Les potentiels effets secondaires du CBD

Le CBD est un complément nutritif extrêmement populaire qui exerce un certain nombre d’effets thérapeutiques bénéfiques. Le composé, classé comme étant un cannabinoïde, est produit au sein du plant de cannabis sans pour autant être intoxicant. Le CBD présente un profil assez sûr pour les humains, est plus ou moins bien toléré et n’est pas supposé engendrer des effets qui entraîneraient une dépendance physique. Les recherches montrent également que le cannabinoïde n’impacte quasiment pas des paramètres physiologiques comme le rythme cardiaque, la pression artérielle et la température corporelle. Néanmoins, certaines de ces recherches sont contredites comme nous allons le voir de suite.

Effets secondaires du CBD

Comme avec chaque vitamine, minéral ou complément à base de plantes, le CBD est connu pour avoir quelques effets secondaires. N’importe quelle substance peut potentiellement impacter un individu d’une façon différente de son voisin. Avant de l’incorporer à votre régime quotidien, il est important de connaître les potentiels effets adverses. Il est recommandé d’en parler avec votre médecin au préalable afin d’être sûr que ce soit une bonne option pour vous.

Vous pouvez avoir la bouche sèche après avoir consommé du CBD

Le CBD peut parfois rendre la bouche sèche, et ce même si la méthode d’administration n’implique pas de fumer ou vaporiser. En fait, le CBD cause la bouche sèche via son interaction avec le système endocannabinoïde. En interagissant avec les récepteurs cannabinoïdes des glandes salivaires, le CBD réduit la sécrétion de salive et donc, assèche la bouche. Bien que cela puisse être inconfortable, une simple bouteille d’eau ou du jus suffira à régler ce problème après votre consommation de CBD.

Le CBD peut potentiellement réduire la pression artérielle

Ne venait-on pas de dire, il y a quelques instants, que le CBD n’impactait pas la pression artérielle ? Des études semblent prouver que malgré le fait qu’il ne cause pas de changements majeurs ou prolongés dans la pression artérielle, celui-ci peut causer une réduction temporaire. Pour la plupart des gens, cette altération ne se remarquera même pas. Cependant, pour ceux souffrant de certains troubles, même une faible réduction de la pression peut être significative.

Consommer du CBD peut engendrer des vertiges ou de la somnolence

Dans d’autres témoignages des effets secondaires du CBD, on retrouve notamment des vertiges et de la somnolence. Certains consommateurs affirment qu’ils se sentent plus éveillés et vigilants après leur consommation de CBD tandis que d’autre prétendent se sentir plus détendus et prêts à s’endormir. De la même manière, certaines personnes affirment avoir ressenti des vertiges, ce qui, encore une fois, peut être associé à une légère baisse de la pression artérielle. Lorsque l’on constate ces potentiels effets secondaires, on comprend qu’il est important de commencer par de petites doses avant de graduellement les augmenter pour véritablement voir l’impact qu’il a sur le corps de chaque individu. Logiquement, il serait donc plus habile de ne pas conduire sa voiture ou de gros engins après en avoir consommé pour la première fois sans connaître ses effets sur soi.

Le CBD peut interagir avec des médicaments prescrits

Un article de 2017 déclare que le CBD peut engendrer toute sorte d’effets secondaires lorsqu’il est consommé en même temps que des médicaments pharmaceutiques. En effet, le cannabinoïde interagit avec les enzymes métabolisant les médicaments, y compris celles appartenant à la famille du cytochrome P450. Une fois que le CBD est métabolisé par le P450, il finit par concrètement remplacer les enzymes et les empêchent donc de métaboliser les autres médicaments. Cela peut résulter en des concentrations plus fortes des autres médicaments qui resteraient plus longtemps dans le corps. Ceux qui suivent un traitement devraient consulter leur médecin avant de prendre du CBD. Pour des informations supplémentaires sur le CBD et l’enzyme P450, consultez notre article sur ce sujet.

Le CBD et ses potentiels effets secondaires – en conclusion

La plupart des recherches récentes sur ses potentiels effets secondaires résultent d’études conduites sur des animaux, ou in vitro (ce qui implique des cellules). De plus amples recherches sur des êtres humains sont nécessaires afin de pouvoir tirer de véritables conclusions précises vis-à-vis des effets secondaires du CBD, et ce surtout pour clarifier les mystères des situations que nous venons de mentionner ci-dessus. Un article publié dans le journal Cannabis and Cannabinoid Research discute du problème de comparer les résultats obtenus lors des recherches sur des animaux ou des humains. Chez les humains, le CBD est généralement administré oralement ou via une inhalation tandis que chez nos amis, les animaux, le CBD est administré oralement ou via une injection.

De plus, les concentrations de CBD dans le sang chez les humains et les animaux diffèrent si la prise est faite oralement. Même si les mêmes concentrations peuvent être obtenues entre les espèces, le CBD peut avoir des effets biologiques différents. Jusqu’à aujourd’hui, on peut presque affirmer que le CBD est sans danger, mais de plus amples recherches sur humains sont capitales afin de corroborer complètement cette affirmation.

De quel produit ai-je besoin ?