Tout ce que vous devez savoir sur l’anandamide

Publié:

Qu’est-ce que l’anandamide ?

D’abord appelé arachidonyléthanolamide, l’anandamide (AEA) a été rebaptisée d’après « Ananda », un mot indien signifiant « joie, félicité, ou bonheur ». Rien que dans cette première phrase, il y a beaucoup d’informations bonnes à prendre. Toutefois, l’anandamide est un puissant allié, alors revenons au principe de base du système endocannabinoïde. Cela aidera à comprendre pourquoi cette « molécule de la béatitude », si justement baptisé, est tellement importante.

anandamite molecular structure

Notre système endocannabinoïde (SEC) est un vaste réseau de récepteurs CB1 et CB2. Ces récepteurs sont incroyablement sophistiqués pour deux raisons. Premièrement, ils sont localisés à travers tout le corps et deuxièmement, ils sont enclenchés par la présence de composés chimiques appelés cannabinoïdes. Une fois activés, ces récepteurs activent une série de réactions biologiques. Les chercheurs pensent qu’en documentant abondamment ces interactions, nous pourrions être en mesure d’utiliser les cannabinoïdes à notre avantage.

Tout ceci parait très bien, mais vous vous demandez peut-être pourquoi notre corps réagit à la présence de cannabinoïdes. Après tout, même s’ils sont dans plusieurs espèces de plantes, ils sont principalement présents dans le cannabis. Pourquoi le corps humain aurait-il développé un système qui se déclencherait avec le cannabis ?

Eh bien, cette même question a intrigué les scientifiques, surtout lorsqu’on a découvert les récepteurs cannabinoïdes dans les années 1980.

Les scientifiques ont découvert le système biologique avant de trouver le déclencheur

Dès leur découverte, les scientifiques ont pensé que la présence du THC déclenchait les récepteurs cannabinoïdes. Le THC est le composé psychoactif que l’on trouve dans le cannabis. Ce n’est que plusieurs années plus tard qu’un composé chimique produit en interne appelé anandamide a été découvert. Soudainement, le système endocannabinoïde avait un sens. Il était là pour réagir aux composés chimiques que notre corps produisait en interne. La raison pour laquelle les scientifiques ont d’abord supposé que les récepteurs réagissaient à la présence du THC c’est que le tétrahydrocannabinol (THC) et l’anandamide (AEA) partagent des ressemblances au niveau moléculaire.

Considéré comme un endocannabinoïde, on a trouvé que l’anandamide avait plusieurs effets. L’anandamide semblait provoquer un état de bonheur, ce qui lui a valu le titre pertinent de « molécule de la félicité ». Les scientifiques ont également noté qu’elle semblait être liée à la mémoire, à la motivation, au processus de pensée, à la douleur, à l’appétit, et à la fertilité.

L’anandamide possède également la capacité d’encourager la neurogenèse, terme désignant le développement de nouvelles cellules nerveuses. En faisant cela, elle présente des « effets anxiolytiques et antidépresseurs ». Avec le nombre d’avantages s’accumulant en faveur de l’anandamide, il existe toutefois un inconvénient au composé chimique. Étant produit naturellement, il est très rapidement décomposé par le corps.

Que peut-on faire pour augmenter la production naturelle d’anandamide par l’organisme ?

L’anandamide est expulsée rapidement du corps et c’est la raison pour laquelle nous ne restons pas dans un état continuel de bonheur extatique. Mais tout n’est pas perdu. Il existe plusieurs façons d’augmenter naturellement notre taux d’anandamide.

Régime alimentaire

La bonne nouvelle ? Vous avez maintenant une excuse pour vous faire plaisir grâce au chocolat. Contenant de la théobromine, le chocolat fait en sorte que le cerveau produise plus d’anandamide. La théobromine peut également ralentir la dégradation de l’anandamide, présentant différents avantages. Pour de meilleurs résultats, consommez du chocolat noir plutôt qu’au lait : plus le cacao sera pur, mieux ce sera. Il assure des concentrations plus élevées de théobromine et de puissants flavonoïdes.

CBD, hempseed oil, and healthy food

Si vous n’êtes pas fan de chocolat, le substitut le plus approprié ce sont les truffes. Pas du type magique, mais bien le champignon noir qui pousse dans le sol. Utilisées par de prestigieux chefs du monde entier, les truffes noires sont un délice très recherché. Les truffes contiennent beaucoup d’anandamide, si vous en avez les moyens. Heureusement, il existe des alternatives moins chères. Le thé, le persil, et le céleri peuvent également aider à augmenter la production d’anandamide.

Activité physique

La course à pied n’est pas seulement une excellente façon de se mettre en forme et de perdre du poids. Une étude publiée dans le Journal of Experimental Biology a révélé que l’activité physique encourageait la production d’endocannabinoïdes. Après seulement 30 minutes de course à pied, les niveaux d’AEA augmentent chez les humains et les chiens. Malheureusement, la marche n’a pas été jugée aussi efficace. Pour obtenir le gain le plus important, concentrez-vous sur des exercices d’aérobic et faites travailler votre cœur.

Restez à jour. Inscrivez-vous pour connaître les nouveautés

De quel produit ai-je besoin ?