Le Cannabis Aide Contre La Douleur Arthritique et l’Inflammation?

Publié:

L’arthrite chronique est la cause la plus courante de handicap. Il n’y a aucun remède pharmacologique et le nombre de personnes touchées par cette maladie est en constante augmentation. Des études en laboratoire et l’expérience personnelle des patients confirment que le THC et le CBD peuvent réduire la douleur et l’inflammation quand ils sont utilisés comme traitement pour l’arthrite, mais il manque toujours des preuves cliniques complètes.

C’EST QUOI L’ARTHRITE

L’Arthrite affecte les articulations avec de la douleur, des gonflements et des raideurs. La maladie commence généralement à l’âge moyen, où environ une personne sur dix commence à vivre avec une forme d’arthrite. Les formes les plus courantes sont l’arthrite rhumatoïde osseuse, la goutte, le lupus, la fibromyalgie et l’arthrite septique. La douleur est un symptôme commun à toutes les formes d’arthrite et seuls quelques médicaments peuvent réduire ce trouble chronique. La plupart des patients deviennent dépendants aux anti-douleurs opiacés, risquent la mort ou des conditions de vie misérables. Dans les états Nord-Américains, où le cannabis est à présent légal, beaucoup de personnes ont commencé des thérapies au cannabis à la place des anti-douleurs, ou pour réduire leur consommation d’opiacés. Dans ces états, les décès liés aux opiacés médicaux ont baissé de 25 pour cent en quelques années.

CBD ET THC EN ESSAI SCIENTIFIQUE POUR TRAITER L’ARTHRITE

Le cannabis n’est pas un traitement nouveau pour l’arthrite. De la médecine chinoise traditionnelle jusqu’à la pharmacopée occidentale jusqu’à la prohibition de la fin des années trente, des extraits de cannabis étaient disponibles chez le chaman ou sur les étagères des pharmacies européennes et américaines pour traiter les douleurs de diverses origines.

Des éléments issus des dernières recherches suggèrent que le THC, le CBD et tout le phytocomplexe du cannabis a une action thérapeutique dans le traitement de la douleur chronique et de l’inflammation. Des tests en laboratoire et certaines preuves cliniques montrent que les effets anti-inflammatoires des cannabinoïdes peuvent ralentir la progression de l’arthrite.

Cette étude de 2007 indique que nos nerfs sont remplis de récepteurs cannabinoïdes et que les récepteurs périphériques CB1 sont peut-être des cibles importantes pour contrôler la douleur dans l’arthrite osseuse. Le système des récepteurs à cannabinoïdes est ciblé pour le traitement de la douleur de l’arthrite rhumatoïde et de l’arthrite osseuse aussi par cette étude de 2008. Quelques années plus tard, en 2014, cette autre étude a analysé comment le système endocannabinoïde était impliqué dans la modulation de la douleur de l’arthrite osseuse. Des recherches en laboratoire bien plus importantes sont en cours, alors que sur le front clinique le médicament breveté à base de cannabis Sativex montre « un effet analgésique significatif dans le traitement de la douleur provoquée par l’arthrite rhumatoïde et provoque une suppression significative dans l’activité de la maladie. »

CANNABIDIOL ET ACTION NON-PSYCHOTROPE

Le CBD intéresse la science à cause de son efficacité comme agent contre l’arthrite, sans les effets psychotropes du THC. Une des premières études sur l’action du CBD suggère une possible consommation orale de CBD comme substance contre l’arthrite, alors qu’une étude plus récente conclut qu’un cannabinoïde synthétique dérivé du CBD pourrait représenter la possibilité d’un nouveau médicament pour le traitement de l’arthrite rhumatoïde et autres maladies inflammatoires.

Les préparations pour application locale sont aussi analysées en raison de leur potentiel thérapeutique sans effets secondaires. L’action du cannabis appliqué localement sur l’arthrite rhumatoïde a été analysée dans une **étude de 2016, qui indique que l’application locale de CBD soulageait la douleur de l’arthrite et l’inflammation chez des rats, sans provoquer d’effets négatifs évidents. Le récepteur à CBD appelé CB2 régule aussi la sensibilisation centrale à la douleur et les réponses à la douleur associées à l’arthrite osseuse dans le genou, selon **cette recherche de 2013. Il faut toujours se rappeler que les essais sur les animaux n’entraînent pas toujours des réussites dans des études sur l’homme, et pas toujours l’approbation de traitements.

ÉTUDE DE 2016


CETTE RECHERCHER DE 2013

LE CANNABIS AIDE CONTRE L’ARTHRITE ALORS QU’UN REMÈDE EST TOUJOURS RECHERCHÉ

Tous les éléments issus de la recherche nous indiquent que l’activité modulante du système immunitaire du CBD et du THC peuvent aider les maladies auto-immunes comme l’arthrite rhumatoïde. Ces deux cannabinoïdes ont été montrés comme étant anti-inflammatoires et analgésiques t ils peuvent réduire l’anxiété et la dépression, qui accompagne souvent les maladies graves. Du moins dans des recherches en laboratoire et d’après l’expérience de (beaucoup de) patients, les dérivés du cannabis peuvent soulager les symptômes de l’arthrite et les effets négatifs des anti-douleur.

Malgré des progrès récents dans la recherche clinique « officielle », le manque de données structurées derrière l’efficacité du canabis comme traitement alternatif pour l’arthrite, l’arthrite osseuse et l’arthrite rhumatoïde empêche les professionnels de santé d’aujourd’hui d’obtenir des protocoles de traitement spécifiques. En même temps, un éventail de produits fiables aux cannabinoïdes conçus pour la consommation humaine existent et au-delà des statistiques, les gens les trouvent très efficaces. Ceci dit, les effets de la phytothérapie sur la douleur chronique, la réduction de la douleur et les thérapie en général, peut varier fortement selon la condition spécifique du patient.

Les aliments au cannabis, huiles ou extraits respirable peuvent soulager différents types de douleurs articulaires. Les baumes et produits à application locale au cannabis permettent aux patients de cibler la zone douloureuse. Il est reporté que ces préparations peuvent aider presque instantanément pour soulager la douleur. Ces premiers résultats prometteurs ne font que pousser la recherche vers de nouvelles thérapies à base de cannabinoïdes qui, espérons-le, traiteront l’arthrite. Plus de preuves sont nécessaires. Les protocoles de traitement seront les bienvenus pour aider les patients à tirer le meilleur de ce qu’ils expérimentent déjà avec l’automédication au cannabis.


Cibdol