About the author
Sources
Sources

[1] Appendino, G., Gibbons, S., Giana, A., Pagani, A., Grassi, G., Stavri, M., Smith, E., & Rahman, M. M. (2008). Antibacterial Cannabinoids from Cannabis sativa: A Structure−Activity Study. Journal of Natural Products, 71(8), 1427–1430. https://doi.org/10.1021/np8002673 [Source]

[2] Cannabinoids in health and disease. (2007). Https://Www.Dialogues-Cns.Org/Contents-9-4/, 9(4), 413–430. https://doi.org/10.31887/dcns.2007.9.4/nkogan [Source]

[3] Farrimond, J. A., Whalley, B. J., & Williams, C. M. (2012). Cannabinol and cannabidiol exert opposing effects on rat feeding patterns. Psychopharmacology, 223(1), 117–129. https://doi.org/10.1007/s00213-012-2697-x [Source]

[4] Weydt, P., Hong, S., Witting, A., Möller, T., Stella, N., & Kliot, M. (2005). Cannabinol delays symptom onset in SOD1 (G93A) transgenic mice without affecting survival. Amyotrophic Lateral Sclerosis, 6(3), 182–184. https://doi.org/10.1080/14660820510030149 [Source]

[5] Zurier, R. B., & Burstein, S. H. (2016). Cannabinoids, inflammation, and fibrosis. The FASEB Journal, 30(11), 3682–3689. https://doi.org/10.1096/fj.201600646r [Source]

Back

Qu'est ce que le CBN (Cannabinol) ?

Qu'est ce que le CBN (Cannabinol) ?

Le CBN est l’un des centaines de cannabinoïdes à explorer et découvrir au sein du chanvre et du cannabis. Continuez à lire pour découvrir les attributs clé du CBN, un cannabinoïde non-psychoactif qui n’existe qu’en raison du THC.

Qu’est-ce que le CBN ?

Le CBN, ou cannabinol, est un composé organique trouvé en faible concentration au sein de variétés de chanvre et de cannabis. Le CBN survient naturellement lorsque le THC se dégrade après l’exposition à l’oxygène. Cependant, contrairement au THC, le CBN n’est pas psychotrope et ne provoque donc pas de high. Le CBN interagit avec le corps par l’activation des récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2.

Le CBN résumé

Il est difficile d’isoler de grandes concentrations de CBN, car il n’existe que chez les plants de chanvre anciens ou au sein de matière végétale dégradée. Malgré le fait qu’il soit un analogue du THC, la structure chimique du CBN est plus proche de celle du CBD. Le CBN gagne en popularité pour sa grande variété de bienfaits potentiels.

• Existe en tant que métabolite du THC, après l’exposition à l’oxygène
• Le CBN n’est pas psychotrope
• Pourrait aider au sommeil, soulager des douleurs et stimuler l’appétit
• Se lie à la fois avec les récepteurs CB1 et CB2, mais montre une plus forte affinité pour ce dernier
• Premièrement identifié en 1940
• Le CBN montre des propriétés immunosuppressives et anti-inflammatoires

Qu'est ce que le CBN (Cannabinol) ?

Les emplois du CBN : la recherche en sa faveur

En raison de la manière dont le CBN est synthétisé, la recherche concernant ses effets est limitée. La majorité des études est toujours en phases pré-cliniques ou de test sur les animaux. De plus, malgré le fait que les indications primaires semblent positives, un plus grand nombre d’études plus importantes et exhaustives est nécessaire pour quantifier l’intégralité des effets de ce cannabinoïde.

Antibactérien

Malgré l’incapacité de définir le mécanisme d’action, une étude de 2008[1] publiée dans la revue Journal of Natural Products a souligné les vertus antibactériennes de plusieurs cannabinoïdes. EN plus du CBD, CBG et CBC, le CBN « a montré une puissante activité contre une variété de Staphylococcus aureus résistants à la méticilline. » (des souches de SARM). 

