Pharmacodynamie : Effets et Mécanismes des Cannabinoïdes

Publié:

Les cannabinoïdes ont suscité beaucoup d’attention aux cours des années récentes – que ce soit avec la légalisation du cannabis qui s’empare des États-Unis, avec les nombreuses investigations scientifiques sur leurs effets ou avec la montée en puissance du chanvre et du CBD. Cette attention provoque des découvertes constantes dans ce champ d’études et la plupart des avancés semblent positives – même si initiales. Nous avons donc pensé qu’il serait bon de jeter un œil à la pharmacodynamie englobante des cannabinoïdes – à savoir leurs mécanismes et effets.

UN REGARD SUR LES MÉCANISMES DES CANNABINOÏDES

Les cannabinoïdes présents dans le chanvre interagissent avec le corps en se liant aux récepteurs du système endocannabinoïde. C’est un système présent dans tous les humains et qui s’étend dans tout le corps. Le corps produit naturellement ses propres versions des cannabinoïdes pour interagir avec ce système, mais quand on y ajoute des variété externes, la stimulation de ce système est améliorée.

Il existe deux types principaux de récepteurs dans ce système actuellement connus (la découvert du système endocannabinoïde est relativement récente). Le premier est le récepteur CB1. Les récepteurs CB1 sont principalement présents dans le cerveau, le système nerveux central et les organes liés. Ils semblent jouer un rôle dans des fonctions telles que le sommeil, l’appétit, l’humeur et la perception de la douleur.

L’autre type de récepteur avec lequel les cannabinoïdes interagissent est connu comme récepteurs CB2. Ces récepteurs sont présents dans le corps entier – surtout dans le système immunitaire, le système gasto-intestinal et leurs organes liés. L’activation de ces récepteurs semblent surtout aider à moduler **l’inflammation en réduisant sa gravité.

l’inflammatio

LES EFFETS DES 5 CANNABINOÏDES MAJEURS

Bien qu’étant beaucoup plus complexes, ce qui suit présente les mécanismes de base avec lesquels les cannabinoïdes interagissent avec le corps. Et il est aussi temps de découvrir certains de leurs effets. Il faut cependant noter que ce qui suit fait encore l’objet d’études et de nouvelles interactions sont régulièrement découvertes – ce qui donne forme à notre compréhension de leurs vrais effets.

THC (TÉTRAHYDROCANNABINOL)

Le THC est, sans aucun doute, le plus connu et le plus largement reconnu de tous les cannabinoïdes. C’est aussi le cannabinoïde le plus courant dans le cannabis. Dans le chanvre, il n’est présent qu’en quantités infimes – si faibles que le chanvre est considéré comme légal.

Le THC est psychoactif, ce qui permet à ceux qui en consomment de sentir un effet « défonce ». De plus, il semble aussi offrir un soulagement face à la douleur, une stimulation de l’appétit et une suppression des troubles musculaires.

CBD (CANNABIDIOL)

Probablement le deuxième cannabinoïde le plus connu, le CBD est complètement non-psychoactif, ce qui signifie que sa consommation ne peut pas provoquer d’effet planant. Il est présent dans le chanvre et le cannabis en grandes quantités.

Les principaux effets du CBD semblent être la réduction de l’inflammation, le soulagement de la douleur, la stimulation de l’appétit, une réduction de la nausée, une réduction de l’anxiété, la gestion de la psychose, une réduction de la fréquence des crises épileptiques, la suppression des spasmes musculaires et un ralentissement de la croissance bactérienne – pour n’en citer que quelques-uns. Comme vous pouvez le voir, le CBD est au centre des investigations pour de bonnes raisons.

CBC (CANNABICHROMÈNE)

Le CBC, bien que présent en plus petites quantités, passe beaucoup plus de temps dans la circulation sanguine que les autres cannabinoïdes. Ceci permet à ses effets de durer bien plus longtemps. Il semble offrir un soulagement de la douleur, une réduction de l’inflammation, un ralentissement de la croissance des bactéries et un renforcement de la croissance osseuse.

CBG (CANNABIGÉROL)

Le CBG agit comme cellule souche pour les autres cannabinoïdes comme le THC, le CBC et le CBD. Durant la croissance du plant de chanvre, le CBG est transformé en ces autres cannabinoïdes. C’est pourquoi peu de CBG reste dans le plant mature quand il est récolté. Ses effets semblent être un apaisement de la douleur, une réduction de l’inflammation, un renforcement de la croissance osseuse et une capacité à aider à combattre les infections fongiques.

CBN (CANNABINOL)

Le CBN est produit quand le THC est exposé à l’oxygène. Le résultat est un effet tranquillisant. C’est pourquoi il est associé au soulagement de la douleur, à la réduction des spasmes musculaires et à un meilleur sommeil. Dans la consommation de cannabis, il est en partie responsable de l’effet léthargique, « cloué au canapé » qui peut parfois être ressenti.

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup à apprendre sur les cannabinoïdes et la façon dont ils interagissent avec nos organismes. La pharmacodynamie des cannabinoïdes est un sujet complexe et très profond. Les éléments ci-dessus devraient vous donner un bref aperçu de ce qui se passe – mais il reste beaucoup à lire pour ceux qui veulent en savoir plus.


Cibdol