Recherche de produits

Le CBD peut-il lutter naturellement contre les douleurs chroniques ?

Publié:

Un guide de l’huile de CBD et de son fonctionnement destiné aux novices

Avant de se plonger dans les résultats de plusieurs articles scientifiques, une compréhension de base de ce qu’est l’huile de CBD et comment elle fonctionne peut servir de base solide. Armée de ces informations, nous pourrons commencer à construire une représentation complète de l’ensemble des potentiels du CBD.

CBD and cannabis

Le CBD ou cannabidiol appartient à une famille de composés chimiques appelés cannabinoïdes, dérivés de la plante cannabis sativa. Une fois extrait, le CBD est ajouté à une huile de support avant d’être emballé et distribué sous forme d’huile de CBD. Une fois ingéré, le CBD interagit avec le système endocannabinoïde (SEC) de notre corps. Connecté aux principaux organes, à notre système immunitaire et à des zones du cerveau, le SEC est extrêmement important.

Au travers de notre système endocannabinoïde se trouvent des récepteurs. La présence de cannabinoïdes, tels que le CBD, déclenche ces récepteurs. Une fois activés ou inhibés, les récepteurs CB1 et CB2 peuvent provoquer une variété de réponses biologiques. Les études concernant les bienfaits associés à ces réactions se font de plus en plus nombreuses. Cependant, étant donné l’impressionnante quantité de variables au sein du corps humain, apporter une réponse ferme et définitive concernant les capacités du CBD se prouve difficile.

Imaginez un de ces jeux de société poussiéreux, celui avec une petite balle que vous devez amener jusqu’au centre du labyrinthe. Dans notre scénario, le CBD est la balle et le labyrinthe est notre SEC. Au centre, se trouve le récepteur que nous voulons activer ou inhiber. Une fois que vous avez déterminé l’itinéraire, atteindre votre objectif est relativement simple. Mais que se passerait-il si, chaque fois que vous revenez au début, le labyrinthe changeait ou si la taille de la balle était modifiée en fonction de la dose de CBD ? Elle serait trop grande ou trop petite pour emprunter la même voie qu’auparavant.

En vous éloignant du labyrinthe, vous réalisez qu’en accédant au récepteur, la balle tombe ensuite dans une autre série de labyrinthes, etc. La constitution génétique de chaque humain est légèrement différente - leur labyrinthe varie. Même si le CBD peut facilement atteindre son objectif chez une personne, une autre personne peut avoir des difficultés à obtenir la même réponse. Cela ne veut pas dire que la balle ne peut pas aller jusqu’au bout du labyrinthe, mais c’est à nous de déterminer ce qui doit être changé afin que cela se produise.

pinball

C’est le sujet d’attention principal des scientifiques. Leur but est de comprendre le système endocannabinoïde et la capacité que pourrait avoir le CBD.

Ne vous inquiétez pas, le CBD ne vous fera pas planer

C’est une inquiétude légitime. Le CBD est extrait du cannabis sativa, une plante contenant également du THC. Le Tétrahydrocannabinol est bien connu pour ses effets secondaires psychoactifs. Eh bien qu’ils viennent tous deux de la même plante, les composés chimiques ont des structures incroyablement différentes. Le CBD ne provoque aucun effet psychoactif et ne fait absolument pas planer. Les deux cannabinoïdes fonctionnent tout de même sur le même principe d’interaction avec le SEC. Cependant, grâce à leur différence moléculaire, les récepteurs et les réactions déclenchés montrent aussi des différences. Un frère et une sœur ont beau venir des mêmes parents, ils seront tout de même uniques dans leur comportement, ce concept s’applique parfaitement au CBD et au THC.

Que dit la recherche de l’efficacité du CBD dans le traitement des douleurs chroniques ?

La douleur chronique est définie comme une douleur continue, qui dure généralement au moins 12 semaines. Dormir, manger, même se déplacer chez soi ; pratiquement tous les aspects de la vie d’un individu sont affectés par la douleur chronique.

Les médicaments sur ordonnance sont une option typique pour lutter contre ce type de douleur. Nous ne pouvons pas nous permettre de remettre en question l’efficacité de ces médicaments, mais leurs effets secondaires peuvent vraiment être graves. La raison pour laquelle le CBD est utilisé de manière si vindicative en tant qu’option de traitement est qu’il semble avoir un impact très léger sur le corps, même à fortes doses.

Ci-dessous, nous avons collecté diverses études suggérant l’efficacité du CBD dans l’atténuation de la douleur

Chirurgie majeure

Les greffes de reins sont déjà très douloureuses, cependant, ajouté à cela la toxicité des drogues anti-inflammatoire, et les douleurs chroniques deviennent un vrai problème. Des études précédentes ont d’ores et déjà identifié la consommation de CBD comme un traitement contre les douleurs chroniques, mais elles n’ont pas surveillé l’impact de son interaction entre la dose et les médicaments.

Dans ce cas précis, l’attention a été portée sur l’enregistrement de résultats basés sur l’administration de doses précises. Les résultats ont montré que « deux patients ont connu une amélioration totale de leurs douleurs, 4 ont connu une réponse partielle dans les 15 premiers jours, et 1 seul n’a vu aucun changement ». Des effets secondaires ont été enregistrés, mais n’ont jamais été considérés comme graves. Ils incluaient des nausées, une bouche pâteuse, et de la fatigue.

Rectocolite hémorragique (RCH)

Pour que les résultats soient aussi authentiques que possible, les chercheurs ont recours à de nombreuses techniques pour éviter toute corruption des conclusions. Pour tester l’efficacité du CBD, un essai en double-aveugle, contrôlé par placebo, a été mis en place. Ni ceux qui ont mené l’étude ni les patients ne savaient si on leur avait administré un placebo ou une dose contrôlée de CBD. La colite ulcéreuse est une maladie chronique qui cause des périodes prolongées de douleurs abdominales et rectales.

Les auteurs de l’étude ont reconnu que « bien que le critère d’évaluation principal n’ait pas été atteint, plusieurs signaux suggèrent qu’un extrait botanique riche en CBD pourrait être bénéfique pour le traitement symptomatique du RCH ». Les résultats sont prometteurs, mais il faudra encore expérimenter avec le dosage pour parvenir à une conclusion définitive.

Polyarthrite rhumatoïde

painful joint

En 2010, le nombre de personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde était estimé à 2,9 millions. Malheureusement, on s’attend à ce que ce nombre ait connu une augmentation suite à des facteurs concernant le mode de vie. En général, le CBD est consommé oralement en tant que complément sous forme d’huile. Cependant, pour cette étude, les chercheurs ont identifié que la biodisponibilité du CBD pour la polyarthrite était pauvre. À la place, le CBD appliqué par voie transdermique (en tant que crème) pouvait apporter un soulagement plus ciblé.

L’étude a conclu que « l’application topique de CBD a un potentiel thérapeutique pour le soulagement des comportements douloureux liés à la polyarthrite ». Avant d’ajouter que sur leurs rats de laboratoire, « le comportement exploratoire n’a pas été modifié par le CBD, ce qui indique un effet limité sur la fonction cérébrale supérieure ».

Sclérose en plaques et douleurs chroniques

En 2017, la National Academies of Sciences a publié une revue systématique des effets thérapeutiques du cannabis et des cannabinoïdes. S’appuyant sur des dizaines d’études précédentes, le rapport couvrait l’efficacité du CBD en matière de cancer, de douleur chronique, d’épilepsie, de dépendance, d’anxiété et de plusieurs autres conditions. Parmi les points importants, nous avons noté que : « Chez les adultes atteints de spasticité liée à la sclérose en plaques, la consommation à court terme de cannabinoïdes par voie orale améliore les symptômes de spasticité signalés par les patients ».

La revue a également ajouté : «Chez les adultes souffrant de douleur chronique, les patients traités avec du cannabis ou des cannabinoïdes sont plus susceptibles de subir une réduction cliniquement significative des symptômes de la douleur». Les conclusions du document sont incroyablement complètes et méritent d’être lues pour comprendre l’ampleur même de l’examen. Il rassemble une vaste collection d’informations et tente d’évaluer chacune d’elles dans le cadre d’une vision plus large, ce qui ne s’était jamais produit auparavant. De nombreuses études se déroulent sans que l’on en entende parler.

Que faut-il prendre en compte d’autres avant de consommer de l’huile de CBD ?

L’huile de CBD est largement disponible, et selon des rapports complètement anecdotiques, est très bien accueillie. Le besoin est désormais de corroborer les demandes des consommateurs afin que le traitement puisse être appliqué de manière constructive.

Les exemples que nous vous avons donné ci-dessus ne sont que des coups d’œil sur les travaux en cours ayant pour objectif de vraiment comprendre le potentiel du CBD. En lisant par vous-même, nous sommes certains que vous trouverez des résultats très satisfaisants. De la même manière qu’avec n’importe quel complément de santé, de nombreux facteurs doivent être pris en compte avant de décider si le CBD est bon pour vous. Le niveau d’interaction du CBD avec les enfants est moins connu qu’avec les adultes, car la majorité des études sont menées sur des publics adultes. L’huile de CBD est également déconseillée durant l’accouchement ou l’allaitement.

Revenons à notre analogie sur les subtilités du corps humain. Une fois que nous aurons compris toute l’étendue de nos labyrinthes individuels et la manière dont le CBD peut être plus efficace, les traitements devront suivre. L’absence de toxicité et d’effets secondaires associés au CBD indique clairement un monde de possibilités infinies.