SLA

En 2005, un modèle animal de sclérose latérale amyotrophique (SLA) réalisé par l’Université de Washington a exploré les possibles effets du CBN. Les chercheurs souhaitaient comprendre si le cannabinoïde pouvait affecter la progression de maladie[2] et les taux de survie. Ils conclurent que leur traitement de 5 mg /kg /jour « retarde considérablement l’apparition de la maladie de plus de deux semaines alors que la survie n’a pas été affectée ».

Appétit

Alors que les vertus de stimulation de l’appétit par le THC sont largement documentées, le prix à payer est le fait que le composé provoque des effets secondaires psychoactifs. Cela a mené l’Université de Reading à tester si le cannabinol pouvait influencer l’appétit[3], mais sans provoquer les effets secondaires indésirables. Durant l’étude, le cannabinol a montré une « augmentation dans les comportements de faim », les chercheurs ont conclu que le « cannabinol pourrait, dans le futur » offrir une alternative au THC.

Inflammation

Un examen complet publié dans la revue FASEB Journal a examiné les effets de nombreux composés trouvés au sein de l’espèce Cannabis sativa. Parmi les douze examinés, le CBN révéla une réduction de l’inflammation[4] associée à l’arthrite. En règle générale, la revue a conclu que les composés étaient généralement « exempts d’effets négatifs ». Les chercheurs ont cependant noté que le mécanisme d’action différé des AINS traditionnels et plus de travail d’enquête fut promis.

Glaucome

Une étude de 2007 menée par l’Université hébraïque de Jérusalem a passé en revue les effets des cannabinoïdes sur les maladies et la santé. Ils soulignèrent le fait que plusieurs études soutenaient la corrélation entre le glaucome et l’hypertension. Par chance, le CBD est l’un des composés que l’on considère comme capable de réduire la pression intraoculaire et représente de ce fait une possible alternative[5] pour les patients atteints de glaucome.

Statut légal

Le CBN n’est pas inscrit au titre de la Convention unique des Nations Unies sur les stupéfiants, cependant, le CBN étant un analogue du THC, les lois et les restrictions au niveau local peuvent différer.

Auteur
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Luke Sholl

Title/author.

Luke Sholl
Avec plus de dix ans d’expérience de rédaction sur le CBD et les cannabinoïdes, Luke est un journaliste accompli qui travaille comme rédacteur principal pour Cibdol et d’autres publications sur les cannabinoïdes. Soucieux de présenter un contenu factuel et fondé sur des preuves, sa fascination pour le CBD s’étend également à la forme physique, à la nutrition et à la prévention des maladies.
Sources

[1] Appendino, G., Gibbons, S., Giana, A., Pagani, A., Grassi, G., Stavri, M., Smith, E., & Rahman, M. M. (2008). Antibacterial Cannabinoids from Cannabis sativa: A Structure−Activity Study. Journal of Natural Products, 71(8), 1427–1430. https://doi.org/10.1021/np8002673 [Source]

[2] Cannabinoids in health and disease. (2007). Https://Www.Dialogues-Cns.Org/Contents-9-4/, 9(4), 413–430. https://doi.org/10.31887/dcns.2007.9.4/nkogan [Source]

[3] Farrimond, J. A., Whalley, B. J., & Williams, C. M. (2012). Cannabinol and cannabidiol exert opposing effects on rat feeding patterns. Psychopharmacology, 223(1), 117–129. https://doi.org/10.1007/s00213-012-2697-x [Source]

[4] Weydt, P., Hong, S., Witting, A., Möller, T., Stella, N., & Kliot, M. (2005). Cannabinol delays symptom onset in SOD1 (G93A) transgenic mice without affecting survival. Amyotrophic Lateral Sclerosis, 6(3), 182–184. https://doi.org/10.1080/14660820510030149 [Source]

[5] Zurier, R. B., & Burstein, S. H. (2016). Cannabinoids, inflammation, and fibrosis. The FASEB Journal, 30(11), 3682–3689. https://doi.org/10.1096/fj.201600646r [Source]

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: