Puis-Je Prendre du CBD en Allaitant ?

Puis-Je Prendre du CBD en Allaitant ?

Consommer du CBD au quotidien est une pratique répandue et de nombreux consommateurs en prennent tous les jours parmi d'autres compléments et vitamines. Cependant, le CBD pose-t-il un éventuel risque ou présente-t-il des effets secondaires pour la mère ou l'enfant pendant l'allaitement ? Lisez la suite pour tout savoir sur la prise de CBD pendant l'allaitement.

Comment Fonctionne l'Allaitement

L'allaitement peut sans aucune doute être un des moments les plus importants de la vie d'un nouveau-né. En plus d'être une source d'alimentation, le lait maternel peut également protéger le bébé des infections, des maladies et peut même favoriser sa croissance. L'allaitement est également responsable du renforcement du lien émotionnel entre la mère et l'enfant.

Comme tout le monde le sait, nourrir un enfant au sein est un aspect naturel de la vie et toutes les femelles des mammifères sont capables de produire du lait dans leurs glandes mammaires. Mais comment fonctionne l'allaitement ? Regarder de plus près comment le lait est produit peut nous donner des réponses sur la façon dont les substances consommées par la mère, y compris le CBD, peuvent potentiellement impacter le lait lui-même.

Au départ, le corps produit du lait en réponse à un besoin hormonal, en particulier pendant la grossesse et les premiers jours de la période post-partum. Ce phénomène est contrôlé par ce qui est connu sous le nom de système de contrôle endocrinien (SCE). Ce système est composé d'une série de glandes et d'organes qui surveillent et régulent des fonctions de l'organisme.

Le SCE crée également le colostrum — le premier lait produit par la mère — qui est richement concentré en cellules immunitaires et en anticorps. Le colostrum apporte au bébé ses premiers nutriments pour lui garantir un départ dans la vie en meilleure santé possible.

Après la production initiale de colostrum, le corps produit alors du lait maternel ordinaire, qui contient de plus grandes quantités de matières grasses, de lactose, de vitamines et d'un ensemble d'autres protéines essentielles. Dans les premiers mois de l'allaitement, la production de lait est alimentée par l'hormone prolactine. Par la suite, le corps finit par s'habituer à cette demande quotidienne et produit du lait de manière bien plus mécanique. Durant tout le processus, le contenu du lait maternel est fortement influencé par les aliments, boissons et autres substances ingérées par la mère.

La production de lait s'appuie sur une alimentation saine et équilibrée pour garantir un lait de la plus haute qualité. Alors que les aliments consommés par la mère peuvent influencer le goût, certains médicaments, certaines substances et l'alcool peuvent impacter gravement la qualité du lait produit et même nuire grave au bébé et affecter son développement.

Le CBD Pour les Mères Allaitantes

Comme nous l'avons mentionné, de nombreux consommateurs de CBD en prennent au quotidien comme ils le font avec d'autres compléments et vitamines. Que ce soit sous forme de gélules, de capsules ou en sublingual (huile de CBD), la popularité du cannabidiol est indéniable.

Alors que le corpus de recherches formelles sur le CBD reste assez limité, il existe toujours des bienfaits potentiels de ce cannabinoïde qui méritent d'être soulevés. Ceci étant dit, le CBD ne devrait pas être considéré comme un remède miracle pour tout problème de santé grave, physique ou mental. Il est important de surveiller son état avant, pendant et après l'administration du cannabinoïde afin de pouvoir établir une dose idéale.

Étant donné l'impact que l'allaitement peut avoir sur le corps et l'esprit, ce n'est pas étonnant que de nombreuses mères se demandent si elles peuvent consommer du CBD afin d'apaiser les éventuels inconforts. Même si les effets du CBD varient d'une personne à l'autre, est-il conseillé de consommer du CBD en donnant le sein ?

L'Huile de CBD Est-Elle Sans Danger Pendant l'Allaitement ?

Tous les produits au CBD de Cibdol sont préparés avec des méthodes d'extraction à la pointe du secteur, garantissant l'absence de contaminants, de produits chimiques indésirables et de niveaux de THC nocifs. Et pourtant, en dépit de toutes les mesures prises pour produire du CBD de haute qualité, savoir si consommer de l'huile de CBD pendant l'allaitement est sans danger reste peu clair.

Il va sans dire que les variétés de cannabis et produits riches en THC devraient absolument être évités pendant la grossesse et l'allaitement. Comme le lait maternel peut contenir du THC pendant une période allant jusqu'à six jours après la consommation, il pourrait avoir de graves effets sur un effet. Une consommation chronique peut fortement impacte le développement cérébral du fœtus et influencer négativement les fonctions cognitives. Même s'il semble que ce sont les éléments psychotropes du cannabis qui sont responsables de ces facteurs, le CBD s'accompagne-t-il des mêmes risques potentiels ?

Comme nous l'avons déjà vu, tout ce qu'une mère consomme est ensuite transféré dans son lait, y compris l'huile de CBD. Certains scientifiques affirment que l'impact global reste assez peu clair, car les échantillons de CBD ayant été testés pouvaient être contaminés avec d'autres cannabinoïdes, des restes de THC et d'autres ingrédients. Tous ces facteurs se combinent pour donner des résultats peu concluants.

Alors que la recherche est encore balbutiante, pour le moment il est difficile de déterminer les réels effets de l'huile de CBD sur le lait maternel. C'est dû au manque d'études spécifiquement consacrées au sujet.

Cependant, une étude menée par l'American Academy of Pediatrics en 2018 a prélevé 54 échantillons sur 50 mères allaitantes ayant rapporté une consommation de cannabis afin de mesurer les niveaux de THC et de CBD. Les résultats ont confirmé que le THC était détectable dans 63 % des échantillons et que le CBD était présent dans 9 % de ceux-ci. Cela montre clairement que le CBD peut être transféré de la mère à l'enfant via le lait maternel.

Les Bonbons Gélifiés au CBD Sont-Ils Sans Danger Pendant l'Allaitement ?

Les bonbons gélifiés au CBD sont une alternative populaire à l'huile de CBD ou aux gélules. Malheureusement, en raison de leur teneur en CBD, elles devraient pour le moment également être évitées par les mères donnant le sein. Que leur apparence de friandise ne vous trompe pas — ils contiennent le même CBD que les huiles et gélules.

On peut clairement affirmer que, peu importe la méthode de consommation du CBD, tant que des recherches suffisantes n'ont pas été menées, il restera dans cette position précaire aux yeux du grand public.

Quelles Sont les Alternatives à l'Huile de CBD Pendant l'Allaitement ?

Il ne fait aucun doute que le CBD peut apporter aux consommateurs des bienfaits potentiels dans un cadre et des circonstances adaptées. Même si les mères devraient éviter d'en consommer pendant la grossesse et l'allaitement, les produits d'application locale contenant du CBD, comme les crèmes et les cosmétiques, pourraient toujours être une option viable. C'est dû au fait que le CBD dans les produits d'application locale n'atteint pas la circulation sanguine et ne contribue pas à la production de lait maternel.

Le CBD et l'Allaitement — Plus de Recherches Sont Nécessaires

En revenant au point de départ de l'article, la véritable influence du CBD et son impact sur l'allaitement restent toujours des inconnues. La recherche débute à peine et de nombreuses questions restent sans réponse. Les études ne sont tout simplement pas assez nombreuses sur les possibles interactions entre un nouveau-né et le CBD afin de confirmer une éventuelle non-dangerosité.

Pour le moment, il est probablement préférable d'éviter de consommer de l'huile de CBD pendant l'allaitement. Il est essentiel de noter que des endocannabinoïdes sont déjà présents dans le lait maternel. Produits par le propre système endocannabinoïde du corps, il ne fait aucun doute que ces molécules naturelles jouent un rôle crucial dans le développement biologique de l'enfant.

Avec l'absence de toxicité du CBD qui représente un argument crucial en sa faveur, tout le défi est de comprendre ce mécanisme et de reconnaître tout impact potentiel ou effet secondaire pour la mère et l'enfant. Cependant, c'est un médecin qui devrait se saisir formellement des éventuelles inquiétudes ou questions à ce sujet.

Alors que la recherche continue, ces informations seront mises à jour comme il se doit. Si vous souhaitez être mis au courant de toutes les avancées importantes, n'oubliez pas de vous abonner à notre lettre d'information.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: