Quels cannabinoïdes sont psychoactifs ?

Quels cannabinoïdes sont psychoactifs ?

Les cannabinoïdes sont parmi les principaux composés chimiques du cannabis. Cette famille de molécules a gagné son nom en raison de sa capacité à se lier (ou affecter indirectement) les récepteurs de cannabinoïdes de notre système endocannabinoïde.

Les chercheurs ont identifié 100 cannabinoïdes parmi le cannabis. Ces molécules fascinantes existent aussi ailleurs dans le royaume végétal. La recherche a identifié d’impressionnant potentiels et chaque cannabinoïde semble fonctionner d’une manière légèrement différente. Par exemple, certains cannabinoïdes produisent des effets psychoactifs. Dans cet article, nous explorerons quels cannabinoïdes provoquent un changement de conscience et de quelle manière cet effet a lieu.

Une présentation des cannabinoïdes majeur

Quels cannabinoïdes sont psychoactifs ?

Les cannabinoïdes apparaissent sous différentes quantités selon les génétiques d’un cultivar en particulier. Certaines variétés sont bien plus riches en THC, alors que d’autres montrent une dominance en CBD. Les sélectionneurs ont même développé des variétés produisant de hauts niveaux de CBG. Alors que plus de recherches voient le jour, les cultivateurs tenteront probablement de sélectionner des variétés exprimant de hauts niveaux de n’importe lequel des 100+ cannabinoïdes découverts à ce jour.

Bien que des douzaines de ces passionnantes molécules existent, certaines apparaissent en bien plus grande concentration que d’autres. Ce sont les cannabinoïdes majeurs. Apprenez rapidement à mieux les connaître ci-dessous.

• Le THC est le cannabinoïde primaire de nombreuses variétés de cannabis sélectionnées. Le THC se lie aux récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde. La recherche suggère que la molécule possède une gamme d’effets scientifiquement significatifs. Lorsqu’il est consommé, le THC provoque entre autres des effets améliorant l’humeur et stimulant l’appétit.

• Le CBD est le deuxième cannabinoïde le plus abondant parmi les variétés de cannabis et le plus abondant du chanvre. Le CBD provoque un effet subtilement relaxant et cérébralement clair chez la plupart des consommateurs. Ce cannabinoïde n’a qu’une faible affinité pour les récepteurs de cannabinoïde, pourtant, il influence le système endocannabinoïde par le biais de mécanismes indirects. Les chercheurs médicaux étudient intensément ce cannabinoïde pour son potentiel thérapeutique et les résultats sont jusqu’alors très prometteurs. Pour cette raison, le CBD est devenu un complément alimentaire et un produit topique très populaire.

• Le CBGA est le précurseur chimique de nombreux cannabinoïdes, y compris le CBG, qui se trouve en des concentrations très faibles dans la plupart des variétés. Cependant, les sélectionneurs ont récemment commencé à créer des variétés exprimant un taux de CBG de 100 %. Cette molécule se lie à la fois aux récepteurs CB1 et CB2, mais seulement à un degré limité. Les chercheurs ont pour le moment identifié quelques traits attirants, tels que l’effet bénéfique sur l’humeur par exemple.

• Le CBC représente près de 0,3 % de la teneur en cannabinoïdes de la plupart des variétés, certaines variétés sélectionnées expriment une quantité bien supérieure. La molécule active les récepteurs CB2 mais montrent une faible activité avec les sites récepteurs CB1. Les chercheurs ont découvert que le CBC contribuait potentiellement à un fonctionnement sain du cerveau.

• Le CBN est une molécule que le cannabis ne produit pas directement. Au lieu de cela, ce composé chimique apparaît à la suite de la dégradation du THC. Des études sur l’animal et sur l’humain ont démontré quelques propriétés uniques du CBN, accompagnés d’effets communément partagés avec les cannabinoïdes majeurs. Il semble atteindre ces effets par le biais de l’activation des récepteurs CB1 et CB2.

• Le THCV est un analogue du THC qui se trouve généralement en faibles quantités, pourtant, certaines variétés comprennent jusqu’à 16 % de ce cannabinoïde. Il semble se trouver en plus grandes quantités au sein de variétés sativa venues d’Afrique du Sud. Selon les doses, le THCV bloque et active les récepteurs CB1. Ce cannabinoïde a démontré une capacité à diminuer les enflures et troubles associés et plusieurs études documentent un effet brûleur de graisse et une perte de poids.

Quels cannabinoïdes sont psychoactifs ?

Quels cannabinoïdes sont psychoactifs ?

Tous les cannabinoïdes majeurs ne sont pas psychoactifs. Pour qu’un cannabinoïde produise des effets psychoactifs, il lui faut d’abord répondre à un prérequis : l’activation du récepteur CB1. Lors de l’activation du récepteur CB1, les cannabinoïdes déclenchent des changements chimiques au sein du système nerveux central. Ces effets provoquent souvent un changement du niveau de dopamine, boostent l’appétit et améliorent l’humeur. Le THC, le CBN et le THCV produisent différents degrés de psychoactivité basés sur ce mécanisme.

Le CBG semble n’interagir avec le CB1 qu’à un degré très limité, ce qui l’exclut du « groupe » psychoactif. Comme le déclare une étude publiée dans la revue Frontiers in Pharmacology, « les effets du CBG sur le CB1R furent mesurables, mais les mécanismes sous-jacents de la molécule restent incertains ».

Enfin, bien évidemment, il y a le CBD, qui n’est pas psychoactif, car il ne se lie pas au récepteur CB1. En effet, le CBD pourrait même dompter certains effets psychoactifs du THC lorsque les deux cannabinoïdes sont administrés ensemble.

Étant donné sa faible affinité avec les récepteurs CB1, le CBC est aussi grandement perçu comme étant non-psychoactif.

En tant que principal composant du cannabis récréatif, le THC provoque la plupart des effets enivrants de la plante. Ceux-ci se traduisent généralement par une relaxation, des troubles de la mémoire à court-terme, une jubilation et une possible paranoïa à court-terme.

Le CBN se lie également aux récepteurs CB1. Cependant, les effets psychoactifs de cette molécule sont différents de ceux provoqués par le THC. Ce cannabinoïde produit un effet plus doux et plus sédatif. Le CBN pourrait même être capable réduire certains des effets plus négatifs du THC.

Enfin, le THCV catalyse lui aussi un effet altérant l’esprit. Cependant, ce cannabinoïde fonctionne sur une base assez différente. En bloquant le récepteur CB1, le THC pourrait efficacement réduire les effets négatifs du THC, tels que les crises de paniques. Cependant, en activant le même site, le THCV pourrait produire son propre effet psychoactif. Cependant, il est trop tôt pour décrire l’effet spécifique du THCV en toute confiance.

Résumé

Pour faire simple, les cannabinoïdes majeurs qui influent sur le récepteur CB1 sont plus à même de produire des effets psychoactifs. Ceux qui bloquent le récepteur, ou qui n’interagissent pas directement avec lui, ne le sont pas. Les consommateurs choisissent des cannabinoïdes tels que le CBD et le CBG en raison de leur absence de psychoactivité et de leurs effets cérébraux clairs. Jusqu’alors, les chercheurs ont identifié le THC, CBN et THCV en tant que composés psychoactifs majeurs du cannabis.

De quel produit ai-je besoin ?
As Seen On: