Peut-on prendre du CBD avec d’autres médicaments ?

Peut-on prendre du CBD avec d’autres médicaments ?

De nos jours, il n’est pas rare que nous prenions différents médicaments. Étant donné l’influence du CBD sur plusieurs systèmes biologiques, il est important de savoir s’il peut être pris en plus de ces médicaments. Continuez à lire pour découvrir tout ce que vous devez savoir.

Les recherches actuelles montrent que le CBD possède un excellent historique concernant sa sécurité

Les différentes façons dont le CBD peut aider l’organisme continuent d’être dévoilées, mais un facteur demeure constant : l’historique de sécurité favorable du composé. Le CBD est bien toléré, même à des doses allant jusqu’à 160 mg par jour, avec un minimum d’effets secondaires. Pour mettre cela en perspective, une dose moyenne d’huile au CBD est de 3–4 gouttes trois fois par jour, soit environ 42 mg/jour (sur la base d’huile au CBD 10 % de Cibdol).

De plus, l’Organisation mondiale de la santé a reconnu que le composé montrait un bon profil de salubrité dans son examen en profondeur. La conclusion de la recherche actuelle portant sur le CBD est la suivante :

« Le CBD est généralement bien toléré et possède un bon profil de salubrité. Les effets secondaires rapportés pourraient être le résultat d’interactions intermédicamenteuses entre le CBD et un traitement déjà existant auprès du patient. »

L’examen a pris en compte une large gamme d’études, accompagnée d’essais cliniques et précliniques. Les découvertes furent encourageantes, car cela soulignait le fait que, selon ce que l’on comprend actuellement, les effets secondaires du CBD semblent minimaux.

La salubrité sur le long terme des extraits de CBD

Il reste cependant une question sur la salubrité sur le long terme du CBD. Avec un grand nombre d’études n’étant encore qu’au stade préclinique, nous ne comprenons pas entièrement toutes les interactions possibles, des complications ou effets secondaires pourraient avoir lieu sur le corps humain.

Heureusement, des changements sont en cours pour établir une nouvelle base de référence pour la salubrité des extraits de CBD. Les législateurs européens ont classé le CBD et ses dérivés au statut de nouvel aliment, ce qui signifie que les produits au CBD doivent adhérer à des normes de production strictes et un processus d’approbation exhaustif.

Si l’on part du principe qu’une entreprise peut prouver que son CBD répond aux critères du statut nouvel aliment (adapté à l’usage, étiqueté clairement et salubre à la consommation), alors ses produits resteront en vente. Ces nouveaux principes fourniront un cadre pour l’intégralité de l’industrie du CBD et aideront à réduire le risque d’entrée sur le marché de produits CBD insalubres ou de mauvaise qualité.

Cibdol comprend qu’il y a encore un tas de choses à apprendre au sujet de la salubrité du CBD, c’est pourquoi nous sommes fiers de faire partie de l’une des trois entreprises en Europe dont le dossier de candidature pour le statut nouvel aliment a été accepté. Il n’y a qu’en travaillant ensemble que nous pourrons réaliser l’intégralité du potentiel de ce composé, en toute sécurité.

Peut-on prendre du CBD avec d’autres médicaments ?

Comprendre la relation entre le CBD et les médicaments

Le CBD, comme de nombreuses formes de médicaments, doit être métabolisé par le foie avant de pouvoir être distribué dans le corps. Une fois que le système digestif a traité le CBD, il passe par un processus de « premier passage » dans le foie. C’est à ce stade que le foie utilise des enzymes spéciales pour aider à décomposer le CBD en plus petits composants essentiels (métabolites) et à les distribuer au corps par l’intermédiaire de la circulation sanguine. Ce processus est parfaitement naturel.

Le problème potentiel du CBD c’est lorsqu’il est consommé en même temps que d’autres médicaments ; il prend pratiquement toute l’attention du foie. Les enzymes spéciales que nous avons mentionnées, en particulier l’enzyme cytochrome P450, sont distraites par le CBD, ce qui peut les empêcher de décomposer tout autre médicament présent en plus petites parties. C’est ici que des effets néfastes peuvent se produire. Si certains médicaments restent dans le corps plus longtemps qu’ils ne le devraient, l’organisme peut commencer à ressentir des effets secondaires.

La recherche sur l’interaction potentielle entre le CBD et des médicaments est en cours

Tout médicament métabolisé par l’enzyme P450 pourrait être affecté par le CBD. Plusieurs types de stéroïdes, d’antibiotiques, d’antidépresseurs, de bêtabloquants et d’antihistaminiques entrent dans cette catégorie, parmi plusieurs autres formes de médicaments. Toutefois, ce n’est pas parce que ces types de médicaments sont décomposés par des enzymes dans le foie que l’interaction avec le CBD se produira définitivement. Lorsque vous décidez de prendre du CBD, vous devriez d’abord toujours consulter un médecin, surtout si vous avez des inquiétudes au sujet de son impact sur vos médicaments.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: