Une brève vue d'ensemble des espèces de cannabis

Publié:

Les noms de famille du cannabis

D’un point de vue botanique, le cannabis est une plante incroyablement intéressante qui s’est adaptée durant des siècles afin de développer une variété d’usage. Il existe des milliers de variations du cannabis, c’est ce que l’on appelle généralement les variétés. Ces différentes variétés ont différentes saveurs, arômes, attributs de croissance, et chacune est composée d’un mélange de différents composés chimiques.

Ne vous inquiétez pas si la pensée même d’avoir des milliers de variétés différentes ayant chacune des nuances propres semble vous surpasser. En faisant un pas de plus en arrière sur le spectre des variétés de cannabis, nous pouvons simplement identifier et classer ces variétés en trois espèces : sativa, indica, et ruderalis.

Une note rapide : La classification scientifique du cannabis est disputée. Bien que sa classification originale ne concerne qu’une seule espèce (la sativa) les chercheurs modernes ainsi que les experts reconnaissent trois espèces différentes, C. sativa, C. indica, and C. ruderalis.

illustration de sativa, indica et ruderalis

Sativa (C. sativa)

Montrant une préférence pour les climats plus doux, l’exposition solaire ininterrompue que connaît la sativa lui permet d’atteindre une grande taille, égalant rapidement les deux mètres de haut. Elle produit aussi plus de feuilles que son homologue indica.

Chimiquement, les sativa proposent également les plus grandes variations en cannabinoïdes : les composants chimiques trouvés au sein du cannabis. Les sativa peuvent aussi proposer des concentrations fortes ou faibles de THC ou de CBD. Le THC est le principal composant psychoactif du cannabis et il lui est généralement associé, alors que le CBD est non-psychoactif.

Indica (C. indica)

Alors que C. sativa se développe en étant haut et fin, C. indica est son alternative petite et trapue. Originaire des régions montagneuses du Pakistan et de l’Afghanistan, ce type de plante est plus adapté aux températures fraîches et difficiles.

Comme nous y avons fait référence, la structure de C. indica est bien plus petite, il est buissonneux avec des feuilles plus larges mais en quantité moindre comparée à C. sativa. À cause des climats plus frais, il a également évolué afin de montrer un temps de floraison plus court. La concentration en THC de C. indica est généralement plus haute que celle de C. sativa, mais le cannabinoïde CBD reste néanmoins présent.

Ruderalis (C. ruderalis)

Souvent considérée comme le juste milieu des espèces de cannabis, C. ruderalis partage des similarités à la fois avec C. sativa et C. indica. Selon les spécificités de l’héritage génétique d’une variété ruderalis, certains traits particuliers auront une plus grande importance que chez une autre. C. ruderalis est bien plus hardie que les autres espèces, car elle est habituée à se développer dans des régions peu idéales de l’Asie Centrale.

Les plants de C. ruderalis ne se développeront pas très largement, cependant, ce qui les différencie, c’est la manière dont ils fleurissent. Ces espèces ne sont pas influencées par les cycles lumineux, à la place, les plantes viendront fleurir après une période pré-définie, peu d’exposition à la lumière. En tant que juste milieu, elle présente également un bon mélange de cannabinoïdes. Au travers des espèces de ruderalis, les concentrations de THC sont presque toujours très faibles, avec parfois des pics dans les concentrations de CBD.

Ci-dessous se trouve une représentation visuelle des composés chimiques présents au sein de C. sativa, C. indica, et C. ruderalis. Considérez cela comme une règle générale lorsque vous examinez la concentration de composés chimiques que chaque espèce développe. Le préfixe « Cannabis » fait tout simplement référence au genre auquel appartiennent ces trois espèces.

diagramme montrant le THC et le CBD chez sativa, indica et ruderalis

Les noms courants du cannabis

Il est possible de différencier encore plus le cannabis en le séparant en différentes catégories primaires : le chanvre, le cannabis, le chanvre industriel, le cannabis médical, et le cannabis hybride. Chaque classe comprend une ou plusieurs combinaisons des espèces listées ci-dessus.

Le chanvre est une variété spécifique de Cannabis sativa qui contient des niveaux presque inexistants de THC et de hauts niveaux de CBD. Le cannabis, d’un autre côté, est le terme général donné aux variétés contenant de forts taux de THC en plus de plusieurs autres cannabinoïdes proéminents.

Le chanvre (Cannabis sativa L.)

La plupart des individus connaissent le chanvre. Il est cultivé depuis des siècles, sa culture la plus ancienne remontant à 8 000 avant notre ère. Il a apporté à l’espèce humaine des vêtements, du papier, de la corde, la possibilité de se nourrir de ses graines, d’en nourrir les animaux, ainsi qu’un plastique biodégradable, et cette liste est loin d’être exhaustive. Malheureusement, c’est la similarité de la structure génétique du chanvre avec celle du cannabis qui a fait que cette plante polyvalente et bonne pour l’environnement s’est retrouvée dans le viseur des institutions gouvernementales.

Rassurons-nous, la culture du chanvre est de nouveau au goût du jour alors que nous comprenons mieux certains détails spécifiques à ses composés chimiques. L’absence de tétrahydrocannabinol (THC) signifie que le chanvre ne possède pas d’effets psychoactifs. Cependant, il est naturellement riche en CBD. Le chanvre peut aider à nettoyer des sols abîmés, est une source naturellement riche en acide gras oméga-3, et propose des fibres solides et recyclables pour de nombreux secteurs commerciaux. Le chanvre est une plante riche, qui ne déçoit pas, et qui jouera sans aucun doute un rôle dans le développement durable des industries futures.

Le cannabis

Le cannabis englobe les trois espèces ci-dessus. Une diversification plus poussée implique la possibilité pour les plantes d’être femelles, mâles, ou hermaphrodites. Un plant mâle libère son pollen dans le but de fertiliser un plant femelle, qui produira ensuite des graines. Le cannabis peut contenir un taux conséquent de THC, et est communément considéré pour ses effets secondaires psychoactifs.

Le chanvre industriel

Le chanvre industriel est un chanvre cultivé à grande échelle afin de convenir à n’importe lequel des usages listés ci-dessus. Croissance rapide, gros rendements, et une tendance à aimer être serré en culture rend le chanvre incroyablement viable pour les opérations commerciales. Tout comme n’importe quelle autre industrie commerciale, une régulation s’applique. Dans le cas du chanvre industriel, il se doit d’inclure moins de 0.3 % de THC de afin d’être légal.

Selon les règles spécifiques au pays de culture, ce pourcentage pourrait fluctuer, mais pas énormément. La concentration de THC dans le chanvre industriel devra toujours être assez faible afin qu’il ne présente pas d’effets secondaires psychoactifs. Tout comme avec le chanvre naturel, les concentrations de CBD peuvent tout de même être élevées.

Le cannabis médical

Sujet à des tests rigoureux et à la régulation gouvernementale, le cannabis médical fait référence aux cannabis et cannabinoïdes recommandés par des médecins à leurs patients. Le cannabis médical peut-être prescrit pour lutter contre de nombreux troubles, cependant, la légalité du cannabis médical diffère selon la région du globe.

Le cannabis consommé médicalement peut être riche en THC, en CBD, ou des deux cannabinoïdes. La variété spécifique ou l’espèce consommée médicalement dépendra du traitement et de la recommandation du médecin. En fait, n’importe quel type de cannabis pourra être consommé pour un traitement médical à partir du moment où il a passé les tests requis et qu’il provient d’un fournisseur certifié.

Le cannabis hybride

Enfin, nous avons le cannabis hybride, et comme vous l’avez deviné, il est issu d’une combinaison entre sativa, indica, et ruderalis. Avec une sélection minutieuse et des techniques de cultures professionnelles, il est possible de mélanger différentes espèces. Le but est de créer une variété de cannabis qui mélangera plusieurs attributs désirables présents chez chacune des espèces croisées.

Les hybrides ont une place importante dans l’industrie du cannabis, car les cultivateurs essaient de créer des combinaisons de saveurs et d’arômes uniques. Les hybrides peuvent également être sectionnés afin de contenir de plus fortes concentrations de cannabinoïdes en particulier. Des indicateurs visuels tels que la taille ou l’espacement entre les feuilles peut suggérer quelles génétiques dominent dans un plant de cannabis arrivé à maturité.