Insomnie et CBD

Publié:

Nous connaissons tous l’importance d’un bon sommeil. Malheureusement, les problèmes de sommeil prennent de plus en plus d’importance dans la société moderne. Ci-dessous, nous explorons l’étendue des troubles du sommeil comme l’insomnie et les effets qu’ils peuvent avoir sur la santé et le bien-être.

LES PROBLÈMES DE SOMMEIL SONT DE PLUS EN PLUS FRÉQUENTS CHEZ LES ADULTES

Le terme « troubles du sommeil » est très large. Il y a toutes sortes de problèmes liés au sommeil, et tous affectent les gens différemment et produisent des effets/symptômes différents. Néanmoins, les troubles du sommeil sont de plus en plus fréquents, surtout chez les adultes.

Aux États-Unis, par exemple, environ 50-70 millions d’adultes souffrent de troubles du sommeil, selon l’American Sleep Association. Il s’agit notamment de problèmes comme le fait de s’endormir involontairement pendant la journée ou au cours de tâches particulières (comme la conduite).

L’insomnie, cependant, est de loin le trouble du sommeil le plus courant chez les adultes. Environ 30 % des adultes américains déclarent faire face à des crises d’insomnie à court terme, tandis qu’environ 10 % font face à de l’insomnie chronique.

L’insomnie, dans son sens le plus élémentaire, est un cas fort de troubles du sommeil. Elle peut affecter la capacité d’une personne à s’endormir ou à rester endormie, ainsi que ne pas se sentir reposée après avoir dormi. Le traitement de l’insomnie dépend fortement de la compréhension des causes sous-jacentes de la maladie, qui peuvent varier.

Certains patients, par exemple, peuvent tout simplement avoir des habitudes de sommeil pas très saines. En changeant ces habitudes, ils devraient être capables de retrouver un rythme de sommeil sain. D’autres patients, cependant, peuvent souffrir d’insomnie comme symptôme d’une affection sous-jacente plus grave, comme l’anxiété ou la dépression.

L’apnée du sommeil, qui touche jusqu’à 20 % des femmes adultes et jusqu’à 30 % des hommes aux États-Unis, est un autre trouble du sommeil très courant chez les adultes. L’apnée du sommeil est une maladie très grave et, si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner une augmentation des risques de crise cardiaque, de glaucome, et de troubles comportementaux et cognitifs.

QUE SE PASSE-T-IL QUAND ON NE DORT PAS ASSEZ ?

Une autre tendance croissante qui affecte les habitudes de sommeil des adultes est le manque de sommeil en général. En fait, selon les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, plus d’un tiers des adultes américains ne dorment pas assez régulièrement.

Selon l’American Sleep Association, les adultes ont besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit. Cependant, les statistiques montrent que jusqu’à 40 % des adultes ne répondent pas à ces exigences. Les recherches montrent que cette tendance est à la hausse depuis quelques années ; dans les années 1940, par exemple, les adultes dormaient environ 8 heures par soir. Aujourd’hui, ce nombre est tombé à 6,8, selon les récents sondages.

En fait, le manque de sommeil est si fréquent, surtout chez les jeunes adultes, que c’est souvent une source de mèmes et d’autres blagues en ligne. Cependant, les effets de la privation chronique de sommeil sont loin d’être un sujet marrant.

Lorsque vous ne dormez pas suffisamment, vous pourriez éprouver des symptômes aigus à court terme comme de l’irritabilité, des maux de tête et des temps de réaction lents ou plus lents. Vous pouvez aussi faire plus d’erreurs au travail ou à l’école, ou même avoir des troubles de la parole à la suite de pas assez de sommeil (tout comme si vous buviez trop d’alcool).

Parmi les autres effets courants à court terme de la privation de sommeil, mentionnons les troubles de la mémoire et les difficultés de concentration. En fait, de nombreuses études sur les étudiants ont également montré que le manque de sommeil affecte directement la capacité d’apprendre et de retenir des informations.

Mais cela ne s’arrête pas là ; le manque de sommeil peut aussi augmenter le risque d’une variété d’autres problèmes de santé plus graves.

Les études montrent que les personnes qui ne dorment pas assez souffrent souvent de déséquilibres hormonaux liés au gain de poids, ce qui, comme nous le savons tous, peut mener à une pléthore d’autres problèmes de santé.

D’autres études ont montré que les personnes qui ne dorment pas suffisamment souffrent également d’hypertension artérielle et d’une fréquence cardiaque élevée. La recherche suggère également que le manque de sommeil peut causer un pic dans les concentrations de la protéine C-réactive, un marqueur de la maladie cardiaque.

La recherche des années 1990 a également montré que la privation de sommeil peut affecter le système immunitaire. Plus spécifiquement, les études disent qu’elle peut réduire les défenses de l’organisme contre les infections.

Il a également été démontré que le manque de sommeil affecte le bon fonctionnement du métabolisme, ce qui augmente le risque de développer le diabète et d’autres maladies.

CBD ET SOMMEIL

Il a été démontré que le système endocannabinoïde est directement impliqué dans la médiation du sommeil. En 2013, par exemple, une étude publiée dans la revue Sleep Medicine a entrepris de tester la théorie selon laquelle les composés du cannabis et du chanvre peuvent réduire l’anxiété et provoquer le sommeil.

Les chercheurs ont surveillé les cycles de sommeil de rats mâles auxquels on a administré un certain nombre d’éléments chimiques, dont un cannabinoïde endogène connu sous le nom de 2-AG (ou 2-arachidonoylglycérol).

L’étude a révélé que le 2-AG augmentait l’activation de l’hormone concentrant la mélanine et, par conséquent, augmentait le sommeil paradoxal. Ils ont également découvert que les antagonistes CB1 pouvaient prévenir l’augmentation du sommeil paradoxal. Sur la base de ces résultats, les auteurs de l'étude ont conclu que le système endocannabinoïde est clairement impliqué dans la modulation du sommeil, en particulier le sommeil paradoxal.

Grâce à ses effets anxiolytiques et sédatifs, ainsi qu’à sa capacité à stimuler le système endocannabinoïde sans produire d’effets secondaires, le CBD peut aider à induire un sommeil sain et à rétablir le rythme circadien.

MELADOL À LA RESCOUSSE

Meladol est un complément pour le sommeil combinant mélatonine et CBD. La mélatonine est une hormone endogène connue pour provoquer le sommeil, et le contrôle du rythme circadien humain. Combiné avec les propriétés anxiolytiques du CBD, ce mélange est le complément parfait pour tous ceux qui cherchent à rattraper une bonne nuit de sommeil.

Contrairement aux somnifères ordinaires, Meladol ne produit pas d’effets secondaires. Il s’agit plutôt d’une façon naturelle de réaligner le cycle de sommeil de votre corps et de vous réveiller en vous sentant rajeuni et bien reposé. Pour plus d’informations sur Meladol et son fonctionnement, cliquez ici.


Cibdol


Produits en rapport avec cet article