation légale (selon les réglementations locales).

La provenance de ces composés est elle aussi différente. Les variétés de cannabis récréatif contiennent souvent de grandes quantités de THC et des quantités variées de CBD, alors que le chanvre industriel comprend des taux de THC extrêmement bas, mais est riche en CBD.

Les produits CBD de haute qualité se doivent de provenir de chanvre cultivé naturellement, ce qui signifie qu’ils seront exempts de niveaux nocifs de THC et d’effets secondaires psychotropes.

L’huile au CBD contient-elle du THC ?

Le plus gros problème lorsque l’on consomme des produits au CBD avant un test de dépistage de drogue, c’est que l’on ne peut jamais être certain de ce que l’on consomme, à moins de se fournir auprès d’une source de confiance. La réalité, c’est que même en essayant de faire votre propre extrait d’huile 100 % pure CBD à la maison, vous aurez de grandes chances de ne pas y arriver.

Le processus d’extraction du CBD n’est pas quelque chose de reproductible en cuisine. Pour faire court, si vous souhaitez être certain de consommer un CBD pur il faudra vous fournir auprès d’une source de confiance. Ce n’est généralement pas le test de dépistage qui pose problème, mais bien la source du CBD.

Le dernier facteur à prendre en compte en ce qui concerne la production du CBD, ce sont les différentes formules CBD. La plupart des produits tombent sous le coup de trois catégories : Isolats de CBD, CBD à spectre large et CBD à spectre complet. Les isolats ne contiennent que du CBD, le spectre large inclut une plus grande sélection de cannabinoïdes, mais aucun THC. D’un autre côté, le CBD à spectre complet contient des quantités négligeables de THC, mais tant que les extraits sont produits comme il se doit, les niveaux seront significativement plus bas que ceux recherchés lors d’un dépistage.

Quel est le palier de détection du THC ?

Même si celui-ci varie d’un pays ou d’une entreprise à l’autre, le palier pour un test positif de métabolite primaire du THC THC-COOH est de 50 ng/ml (analyse urinaire) et 25 ng/ml (test salivaire). Après un résultat positif initial, l’échantillon est généralement envoyé pour des analyses de confirmation par le biais d’un processus appelé chromatographie en phase gazeuse-spectrométrie de masse, ou GC/MS en abrégé. Une fois que l’échantillon a traversé ce processus, l’analyse n’aura aucun problème à distinguer le THC du CBD.

Il est difficile de quantifier combien de THC précisément vous devriez consommer pour dépasser ce palier, mais en guise de référence, sachez que les huiles au CBD Cibdol ne contiennent jamais plus de 0,05 % de THC. En effet, les niveaux sont si négligeables qu’ils sont difficilement détectables par des équipements de laboratoire avancés. Pour le consommateur moyen, nos extraits à spectre complet ne devraient pas provoquer de résultats positifs lors d’un test de dépistage de drogue.

Comment vérifier les niveaux de THC dans l’huile au CBD

La manière la plus simple de vérifier l’intégrité du moindre produit CBD se fait par le test par laboratoire indépendant. Étant donné que les tests privés sont coûteux et peu pratiques pour les entreprises, vous devez toujours choisir des producteurs qui affichent publiquement leurs résultats.

Les grilles d’analyses du CBD diffèreront d’un laboratoire à l’autre, mais si l’on prend Cibdol comme référence, ils devraient contenir une décomposition des facteurs suivants :

• Composés présents
• Ratios en %
• Informations d’identification de laboratoire
• Numéro de lot et d’échantillon

À l’aide de ces détails, vous pourrez rapidement et facilement passer en revue ce que contiennent précisément vos produits CBD. Les tests par laboratoire indépendant sont une nécessité absolue si vous souhaitez consommer du CBD en toute sécurité et éviter les risques de résultats positifs lors d’un test de dépistage de drogue.

[h2]Conclusion : L’huile au CBD provoquera-t-elle un résultat positif lors d’un test de dépistage de drogue ?[/2]

Non. Tant que le produit CBD correspond aux normes correctes, il ne devrait pas provoquer de résultat positif pour une recherche de THC. Si vous cherchez une huile au CBD qui est garantie de contenir des niveaux de THC en dessous du palier légal alors le leader du marché actuel en qui avoir confiance est bien Cibdol. L’huile au CBD Cibdol est l’une des plus pures disponibles, elle est obtenue uniquement à partir de chanvre cultivé biologiquement et se munit du pouvoir de l’extraction par CO₂ supercritique et d’un système de filtrage propriétaire.

Toutes nos procédures sont menées dans des conditions strictes pour s’assurer autant de transparence et d’efficience que possible. Tous nos produits voient leurs contenus testés et confirmés par une organisation tierce réputée. Avec les huiles au CBD Cibdol, vous pourrez vous diriger vers votre dépistage en toute confiance.

Prêt à profiter de l’influence importante sur le bien-être que peut vous offrir une huile au CBD testée par laboratoire indépendant ? Visitez la boutique Cibdol pour une sélection exhaustive d’huiles au CBD au spectre complet, de compléments, crèmes et plus encore. Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le cannabidiol, ce qui fait une huile au CBD de qualité et bien plus en parcourant notre Encyclopédie du CBD.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: