Quels Sont Les Différents Types De Cannabinoïdes ?

Publié:

Au détour d'une conversation ou après une rapide recherche internet au sujet du cannabis, deux cannabinoïdes seront probablement mentionnés : le THC et le CBD. Ces deux composés sont connus pour leur multitude de bienfaits santé et leur potentiel de traitement d'un large éventail de troubles. Le THC est aussi responsable de l'effet psychoactif produit lorsqu'on fume de l'herbe de cannabis, ce qui le rend extrêmement populaire chez les consommateurs à but récréatif. Le CBD est devenu célèbre en tant qu'élément non-psychoactif du plant de cannabis. Il est légal dans de nombreux pays où le THC ne l'est pas.

LE CANNABIS CONTIENT BIEN PLUS QUE JUSTE LE CBD ET LE THC

Malgré la popularité de ces deux éléments, la recherche au sujet du cannabis a connu une accélération au cours des deux dernières décennies. Des centaines de composants ont été isolés à partir de la plante cannabis et au moins 113 d'entre eux sont des cannabinoïdes, appartenant à la même famille moléculaire que le THC et le CBD. Bon nombre d'entre eux ont été étudiés dans une certaine mesure et 70 d'entre eux ont été bien décrits. Cependant, la révélation de leur plein potentiel dépend de futures études et analyses plus approfondies.

Les cannabinoïdes se retrouvent dans une résine visqueuse produite par de petites glandes en forme de champignon présentes sur les fleurs et feuilles des plants de cannabis/chanvre et connues sous le nom de trichomes. Ces petites usines chimiques sont également responsables des molécules aromatiques qui donnent au cannabis ses arômes uniques et diversifiés, connues sous le nom de terpènes.

QU'EST-CE QU'EST VRAIMENT UN CANNABINOÏDE ?

Les cannabinoïdes sont spécifiques au cannabis et ne se retrouvent nulle part ailleurs dans la nature, ce qui rend la plante encore plus unique.

Certains de ces composés sont présents dans leur forme acide dans le cannabis brut. Le THC se retrouve sous forme de THCA et le CBD sous forme de CBDA. Quand on applique de la chaleur, ces molécules subissent une réaction chimique dans laquelle un groupe carboxyle est éliminé, ce qui entraîne la formation de THC et de CBD. Ce processus est connu sous le nom de décarboxylation.

DES EFFETS VARIÉS

Les cannabinoïdes possèdent une variété d'effets, certains ayant une action physiologique assez différente des autres. Les deux thèmes courants dans la plupart des cannabinoïdes sont leur potentiel médicinal et la façon dont ils interagissent avec le corps. La plupart des cannabinoïdes semblent activer des sites récepteurs situés dans le propre système endocannabinoïde du corps. Ils possèdent ce mécanisme d'action grâce à leurs similarités structurelles avec les cannabinoïdes produits par le corps, connus sous le nom d'endocannabinoïdes.

Ce système est principalement composé de récepteurs CB1 et CB2, qui sont présents dans tout le corps sur des cellules au sein des systèmes nerveux et immunitaire.

CANNABIDIOL (CBD)

Le CBD est le principal cannabinoïde non-psychoactif présent dans les dérivés du cannabis et du chanvre. Ce cannabinoïde est présent à différents niveaux dans les variétés de cannabis sélectionnées à des fins récréatives et médicinales et il est également obtenu à partir de chanvre industriel faible en THC. Le CBD jouit d'un fort dynamisme dans les domaines de la santé/médecine et du bien-être en raison de ses bienfaits thérapeutiques et de son potentiel médical, qui sont toujours plus documentés dans la littérature scientifique.

Il a été découvert que le CBD affichait des effets anti-anxiété, peut-être en agissant sur les régions limbiques et paralimbiques du cerveau. Le composé a également affiché des actions anti-inflammatoires, antioxydantes et immuno-modulatrices. La recherche a également identifié des effets anti-epileptiques/convulsifs, qui ont été rapportés dans bon nombre de célèbres rapports anecdotiques. Le CBD présente également une activité anti-tumeur in vitro.

La récente vague de popularité entourant ce cannabinoïde a poussé des sélectionneurs à développer des variétés devenant bien plus riches en CBD, avec de plus faibles niveaux de THC. Certaines des variétés les plus riches en CBD disponibles offrent un ratio CBD:THC de 1:1, sont bien moins psychoactives et sont souvent utilisées pour préparer des extraits à des fins médicinales. Du CBD non-psychoactif est même désormais administré à des animaux de compagnie comme manière sûre de renforcer leur santé et leur bien-être au quotidien.

CBDA

Le CBDA est le précurseur acide du CBD présent dans la matière végétale brute et non-transformée avant le processus de décarboxylation. Le CBDA a été le premier cannabinoïde acide à avoir été isolé. Sa découverte remonte à 1955. Les études manquent au sujet des actions complètes du CBDA et le composé pur a rarement été analysé pour ses effets physiologiques.

Il a été découvert que le CBDA possédait une activité antimicrobienne. Durant une étude menée sur les composantes de l'huile de graine de chanvre, les extraits contenant de plus hauts niveaux de CBDA ont été déterminés comme ayant des effets antimicrobiens plus puissants. Cependant, on sait que les graines de chanvre ne contiennent pas de cannabinoïdes. Dans ce cas, la teneur en cannabinoïdes est donc le résultat d'une contamination.

Il a également été rapporté que le CBDA affichait des effets anti-inflammatoires et anti-proliférants.

CANNABINOL (CBN)

Le CBN a joué un rôle crucial dans le développement de la science du cannabis, en étant le tout premier cannabinoïde à être isolé à partir du plant de cannabis. Cette découverte a eu lieu en 1940. de manière intéressante, le CBN n'est pas formé par le processus métabolique du plant de cannabis. En revanche, ce cannabinoïde est formé à cause de la dégradation du THC qui se produit lors du séchage, du stockage et du chauffage. Le CBN est faiblement psychoactif mais il pourrait toujours jouer un rôle dans les effets ressentis après consommation du cannabis. Le CBN interagit probablement avec les effets du THC et pourrait en réalité moduler ses effets.

En plus de ses propriétés psychoactives minimales, il a été découvert que le CBN possédait plusieurs qualités lui conférant un potentiel médicinal au même niveau que pratiquement tous les cannabinoïdes étudiés. Le CBN affiche des effets anticonvulsifs significatifs, ce qui en fait un candidat à l'étude pour les thérapies contre les convulsions et crises épileptiques.

Le CBN affiche aussi des effets sédatifs et possède la capacité de réduire le rythme cardiaque sans affecter la circulation coronarienne, il inhibe l'agrégation plaquettaire et réduit la motilité intestinale.

CANNABIGÉROL (CBG)

Le CBG est un des cannabinoïdes majeurs présents dans le plant de cannabis et il faut le remercier pour l'existence de nombreux cannabinoïdes que nous connaissons et consommons. Le CBG est en réalité le précurseur de nombreux autres cannabinoïdes et il est transformé par activité enzymatique en THC, CBD et bien d'autres cannabinoïdes. C'est la raison pour laquelle le CBG est présent en si petites quantités dans le chanvre durant la période de récolte, car des réactions chimiques ont transformé la molécule en d'autres membres de la famille des cannabinoïdes.

En plus de ses importantes fonctions de précurseurs, il a été découvert que le CBG affichait une action thérapeutique dans sa forme originelle de cannabinoïde avant la transformation. Le CBG a une légère affinité pour les récepteurs CB1, rapportée comme égale à celle du CBD.

Il a été montré que le CBG possédait des actions à la fois analgésiques et anti-inflammatoires, ce qui le place dans la même catégorie que le CBD : un cannabinoïde non-psychoactif avec un potentiel thérapeutique. La recherche a également montré que le CBG avait des fonctions anti-tumeur et inhibait l'agrégation plaquettaire.

CANNABICHROMÈNE (CBC)

Très peu de recherches ont été menées sur le CBC. Cependant, ce cannabinoïde est présent en concentrations significatives dans le cannabis sous sa forme acide, le CBCA. Le CBC affiche des effets sédatifs et a également montré des effets analgésiques chez la souris. De plus, il pourrait aider à renforcer l'action analgésique du THC quand les deux cannabinoïdes sont consommés ensemble.

TÉTRAHYDROCANNABINOL (DELTA 9THC/DELTA 8THC/THCA/THCV)

Le THC est un des cannabinoïdes les plus connus et c'est la principale substance qui confère au cannabis ses effets psychoactifs. Le THC fait l'objet de nombreuses controverses et discussions dans beaucoup de pays en raison de sa nature psychoactive. Il est toujours largement illégal, en dépit de ses produits médicinales prouvées.

Le THC existe sous de nombreuses formes différentes. Avant la décarboxylation, le THC existe sous sa forme acide, le THCA. Le THCA n'est pas psychoactif et il a été montré comme générant des actions médicinales. Ce cannabinoïde acide a montré des propriétés neuro-protectrices, ce qui en fait un candidat pour le développement de médicaments pour la traitement des maladies neurodégénératives. Le THCA possède également des effets anti-inflammatoires, antiémétiques et anti-proliférants.

Le THC se forme quand le THCA est soumis à une chaleur suffisante, comme lorsqu'il est fumé. Le THC, ou delta-9-tétrahydrocannabinol, se lie aux récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Le THC est connu pour avoir des effets sensoriels, somatiques et cognitifs sur l'homme.

Les effets psychoactifs du THC pourraient être médicinaux pour certains consommateurs et la recherche révèle de potentiels effets anxiolytiques et antidépresseurs.

Le THC est également reconnu pour réduire la pression intraoculaire et améliorer la circulation sanguine dans les yeux, ce qui présente un potentiel thérapeutique pour le glaucome. Le THC affiche également une activité immunomodulatrice, anticonvulsive et antitumeur. Ce cannabinoïde semble également prometteur pour le syndrome du côlon irritable et la maladie de Crohn.

Le delta-8-THC est un isomère de position du delta-9-THC. Il possède des effets physiologiques similaires, mais il est moins puissant en termes de psychoactivité. Ce cannabinoïde semble être produit de manière similaire au CBN, dans le sens où il n'est pas produit par les processus métaboliques des plants de cannabis, mais plutôt en résultat de la dégradation du delta-9-THC.

Testé sur des souris, le delta-8-THC augmente la consommation alimentaire, ce qui soulève la possibilité de sa responsabilité dans les « fringales » survenant lors de l'ingestion du cannabis.

La THCV, ou tétrahydrocannabivarine, est moléculairement similaire au THC, mais avec une chaîne latérale plus courte. Des éléments suggèrent que la THCV se lie aux récepeteurs CB1 et CB2. Même si la recherche en est encore à ses balbutiements, la THCV a montré un potentiel médicinal et pourrait aider à traiter des maladies telles que l'épilepsie.


Cibdol